Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur Pinterest

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Actualités du groupe

Actualités du groupe


Actualité du groupe
Publié le 11/01/2019

Voter, c’est s’engager

Bientôt l’heure du vote pour les élections à la Chambre d’agriculture de la Marne : FDSEA, SGV et JA ont présenté leur projet commun à Moussy le 7 janvier. Plus de 40 000 électeurs sont appelés aux urnes.

La plupart des candidats de la liste FDSEA/SGV/JA étaient présents pour la
présentation du projet commun à Moussy.

Trois syndicats pour une liste et des objectifs partagés. La FDSEA de la Marne, les Jeunes Agriculteurs et le Syndicat général des vignerons entament la dernière ligne droite de leur campagne pour les élections à la Chambre d’agriculture. Les trois parties présentent le projet agriviticole des six années à venir, « co-construit et fédérateur » autour de thèmes forts qui font la part belle à la proximité, la défense du métier et de ses acteurs.

Sauvegarder les corps intermédiaires

Au plus fort de la crise des « gilets jaunes », nombre d’organisations syndicales semblent « contournées » par les manifestants : les syndicats agricoles prennent ce phénomène au sérieux. « Il est dangereux de réformer sans passer par les corps intermédiaires, qui font parapluie entre l’État et les mandants », prévient Hervé Lapie, président des agriculteurs.

Pour Maxime Toubart, patron des vignerons, le désaccord est un élément fondateur des discussions syndicales : « on est là pour amener du débat, et on n’est pas tous d’accord. Nous sommes secoués mais c’est notre boulot, on est là pour mener des combats ». Enfin, d’après Timothée Appert-Collin, président des JA, « la défiance vient de ceux qui ne se sentent pas entendus. Il est nécessaire d’aller à leur rencontre lors des assemblées locales pour les laisser d’exprimer et avoir leur ressenti ».

C’est pourquoi FDSEA et JA ont profité du mois de décembre pour rassembler leurs troupes, leur faire partager le projet commun - « un projet issu des questions posées à notre réseau depuis deux ans », précise le syndicat majoritaire - et leur adresser un message fort : il faut s’engager. Hervé Lapie estime qu’il est « important que les gens s’impliquent et aillent voter. Il faut que les corps intermédiaires soient de nouveau reconnus dans ce pays ». Le SGV investit quant à lui le terrain numérique et mobilise ses adhérents depuis le début de l’année.

Un engagement capital

En 2013, les élections marnaises avaient mobilisé près de 45 % des électeurs, et plus de 81 % des votants avaient donné leur voix à la liste FDSEA-SGV-JA dans le collège des chefs d’exploitation. Un taux de participation « médiocre, comme dans toutes les élections », concèdent les trois présidents. Maxime Toubart avance une explication : « quand les salles sont vides, c’est que les exploitants font confiance à leurs organisations.

Ce n’est pas du désintérêt. Malgré tout, c’est une erreur : il faut que les gens expriment pour apporter leur soutien, et cela conforte les équipes ». Un objectif a tout de même émergé pour 2019 : dépasser les 50 % de votants. Un chiffre élevé permettrait de traduire l’ambition exprimée par Timothée Appert-Collin : « une Chambre qui réunit toute l’agriculture, où tout le monde a son mot à dire ».

Hervé Lapie veut rappeler l’importance de tous les participants à cette élection, candidats comme électeurs, dans un contexte de tension pour l’agriculture française : « ce projet n’a pas de sens en l’absence d’hommes et de femmes impliqués, dont l’engagement porte haut et fort les couleurs de l’agriculture et de la viticulture marnaises. La profession agricole doit être reconnue à sa juste valeur : elle répond aux attentes sociétales, et s’inscrit dans une démarche de progrès et d’innovation ».

Seize jours pour voter

Ouvert dès le 15 janvier, le scrutin sera clos le 31 janvier à minuit quel que soit le mode d’expression choisi (en ligne ou par voie postale). Le dépouillement suivra le 6 février, et les résultats seront proclamés au plus tard le 8 février, déterminant les 33 futurs membres de la Chambre d’agriculture de la Marne. La session d’installation avec l’élection du nouveau bureau se tiendra le 21 février.

Une autre échéance électorale aura lieu d’ici le 6 avril : les membres élus des 89 Chambres départementales et interdépartementales éliront à leur tour les membres des 12 Chambres régionales d’agriculture, à l’exception des membres du collège des chefs d’exploitation élus au suffrage direct.

À l’échelon national, trois millions de personnes et 50 000 groupements professionnels vont élire 4 200 représentants, qui siégeront au sein de 103 établissements.

Les chiffres-clés de la Chambre d’agriculture

33 membres élus en 2019 + 2 représentants du Centre régional de la Propriété forestière.
9 à 11 membres au bureau.
90 collaborateurs.
8 M€ de budget.
Plus de 100 services proposés.


Par Guillaume Perrin, La Marne Agricole