Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Evénements

Evénements


Evénement
Publié le 01/06/2012

Carton plein pour la 7e Fête du Mouton

Sommepy-Tahure a fait l’événement le week-end passé. Le succès populaire était au rendez-vous pour fêter les moutons.

L’inauguration par
Marie-Ange Gangand, maire de
Sommepy-Tahure.
Des milliers de visiteurs, près d’une centaine d’exposants, une météo estivale, des animations et un programme riche… la 7e fête régionale du Mouton de Sommepy-Tahure a véritablement été un cru exceptionnel.

Pour Marie-Ange Gangand, maire de Sommepy-Tahure : "cette fête du mouton est vraiment tout un symbole pour notre village. Voir autant de bénévoles mobilisés autour de cet événement, avec, aujourd’hui, près de 8 000 personnes dans les rues, c’est vraiment la preuve du dynamisme et de la vitalité de notre village".

En effet, petits et grands, familles et professionnels ont pu profiter de cette journée pour découvrir d’avantage l’univers du mouton, de l’agriculture, dans une ambiance festive et conviviale.

Agneau presto, c’est une nouvelle façon de
réinventer l’agneau en cuisine.
Pour les professionnels, représentés par Frédéric Noizet, président de l’interprofession ovine du Nord-Est (ASORI) "cet événement est une véritable vitrine pour la filière ovine et les professionnels de la région."

"Sans le concours de la mairie de Sommepy-Tahure et de l’association pour la Fête du Mouton, il serait impossible pour la filière de mettre en place un tel événement. Je suis très satisfait du bilan de cette journée. La fréquentation est sans précédent d’une part, et la viande d’agneau a particulièrement bien été mise à l’honneur cette année"
.

Le travail de la laine avait droit
à son hommage.
En effet, l‘ASORI proposait pour la première fois la finale des ovinpiades des Jeunes bouchers.

Six jeunes du Nord-Est de la France, en formation professionnelle "boucherie" s’affrontaient autour d’épreuves pratiques (désossage, découpe, et façonnage de viande d’Agneau).

Ainsi, Karine Henrion, apprenti chez M. Vachet, représentait la Champagne-Ardenne.

Le vainqueur, Benjamin Breton, originaire d’Île de France, passera son Brevet Professionnel en Juin prochain, et pour lui : "Cette récompense est très importante car le travail de la viande d’agneau est particulièrement minutieux. Ce prix est donc une reconnaissance de mon travail et de ma précision".

Aussi la filière proposait "Agneau Presto" avec des démonstrations de préparations de recettes, suivies de dégustation.

Agneau presto, c’est une nouvelle façon de réinventer l’agneau en cuisine, avec des morceaux prêts à préparer, pour des recettes vite faites et bien faites. C’est une manière d’adapter la consommation d’agneau à un public plus jeune, et aux modes de consommation différents.

Le méchoui était là pour combler les petits
creux.
Mais puisque l’agneau, ce n’est pas que la partie boucherie, on pouvait, ce dimanche, assister au travail de la laine, à la tonte de moutons, au concours des chiens de bergers...

De nombreuses animations étaient proposées pour toute la famille.

Pendant que les enfants se promenaient en calèche, les parents pouvaient déguster des produits du terroir. Et chacun s’est retrouvé à 17 heures pour le spectacle des Furies, très attendu et suivi par un public nombreux.

La journée s’est alors clôturée par la transhumance, dans les rues de Sommepy- Tahure. Les organisateurs ont terminé la journée fatigué mais heureux du succès de cette 7e édition.

Des animations, des bons petits plats, du soleil, une campagne verdoyante… c’est peut-être ça la recette du bonheur !

La promenade en poneys divertissait
les plus jeunes.
 
La transhumance est toujours un spectacle
remarquable.
 
Les moutons étaient présents en nombre
à Sommepy-Tahure.
 
C’est Benjamin Breton qui a remporté les
Olympiades 2012.
 
Cérémonie d’intronisation à la Confrérie
pastorale de l’agneau de Champagne-Ardenne.
Chiens et bergers avaient aussi leur concours.

La Confrérie pastorale a été créée en 2004. Des Balades en calèche étaient organisées. Six jeunes participaient aux Ovinpiades.