Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Evénements

Evénements


Evénement
Publié le 22/01/2010

Protection de l’environnement et Agriculture : utopies et réalités

L’association FARRE 51 (Forum de l’Agriculture Raisonnée Respectueuse de l’Environnement) organise son Assemblée Générale le mercredi 3 février 2010 à Châlons-en-Champagne sur le thème "Protection de l’environnement et Agriculture : utopies et réalités". Elle invite à cette occasion une association environnementale à exposer sa vision et ses méthodes de travail pour bâtir des propositions au niveau national.

C’est un fait, depuis le Grenelle de l’Environnement, les associations environnementales sont de plus en plus consultées dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques agricoles.

Dans son projet d’entreprise FARRE 2015, porté par le nouveau président Christophe Grison, FARRE National a pour ambition d’être un "pont" entre la profession agricole et la société civile. Le réseau a donc décidé d’ouvrir son conseil scientifique aux associations environnementales et de consommateurs.

L’objectif est simple : élargir le champ de réflexion et partager la complexité du métier d’agriculteur avec des acteurs aujourd’hui incontournables.

Pour son assemblée départementale, FARRE 51 a souhaité inviter Lionel Vilain, conseiller technique Agriculture de France Nature Environnement.Rappelons que FNE est une fédération d’associations de protection de la nature et de l’environnement. ( voir encadré)

Benoît Collard, président de FARRE 51, explique le choix du thème et de l’intervenant.

Benoît Collard, président
de FARRE 51
 Qu’est-ce qui vous a guidé dans le choix du thème de votre AG pour 2010 ?
 Benoît Collard : Nous utilisons le terme d’utopies car nous avons souvent l’impression que les propositions des associations environnementales sont utopiques par rapport aux réalités agricoles de notre territoire. Nous ne comprenons pas comment elles arrivent à de telles propositions, quelle démarche elles utilisent. Testent-elles par exemple les indicateurs qu’elles proposent pour HVE niveau 3 sur des exploitations agricoles? Comment calcule-t-elle le pourcentage de Surfaces Equivalentes Topographiques qu’elle juge nécessaire en faveur de la biodiversité ?

 Pourquoi invitez-vous un représentant de France Nature Environnement ?
 Benoît Collard : Il nous semble que FNE représente une force de propositions majeure au niveau national. Notre objectif est d’engager un échange entre les agriculteurs, qui sont les acteurs premiers de la mise en place des mesures agro-environnementales et FNE qui se veut le porte-parole des attentes des citoyens. Le fait d’engager le dialogue devrait permettre de lever des incompréhensions, de partager le même souci de la protection de l’environnement. En tant qu’agriculteurs, nous avons besoin de pérenniser notre outil de travail. En plus de nourrir nos concitoyens, nous avons un nouveau défi à relever, celui de la protection de l’environnement. Mais nous ne pourrons pas le relever seuls. Nous devons nous habituer à travailler avec de nouveaux partenaires, à intégrer de nouvelles interrogations dans notre raisonnement et nos pratiques.

 Qu’attendez-vous de votre assemblée générale ?
 Benoît Collard : Le débat qui aura lieu a pour objectif d’amorcer les échanges qui doivent s’inscrire bien évidemment dans la durée. Notre but est de trouver une cohérence entre les propositions des différents acteurs et les réalités du terrain. Tous les agriculteurs sont invités à participer à notre assemblée. Il serait intéressant qu’ils soient nombreux pour montrer leur volonté de prendre en compte la dimension environnementale et de participer au développement de la biodiversité en Champagne.
 

Assemblée Générale de FARRE 51 - Mercredi 3 février 2010 à 14h à Châlons en Champagne
Centre de Conférence du Mont-Bernard - Route de Suippes
Sur le thème : Protection de l’environnement et Agriculture : Utopies et réalités
Avec l’intervention de Lionel Vilain, conseiller technique Agriculture de France Nature Environnement

A propos de France Nature Environnement…

Créée en 1968 sous le nom de Fédération française des sociétés de protection de la nature et de l'environnement (FFSPNE), elle est reconnue d'utilité publique en 1976 et regroupe aujourd'hui environ 3 000 associations membres.

FNE fédère des associations régionales et des associations d'envergure nationale telles la Ligue pour la protection des oiseaux ou encore la Surfrider Foundation.

Au plan international, France nature environnement est membre du Bureau européen de l'environnement (BEE).

Elle est agréée par les pouvoirs publics pour mener des actions en justice dans le domaine de l’environnement.

Elle participe à de nombreux groupes de travail nationaux tels que :
 Le Conseil Supérieur d’Orientation et de coordination de l’économie agricole et alimentaire (CSO) - Assises de l’agriculture : plénières et groupes de travail (MAP)
 Le comité de suivi du groupe 4 du Grenelle (MEEDDAT) Le COMOP HVE : plénières, groupes de travail et comité de pilotage de l’expérimentation
 Le comité d’orientation du plan ECOPHYTO 2018 (MAP)