Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités professionnelles

Actualités professionnelles


Actualité professionnelle
Publié le 12/11/2020

La chasse possible pendant le confinement !

Après la tenue d’une CDCFS en urgence le 3 novembre dernier, le Préfet de la Marne a pris un arrêté permettant la chasse dans le département dans des mesures sanitaires très strictes.

Surpopulation de sangliers = augmentation des dégâts dans les pâtures et les cultures.

Suite à l’arrêt de toute activité cynégétique lié au confinement, le risque des dégâts aux cultures est grand. Aussi, pour protéger les cultures et sur demande du ministère de la transition écologique et solidaire, une commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS) exceptionnelle s’est tenue le 3 novembre et a validé la possibilité d’organiser des battues de régulation, notamment pour le sanglier.

Sous réserve de respecter les gestes barrières contre la Covid19, des battues de régulation permettront de prélever des animaux dès le lendemain de la parution au recueil des actes administratif de la décision administrative. Elles se dérouleront dans le cadre d’un arrêté préfectoral qui demande aux chasseurs de répondre à une mission d’intérêt public.

Pour ce faire le chasseur devra être muni d’une convocation à la battue, de l’arrêté préfectoral de régulation du sanglier et avoir son attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case « participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative » (cas n° 8 dans le modèle d’attestation). Par ailleurs, l’agrainage est suspendu pendant le confinement. D’autre part, la protection des cultures contre le pigeon, le corbeau freux, la corneille est autorisée sur tout le département. Les opérations de destruction devront s’effectuer à l’affût, par une personne seule. La chasse à l’affût doit s’effectuer à poste fixe matérialisé de main d’Homme. Dans tous les cas, lisez bien l’arrêté préfectoral qui vous donnera les consignes nécessaires et si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à vous rapprocher de la fédération des chasseurs ou des sociétés de chasse.


Par Département Syndical FDSEA 51