Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités professionnelles

Actualités professionnelles


Actualité professionnelle
Publié le 07/01/2021

Plan pollinisateurs

Plan pollinisateurs : où en est-on ?

Voici un état de situation : la présentation du plan pollinisateurs par les Cabinets des Ministres de la Transition Écologique et de l’Agriculture s’est achevée le 18 décembre en très grande assemblée, dans un climat plutôt constructif. Les agriculteurs et apiculteurs présents ont témoigné des nombreux projets réussis dans les territoires.

L’étau se desserre avec le report de la mise en consultation publique, initialement prévue le 23 décembre, sans date précisée. La majorité des participants ont demandé du temps pour la concertation. Les actions communes de la profession auprès des cabinets des ministres et du Premier ministre commencent donc à payer. Au titre des avancées, la FNSEA note également une prise de conscience des difficultés exprimées sur les horaires de traitement.

En revanche, le ministère de la Transition Ecologique persiste dans sa volonté d’étendre la mention abeilles aux fongicides et herbicides, dispositif franco-français créateur de distorsions, et de répondre aux impasses par le principe du recours à de multiples dérogations. Pour la FNSEA, les avancées mentionnées sont encore insuffisantes. Elle ne baisse donc pas la garde !

La FNSEA défend un plan global

La FNSEA maintient sa proposition d’un plan global pour la protection des pollinisateurs qui intègre aussi la question sanitaire et celle de l’alimentation des pollinisateurs, qui favorise les liens apiculteurs-agriculteurs. Elle continue à réclamer l’application du strict cadre européen concernant les mesures réglementaires relatives aux autorisations des produits phytosanitaires. Enfin elle prône toujours une approche concertée faisant la place au dialogue et à la concertation. La FDSEA de la Marne continue à faire passer ces messages aux parlementaires, qu’elle rencontre d’ailleurs le 8 janvier prochain pour les sensibiliser sur le sujet.

 La FNSEA défend un plan global de protection des pollinisateurs, intégrant également les volets alimentaire et sanitaire.

Plan pollinisateurs : le soutien des parlementaires marnais

La FDSEA de la Marne tient à remercier les sénateurs Françoise Férat et Yves Détraigne et le député Charles De Courson pour leur soutien concernant le plan de protection des pollinisateurs que le Gouvernement voulait avancer à marche forcée.

En effet, dans un courrier adressé à Julien Denormandie et à Barbara Pompili, Charles de Courson explique que « le contexte économique est déjà difficile pour l’agriculture de notre pays. Il convient de ne pas rajouter de contraintes supplémentaires et ainsi fragiliser un peu plus la filière agricole ». Et dans un courrier adressé au Premier ministre Jean Castex, plusieurs sénateurs dont Françoise Férat et Yves Détraigne ont dénoncé que « ce plan pollinisateurs est déconnecté des contraintes économiques et sociales, et des attentes de nos agriculteurs. Cette tolérance de 3 heures après le coucher du soleil en est le parfait exemple. Comment justifier, politiquement, moralement, humainement, de forcer nos agriculteurs, qui sont déjà accablés de normes et règles issues de la fameuse surtransposition, à travailler de nuit pour une vision irréaliste voire dogmatique des choses ».

La profession agricole continue de sensibiliser les parlementaires sur le sujet, de montrer la réussite de projet de territoire biodiversité agri-apicoles et la bonne entente apiculteurs-agriculteurs.