Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités du groupe

Actualités du groupe


Actualité du groupe
Publié le 30/04/2020

Covid-19 : la FNSEA à vos côtés

Face à la situation inédite, la défense collective réalisée par la FNSEA et la FDSEA 51 pour toutes les filières est primordiale. Cette lutte se concrétise par de nombreux acquis syndicaux obtenus afin de minimiser les impacts de cette crise. 

FNSEA et JA sont au travail depuis le début de la crise. Voici des exemples d’acquis déjà obtenus pour faciliter le maintien de l’activité agricole, dans les meilleures conditions possibles. Le travail continue.

Près de 300.000 personnes se sont inscrites à la plateforme wizi farm pour aider les agriculteurs. 

Pérenniser l’activité

Pérenniser l’activité du moment a été l’une des priorités de la FNSEA. Grâce à notre pression syndicale, nous avons obtenu :

  la reconnaissance du caractère prioritaire de l’agriculture et de l’ensemble de la chaîne alimentaire ;

la mise en place de la plateforme Wizifarm en lien avec l’Anefa pour mettre en relation employeurs et employés ; https://wizi.farm/news/coronavirus-pas-de-penurie-alimentaire-vraiment-et-demain ;

la possibilité pour les salariés de cumuler activité partielle et contrat de travail pour inciter à aller travailler comme saisonnier agricole ;

le maintien de la possibilité de recours à la main-d’œuvre étrangère et la prolongation des contrats pour les travailleurs étrangers déjà présents.

Maintenir les débouchés

Les marchés de plein air sont un débouché
important pour les exploitants et maintiennent le lien
avec les consommateurs. L’élaboration d’un
protocole sanitaire a permis leur maintien. 

Le maintien des débouchés de vente est essentiel pour les agriculteurs. C’est pourquoi la FNSEA s’est battue pour obtenir :

  la réouverture des marchés grâce à la mise en place d’un protocole sanitaire et le maintien de la vente à la ferme en drive ;

la mise en avant de l’Origine France, grâce à la pression sur les GMS, en particulier pour les fruits et légumes fortement concurrencés par les produits importés (fraises, asperges, salades…), les produits dont la consommation est très liée à la période de Pâques (agneaux, chevreaux…) et certaines filières très impactées par la fermeture de la restauration hors domicile (fromages AOP, caille, canard, lapin…).

Assouplir les contraintes administratives

En cette période particulière, des contraintes administratives supplémentaires auraient été néfastes pour notre secteur. La FNSEA a réussi à obtenir :

  le report de la date limite de déclaration PAC au 15 juin sans pénalité pour les aides surfaciques tout en préservant les paiements au 16 octobre ;

ZNT : application des réductions de distances permises par les chartes dès le dépôt en préfecture, sans attente des consultations publiques ;

l’attestation de déplacement pérenne pour les agriculteurs à la place d’une attestation journalière.

Passer le cap

L’après-crise, nous y pensons ! Garder le cap à moyen et long terme, et minimiser l’impact de la crise, dans vos exploitations fait partie de nos priorités. Grâce au combat syndical de la FNSEA, nous avons obtenu :

le portage par le ministre de l’Agriculture des demandes de mesures de gestion de marché au niveau européen (stockage privé, régulation des volumes, distillation de crise et autres mesures exceptionnelles y compris pour les filières hors OCM unique) ;

le portage au ministre de la nécessité de plans spécifiques pour les secteurs les plus touchés (horticulture, ...) ;

  la mise en place par l’UE d’un régime d’aide d’État temporaire d’un plafond de 100 000 e pour les exploitations agricoles pour 2020 qui vient s’ajouter au plafond déjà existant pour les aides de Minimis ;

un plan d’aide aux entreprises et de soutien à l’activité : report du paiement des cotisations sociales MSA ; report du paiement des acomptes d’impôts (IS, PAS) ; report de la date limite du dépôt des déclarations fiscales (IS, IR) ; remboursement anticipé des crédits d’impôts IS et TVA ; possibilité de verser un acompte forfaitaire de TVA ; suspension des mensualités en cotisation foncière des entreprises et taxe foncière ; remises d’impôts directs pour les entreprises en difficulté ; délais de paiement des dettes fiscales et sociales accordés par le Comité consultatif du secteur financier ; reports du paiement des factures d’eau, de gaz et d’électricité, et des loyers ; accès au fonds de solidarité et aux prêts de trésorerie garantis par l’État ; activation des mesures de chômage partiel ; mobilisation du médiateur des entreprises ; mesures spécifiques aux procédures collectives.

L’opération #OnVousNourrit a permis de
valoriser le travail quotidien des
agriculteurs dans tous les départements.
(visible sur Facebook et Twitter de la FNSEA).
Exemple avec ce producteur d’asperges des Landes. 

Relayer l’information

La FNSEA relaie l’information auprès des pouvoirs publics, des agriculteurs et du grand public pour montrer que les acteurs du monde agricole continuent de travailler pour nourrir les Français.

Création d’un baromètre des filières en lien avec les Associations spécialisées pour disposer d’une information précise sur la situation des productions.

  Mise en place d’une "Foire aux questions" par la FDSEA 51 pour répondre aux questions et cas pratiques rencontrés par les agriculteurs : https://sites.google.com/view/ mesures-covid-19/accueil

Campagne de communication #onvousnourrit pour mettre en avant l’agriculture et le travail des agriculteurs malgré le confinement (plus de 600 photos transmises !).


Par FNSEA