Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités du groupe

Actualités du groupe


Actualité du groupe
Publié le 08/07/2021

Hervé Lapie, nouveau président du contrat de solutions

Le 22 juin, Hervé Lapie a été élu Président lors de l’Assemblée Générale de l’Association Contrat de solutions. Il succède ainsi à Éric Thirouin, président depuis le lancement du projet en 2017.

Hervé Lapie a été élu président du contrat de solutions

Hervé Lapie, pourquoi avoir pris la présidence du contrat de solutions ?

Prendre la présidence du contrat de solutions s’inscrit dans la continuité du travail mené par Eric Thirouin et de nos engagements au sein de la commission environnement de la FNSEA. En effet, dans cette commission nationale, nous travaillons déjà sur des pistes et des solutions concernant les alternatives aux produits phytopharmaceutiques et sur la stratégie de déploiement de ces solutions sur tout le territoire.

Quelles seront vos priorités en tant que Président ?

J’ai deux perspectives pour le contrat de solutions : l’enrichissement du socle de solutions proposées aux agriculteurs en misant encore plus sur l’innovation et l’amplification du déploiement des solutions dans les territoires auprès de tous les agriculteurs grâce à la mobilisation de tous les acteurs. Nous savons très bien que l’innovation passe par la recherche autour de la génétique, du machinisme, de la robotique, du biocontrôle,... c’est bien l’ensemble des 44 partenaires du contrat de solutions qui œuvrent chacun à leur niveau pour accompagner les transitions. Nous devons continuer à fédérer les partenaires dans l’intérêt des agriculteurs.

Quels sont les intérêts et les bénéfices du contrat de solutions pour les agriculteurs ?

Nous proposons une boîte à outils avec pour le moment 95 fiches solutions. Chaque fiche décrit une solution technique ou un ensemble de solutions qui permettent de répondre à une vraie problématique de terrain. Ces fiches sont rédigées par un collectif d’experts (entreprises, instituts techniques agricoles, acteurs du conseil, …), ce qui leur donne une véritable crédibilité et garantit leur efficacité. À travers le contrat de solutions, nous voulons sortir de la logique qui consiste à interdire un produit avant même d’avoir trouvé une alternative pour le remplacer. Nous travaillons activement pour trouver des solutions concrètes pour toutes les cultures sur l’ensemble du territoire français. Nous ne voulons pas laisser les agriculteurs sans solutions.

Est-ce que vous avez des exemples à nous citer ?

Les agriculteurs mettent déjà en place sur leurs exploitations de nombreuses pratiques vertueuses concernant l’utilisation des produits de santé des végétaux. À travers les fiches du contrat de solutions, nous voulons identifier et mettre en avant ces pratiques et les faire connaître auprès du grand public. Les agriculteurs sont porteurs de solutions et de projets !

Quel sera le déploiement concret dans la Marne ?

Pour le moment, tout est à construire. C’est pourquoi, avec nos partenaires historiques, il faudrait mettre en place un groupe technique (à l’image du groupe azote) et réfléchir sur les enjeux des produits phytopharmaceutiques et partager ensemble les solutions à développer et à mettre en place. Nous devons également réfléchir au meilleur accompagnement des agriculteurs dans cette transition. Les fiches du contrat de solutions nous serviront de base de travail. Des groupes Dephy existent, les démarches de progrès sont atteignables. Il faut savoir les vulgariser et accompagner techniquement les agriculteurs en mesurant les risques économiques et sanitaires. Les agriculteurs ont toujours su s’adapter si on leur laisse le temps de la recherche fondamentale au service du transitoire. L’organisation collective reste le meilleur moyen de relever ces défi s. C’est l’orientation du contrat de solutions et de ses 44 partenaires, nous n’avons rarement raison seul !

Le contrat de solutions : une trajectoire de projet

L’association contrat de solutions, c’est 44 organisations professionnelles agricoles et de la recherche qui sont engagées en matière de réduction des produits phytosanitaires. En cohérence avec les attentes des consommateurs et des citoyens, les 44 partenaires se sont engagés à trouver des solutions qui soient concrètes, efficaces, durables et accessibles pour accompagner le monde agricole dans cette transition tout en préservant la pérennité de leur exploitation. Le contrat de solution permet :

  • d’identifier des alternatives aux produits phytos conventionnels, efficaces et économiquement viables
  • d’accompagner les agriculteurs vers ces bonnes pratiques
  • d’accélérer la recherche de solutions nouvelles
  • de favoriser le dialogue au sein du monde agricole et vers la société

Plus de 300 pistes solutions durables, existantes ou d’avenir, techniquement accessibles ont déjà été identifiées par les partenaires. Le contrat de solution comporte à ce jour 95 fiches solutions prêtes à être déployées plus largement sur le terrain. 1 fiche = 1 solution à un problème terrain concret. Plus d’informations sur le contrat de solutions sur www.contratsolutions.fr

Propos recueillis par Mathilde Fournier FDSEA 51