Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités professionnelles

Actualités professionnelles


Actualité professionnelle
Publié le 08/04/2021

Une forte réduction de l’enveloppe animale

Les propositions du ministère de l’Agriculture ont des impacts sur les aides animales. Zoom sur deux exemples concrets marnais.

Le ministère propose de réduire de 17% l’enveloppe des aides animales. L’aide aux bovins allaitants (ABA) et l’aide aux bovins laitiers (ABL) seraient regroupées en un couplage à l’UGB bovine, de plus de 16 mois (mâles et femelles) selon les modalités suivantes :

  • un double plafond serait appliqué à 100 UGB et à l’équivalent de 1,4 UGB/ha de surface fourragère ;
  • un montant unitaire serait autour de 80 e/UGB ;
  • la transparence GAEC s’appliquerait.

Bovins allaitants : deux exemples marnais

Exploitation 1 : système naisseur

Exemple d’un élevage avec 43 ha de surface fourragère, 130 UGB et une ABA de 11 000 €. Le calcul est le suivant : 43 ha de surface fourragère X 1,4 UGB/ha = 60 UGB. La limite des 100 UGB n’étant pas atteinte, la nouvelle aide potentielle s’élèverait à 60 UGB X 80 € = 4800 €. La perte d’aides est donc estimée à 6 200 €.

Exploitation 2 : système naisseur / engraisseur

Exemple d’un élevage avec 137 ha de surface fourragère, 139 UGB et une ABA de 16 000 €. Le calcul est le suivant : 137 ha de surface fourragère X 1,4 UGB/ ha = 191.8 UGB. La limite des 100 UGB étant atteinte, seules 100 UGB sont primable. La nouvelle aide potentielle s’élèverait ainsi à 100 UGB X 80 € = 8 000 €. La perte d’aides est donc estimée à 8 000 €.

Si les modalités de couplage devaient être celles envisagées sur le scenario « UGB bovines », la baisse du couplage allaitant serait en moyenne de 36 %, soit plus de 5 700 e à l’échelle nationale ! Pour la Marne, ces chiffres semblent plutôt bas et les impacts pourraient être plus importants.


Par Ludovic BARTHELET, FDSEA 51