Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités du groupe

Actualités du groupe


Actualité du groupe
Publié le 13/08/2020

Un peu de bon sens Madame la directrice des Territoires !

Billet d'humeur, Laurent Lamort, co-responsable de la commission environnementale de la FDSEA 51

 

 
Laurent Lamort, co-responsable de la
commission environnementale de la
FDSEA 51

Les années se suivent et se ressemblent ! Les périodes de sécheresse, de plus en plus marquées, ne nous permettent plus d’implanter les CIPAN dans des conditions optimums.

Pire, nous sommes obligés de les semer tout en sachant qu’elles ne lèveront pas. Bien sûr, les CIPAN sont importantes pour éviter le transfert dans les eaux souterraines et superficielles des molécules d’azote.

Elles sont, d’ailleurs, bénéfiques pour les cultures qui seront semées lors de la prochaine campagne. Mais comme vous le savez également, le transfert vers les eaux ne peut se faire que s’il pleut, tout comme la levée des plantes d’ailleurs !

La situation économique de nos exploitants ne permet plus un tel gaspillage. Ajoutons que dans certains secteurs, le sol est tellement sec qu’il est impossible de réaliser un semis correct. Alors un peu de bon sens et de compréhension : dérogeons à cette obligation !

Faites les choses intelligemment, en lien avec la DRAAF et le Ministère s’il le faut, et permettez-nous de ne pas implanter les CIPAN s’il ne pleut pas.

Prenez vos responsabilités et validez les demandes de dérogation dès maintenant, nous comptons sur vous.

Ne remettons pas à demain ce que nous pouvons faire aujourd’hui.


Par Laurent Lamort