Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités du groupe

Actualités du groupe


Actualité du groupe
Publié le 18/02/2020

Inondés de normes

Visite du préfet de la Marne en 2018 ; il constate les dégâts
causés par les inondations.

Les ZNT : le sujet fait parler de lui dans toutes les assemblées cantonales. Il n’est pas non plus évité lors de l’assemblée d’Anglure-Sézanne, présidée par Mathias Benoist, responsable d’arrondissement de Sézanne.

Les normes franco-françaises

Une fois de plus, la profession agricole est excédée par le surplus de normes franco-françaises. Surtout lorsque le président de la République s’engage auprès des paysans à ne pas ajouter de normes supplémentaires à celles imposées par l’Europe.

Aujourd’hui, les écrits ne sont pas clairs pour tout le monde. C’est pourquoi la FNSEA demande un moratoire pour repousser l’application du nouvel arrêté phytosanitaire.

Une négociation fluviale

Le secteur d’Anglure est régulièrement touché par les surinondations provoquées par l’Homme afin de protéger Paris. Ces inondations impactent fortement le revenu des agriculteurs de la région.

Depuis 2013, la profession agricole défend le dossier à bras-le-corps. Les premiers résultats ont abouti en 2018, suite à un travail collectif entre les départements de l’Aube, la Marne, la Seine et Marne, les Yvelines et l’Yonne.

La profession peut se féliciter de ce travail puisque qu’aujourd’hui ce sont 22 exploitations marnaises qui ont touché une indemnisation. Au total c’est une enveloppe d’un million d’euros qui a été répartie entre les départements, pour indemniser les exploitations les plus impactées.

Le travail n’est pas terminé, puisque la profession souhaite obtenir un fonds pour permettre à tous les agriculteurs de bénéficier d’une indemnisation si de phénomènes des surinondations venaient à se reproduire.

 

Elections FDSEA 2020-2023

Un grand merci aux agriculteurs ayant investi de leur temps pour la profession agricole lors de ces dernières années, et bienvenue aux nouveaux représentants syndicaux.



Par Bastien Lombard, animateur FDSEA 51