Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités professionnelles

Actualités professionnelles


Actualité professionnelle
Publié le 29/07/2021

La pluie et le froid pour les abeilles

ABEL FERTÉ, agriculteur et apiculteur à Cernon

Voici les deux mots qui résument la saison apicole 2021. Et malheureusement, le froid et la pluie ne sont pas de bons ingrédients pour faire une bonne année en apiculture.

La saison apicole que nous vivons actuellement est inédite, rarissime à bien des égards. Après un hiver long et un printemps froid et pluvieux qui nous a privé de miels de printemps/colza, nous espérons tous sauver cette saison grâce à un été chaud et ensoleillé dès le mois de juin. Mais non ! Les quelques jours de chaleur, bien profitables à nos colonies déjà affaiblies par ce début d’année, sont bien trop courts et les températures restent trop fraîches notamment pour faire une miellée de luzerne convenable.

Pour la filière apicole, il faudra encore composer avec une mauvaise année, une de plus avec pas ou peu de récolte de miels et des colonies faibles.

L’objectif cette année n’est clairement plus de faire du miel mais de sauver de nos colonies. Les comptes et les trésoreries de nos exploitations apicoles déjà fragiles à cette période, devront être davantage creusés pour nourrir les colonies et les préparer au mieux pour oublier cette très mauvaise année.

L’année 2018 est bien loin ! Ce contraste entre excellentes et mauvaises années rappelle à quel point l’apiculture est une activité extrêmement sensible à la météo.

Maintenant, il s’agira de faire au mieux alors que la saison avance, et activer tous les mécanismes que nous avons à notre disposition pour accompagner la filière apicole.

La chambre d’agriculture et la FDSEA vont alerter M. le Préfet, par un courrier commun, concernant la situation préoccupante que vivent les apiculteurs actuellement.


Par Abel FERTÉ, agriculteur et apiculteur à Cernon