Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Evénements

Evénements


Evénement
Publié le 13/04/2012

Une Nuit Verte soutenue par de nombreux partenaires

Vendredi 13 avril, dans les jardins du Trocadéro à Paris, la Nuit est Verte. Cet événement grand public, organisé par la Fédération Régionale Nord Bassin Parisien, bénéficie du soutien financier et matériel de nombreux partenaires agricoles.

Partenaire fondateur

Les sept caisses régionales de Crédit Agricole présentes sur le territoire Nord Bassin Parisien sont partenaires fondateur de Nuit Verte : Nord-Est, Brie Picardie, Champagne Bourgogne, Ile de France, Nord de France, Normandie Seine et Val de France.

Partenaires officiels

De nombreux partenaires du monde agricole ont répondu présents à la sollicitation de la Fédération régionale Nord Bassin Parisien : Groupama, Fendt, Véolia Environnement, le ministère de l’Industrie, des Investissements et du Commerce du Mali, l’association Diasma (Dynamique intellectuelle au service du Mali et de l’Afrique, Cadre intégré renforcé, la Fédération nationale des chasseurs, l’Association nationale des jeunes et nouveaux chasseurs (ANJC), Séché Environnement, groupe industriel de services à l’environnement, les Safer, le Cniel, Green Week, les associations spécialisées du monde végétal : AGPB, AGPM, CGB et la Fop, Passion Céréales.

À cela il faut ajouter les partenaires exposants de Nuit Verte : le Comité national interprofessionnel de la pomme de terre (CNIPT), l’Agence régionale pour la formation et l’emploi en agriculture (Aréfa), le Gnis et le Cipalin. Terre d’Infos TV, chaîne de télévision événementielle initiée par les Chambres d’agriculture et National Geographic channel, chaîne disponible sur le câble et satellite payant, sont les deux partenaires médias de Nuit Verte.

Partenariat départemental

Pour la réalisation de son escale, la FDSEA de la Marne a reçu le soutien financier et matériel d’organismes départementaux, régionaux et même nationaux : Coop de France Déshydratation, les entreprises de déshydratation de luzerne Prodéva, APM Déshy, Luzéal et Sun Déshy, la Chambre départementale d’agriculture de la Marne, Cohésis, Cristal Union, l’Arep, Phyt’Eau Réf, Arvalis-Institut du Végétal, l’Agence de l’eau Seine Normandie et le Syndicat général des vignerons.

Carole Meilleur, responsable communication du Groupe FDSEA51
cmeilleur@fdsea51.fr

Informations pratiques

La Nuit Verte au Trocadéro : www.lanuitverte.com et www.fdsea51.fr
Vendredi 13 avril de 19h00 à 2h00 du matin.
Trocadéro : métro lignes 9 et 6, RER C ou bus n° 22, 30, 42, 63, 72, 82
Entrée libre et animations gratuites


Jean-Pierre LAPORTE,
Président de la caisse
régionale Nord-est du
Crédit Agricole
Interview 
Par Jean-Pierre LAPORTE, Président de la caisse régionale Nord-Est, explique les motivations de ce partenariat.

"Sans eau, pas de vie, pas de plantes, pas d‘oiseaux, pas de nourriture pour l‘homme"

"L’eau est une ressource précieuse, un bien collectif de l’humanité. Sous nos latitudes, on a longtemps cru qu’elle était inépuisable, et que l’action de l’homme était infime par rapport à la prodigalité du ciel ; que mère Nature saurait toujours réparer nos bêtises, digérer nos rejets.

Mais on sait maintenant qu’on doit gérer l’eau, l’économiser, la partager ; que les écosystèmes aquatiques sont fragiles ; que l’évolution climatique est en marche : la fréquence des étés chauds et secs augmente.

Les agriculteurs adaptent leurs pratiques à cette nouvelle donne. Les pratiques évoluent vers des systèmes agricoles plus économes en eau, plus respectueux de l’eau ; de l’eau bleue, celle qui ruisselle et qui circule, celle de tous nos cours d’eau, celle qui fait la beauté de nos paysages, celle qui va à la mer et de l’eau verte, celle qui est dans le sol, celle qui abreuve les plantes.

Tout naturellement, le Crédit Agricole a fait sienne cette problématique. Soutenir une agriculture respectueuse de l’environnement, protéger l’eau, c’est le bon sens. Cet aspect incontournable du développement durable est présent dans deux des domaines d’excellence énoncés dans notre projet de groupe : l’agriculture et l’environnement.

Avec les agriculteurs nous voulons contribuer à ce qu’elle soit propre et pure, qu’elle soit en quantité suffisante pour les autres utilisateurs, pour les captages des villes, pour les usages industriels, pour recharger les nappes phréatiques"
.


Alex MARTEL, Directeur
général de la concession
Fendt à Connantre
Interview  
Par Alex MARTEL, Directeur général de la concession Fendt à Connantre participe à l‘opération et explique pourquoi.

Le constructeur de matériel agricole Fendt apporte sa contribution à Nuit Verte en amenant une vingtaine de tracteurs sur le pont d‘Iena et le Trocadéro.

Pouvez-vous nous présenter votre concession ?
"La SAS Martel est une entreprise familiale qui a été créée en 1946 à Connantre. Elle exerce son activité de ventes et de réparation de matériels agricoles dans la Marne, l‘Aube et l‘Aisne grâce à quatre sites.
Notre entreprise a misé sa stratégie sur la proximité du client et le service après vente. Aujourd‘hui nous souhaitons être à l‘écoute de l‘évolution des besoins de nos clients et leurs apporter nos compétences"
.

Pourquoi la concession est-elle partenaire de Nuit Verte ?
"Il nous semble très important d‘être partenaire de la profession agricole dans toutes les démarches de communication pour mieux valoriser nos métiers aux yeux du grand public".

Pourquoi l’innovation est-elle importante en agriculture ?
"Le monde agricole évolue de manière rapide et importante. L‘innovation et la technologie font partie de notre quotidien. Il faut sans cesse se tenir informer pour anticiper et rester performant".

En dehors de ce partenariat, comment s’investit la concession Fendt dans l’innovation et la protection des ressources naturelles ?
"L‘environnement est un élément incontournable de nos activités à travers l‘information et la sensibilisation de nos employés et de nos clients.
De gros efforts ont déjà été réalisés en termes de traitement des déchets, de gaspillage de l‘eau et des énergies.
Et nous pouvons encore optimiser la corrélation entre nos métiers et le respect des ressources naturelles"
.


Pour en savoir plus : retrouvez la totalité de cet article en page 7 du journal
La Marne Agricole n°3006 du 13 avril 2012