Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités professionnelles

Actualités professionnelles


Actualité professionnelle
Publié le 19/08/2021

Inondations : la FDSEA, la Chambre d’agriculture et JA au travail

Une nouvelle réunion de travail s’est tenue avec la profession agricole et l’administration pour trouver une solution pour les agriculteurs touchés par les inondations de juillet 2021.

La Préfecture a réuni le 12 août dernier, la cellule de suivi portant sur les intempéries et inondations de juillet. La FDSEA, les JA et la Chambre d’agriculture ont présenté le bilan de l’enquête intempéries et inondations. Celle-ci avait comme objectif de recenser les agriculteurs ayant des surfaces, qui ont été inondées ou qui sont non récoltables.

270 personnes y ont répondu pour un total de 4 339 ha de cultures inondés, 5 501 ha de prairies, et 1 900 ha surfaces non récoltables en grandes cultures. Les causes de ces inondations et leurs impacts sont divers : remontées des nappes, débordements de cours d’eau, pluviométries excessives etc. tout comme la diversité des impacts sur les exploitations : des récoltes partielles, la non récolte de paille, des déclassements ou pertes des qualités, des coupes de foin non réalisées, le fait d’avoir dû nourrir les animaux en bâtiment en plein été.

Les syndicats et la Chambre ont insisté à nouveau sur les difficultés engendrées par ces aléas climatiques et la nécessité de trouver une réponse aux pertes économiques subies par les exploitants dans les plus brefs délais. Une étude économique des résultats de l’enquête sera réalisée pour chiffrer les aléas et faire des propositions au ministère dans le but d’obtenir un dispositif d’indemnisation.

Entretien des cours d’eau et gestion du lac du Der

Concernant l’entretien des cours d’eau, la FDSEA, les JA et la Chambre d’Agriculture ont demandé une clarification des règles en vigueur pour les agriculteurs, et une accélération et une simplification des démarches à mener pour l’entretien des fossés et cours d’eau. La DDT va proposer un webinaire pour expliquer les règles d’entretien.

Pour le lac du Der, les responsables professionnels agricoles ont rappelé leurs demandes initiales. Le règlement d’eau du lac doit être revu pour permettre de limiter les dégâts en cas de crue exceptionnelle. Les agriculteurs, victimes de ces inondations, pour protéger des zones industrielles, habitations construites en zones inondables, doivent être indemnisés pour service rendu. La profession agricole doit être associée à la cellule de crise pour faire remonter des infos sur le terrain et prévenir les agriculteurs en amont des crues.

Un besoin d’accompagner les agriculteurs

Enfin concernant la PAC, la FDSEA a rappelé sa demande de tolérance pour les agriculteurs qui n’ont pas encore pu récolter leur paille ou leurs parcelles au niveau de la date d’implantation des CIPAN SIE. Hervé Lapie, Mickaël Jacquemin et Laurent Champenois ont rappelé l’importance de trouver une solution pour tous les agriculteurs touchés par des inondations ou ayant des parcelles non récoltables.

Le Préfet de la Marne va à nouveau transmettre les demandes à Paris. La FDSEA, les JA et la Chambre d’agriculture de la Marne continuent de travailler pour accompagner au mieux les agriculteurs. Service syndical FDSEA 51


D’après l’enquête, les 270 exploitants recensés ayant subi des inondations ou n’ayant pas pu récolter leurs parcelles sont majoritairement
situés en vallée de la Marne, le Vitryat, l’Argonne et le Tardenois.