Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités professionnelles

Actualités professionnelles


Actualité professionnelle
Publié le 21/06/2019

Levons le voile sur notre alimentation : signons !

Plus que trois mois pour défendre la transparence sur l’origine des produits. La FNSEA s’y associe. 

Demandons à la Commission européenne l’étiquetage
obligatoire de tous les produits alimentaires.

L’ouverture du marché européen, sans plus aucune entrave à la libre circulation, entraîne la mise en concurrence de nos productions agricoles nationales avec des produits aux origines très diverses.

En France, des attentes sociétales en matière d’environnement ou de bien-être animal de plus en plus fortes associées à la politique de prix bas menée par la grande distribution nécessitent pour la production agricole française de se démarquer.

La promotion de l’origine France constitue dès lors un levier majeur pour le redressement de notre pays et la vitalité de nos territoires. La différenciation de l’origine France est incontournable et constitue une demande désormais clairement exprimée du consommateur citoyen.

L’expérimentation française de l’étiquetage de l’origine du lait, du lait incorporé dans des produits laitiers et des viandes utilisées comme ingrédients dans des produits transformés a été lancée le 1er janvier 2017 pour 2 ans et vient d’être reconduite.

Même si sept autres États membres ont lancé depuis des expérimentations similaires, la Commission, soutenue par certains États membres, demeure réticente à légiférer sur ce sujet.

Une initiative européenne citoyenne pour faire pression sur la Commission

La Coldiretti, principal syndicat agricole italien, a lancé une Initiative Européenne des Citoyens pour défendre la transparence sur l’origine des produits.

Convaincue depuis de nombreuses années de l’importance d’une mobilisation forte sur ce sujet, la FNSEA a immédiatement décidé de s’associer à cette initiative et fait partie du comité promoteur pour la France. Il s’agit d’une démarche prévue par la législation de l’UE, qui a comme but de pousser les Institutions Européennes à prendre des initiatives législatives sur certains dossiers.

L’objectif est de demander à la Commission de prévoir l’obligation de déclarer l’origine pour tous les produits pour éviter les fraudes, protéger la santé publique et garantir les droits des consommateurs à être correctement informés.

La pétition en pratique

Pour que ce sujet soit discuté au niveau européen, Il faut rassembler 1 million de signatures sur un an, issues d’au moins 7 pays différents de l’UE. Chaque pays a un seuil minimum de signatures à collecter : 55 500 pour la France. Alors que le délai de signature expire dans 3 mois, le quota de signature n’est pas atteint pour la France.

Face à cet enjeu majeur pour la traçabilité des produits alimentaires, la FDSEA vous incite à signer cette pétition en vous rendant sur le lien ci-dessous.

Pour signer, quelques minutes suffisent. Rendez-vous sur www. eatoriginal.eu.

La réussite de cette pétition dépend de vous

Elle permettra enfin de différencier les produits français notamment dans les plats transformés. Vous pouvez être surpris de devoir renseigner un certain nombre de vos données personnelles, et notamment de renseigner votre numéro de carte d’identité. Sachez que cette démarche est obligatoire pour valider votre signature. Toutes les informations saisies sont enregistrées sur des serveurs sécurisés, utilisées uniquement dans le cadre de l’ICE puis détruites. Toutes les règles et lois européennes de protection des données sont appliquées.