Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Evénements

Evénements


Evénement
Publié le 22/08/2016

Les modèles agricoles en question

Lundi 29 août à 14h30 à la Foire de Châlons-en-Champagne : un tour du monde inédit pour mieux comprendre nos défis et pourquoi ne pas s’inspirer de l’expérience des autres.

Christophe Dequidt 
Christophe Dequidt a parcouru 18 pays à
la découverte des modèles agricoles de
la planète.
Découvrir ce qui se passe ailleurs pour mieux relever les défis d’ici… C’est une invitation originale lancée par le Crédit agricole Nord-est et la FDSEA de la Marne dans le cadre de la prochaine foire de Châlons-en-Champagne. "Notre agriculture est-elle performante ? Comparons-nous avec un tour du monde de quelques modèles leaders : Chine, Etats-Unis, Argentine, CEI, Egypte et Danemark", tel est le programme proposé aux participants.

Jean-pierre Laporte, président du Crédit agricole Nord Est, introduira la conférence et invitera dans un premier temps le globe-trotter des moissons Christophe Dequidt à nous faire partager ses carnets de voyage. En 13 mois, il aura parcouru 18 pays à la découverte des modèles agricoles de la planète, une vision concrète et précise de la mondialisation des marchés.

Il a décortiqué le modèle américain, industriel et productiviste, visité l’Argentine et son programme d’agriculture extensive, l’incroyable Chine et son développement fulgurant à la recherche de sécurité alimentaire… mais aussi le Danemark, ses innovations et ses revirements en matière d’environnement, la touchante Egypte qui place la nourriture de ses ressortissants au cœur de sa stratégie. Christophe Dequidt parle avec passion de ses rencontres étonnantes, riches de découvertes et d’enseignements. Rien que pour nous, il aura sous le bras son album-photos, avec plus de 3.500 clichés.

Autant de visions, d’expériences et de rencontres de professionnels que vous découvrirez avec intérêt pour mieux comprendre nos défis d’ici. Nous devons comparer nos modèles et les conclusions sont parlantes. Plus que jamais, l’agriculture jouera un rôle majeur dans l’avenir de la planète, de nos territoires et pour les populations qui y vivent. Chaque semaine, ce secteur produit en France l’équivalent de deux airbus… C’est rappeler le poids qu’il représente dans notre économie.

Christian Pées 
Christian Pèes, président du Groupe
coopératif Euralis et de Momagri
(Mouvement pour une organisation 
mondiale de l’agriculture).

Alors, le Tintin de la planète agricole nous livrera force d’arguments glanés lors de son périple pour mieux aborder les défis de demain. Par exemple : nourrir la planète (la production actuelle devra être multipliée par deux pour subvenir aux besoins de 2030), économiser l’eau, le bien manger, l’exode rural… Mais aussi la perte des terres agricoles (nous perdons en France l’équivalent d’un département français tous les dix ans), le gaspillage (un tiers de la production agricole mondiale serait perdue), la génétique, les excès du marché…

La feuille de route peut faire peur… ou pas. Car nous savons que les acteurs de la filière prennent ces défis à bras le corps et militent ici pour une agriculture moderne et responsable.

 Hervé lapie
Hervé Lapie, président de la FDSEA de
la Marne et du Pari du Végétal.

Après son exposé, Christophe Dequidt débattra sous forme de table ronde avec Christian Pèes, président du Groupe coopératif Euralis et de Momagri (mouvement pour une organisation mondiale de l’agriculture) et Hervé Lapie, président de la FDSEA de la Marne et du Pari du végétal. Euralis compte parmi les leaders européens des marchés agricoles et agro-alimentaires, regroupant 15.000 agriculteurs et 5.000 salariés.

Les trois hommes s’exprimeront sur les enseignements à tirer de ce tour du monde des moissons, sur le modèle ou les modèles à développer en France, nos atouts et nos faiblesses pour y parvenir, la carte à jouer pour notre territoire, l’innovation en cours et à venir. Ils aborderont également les enjeux de la logistique des productions agricoles, la problématique du foncier, le rôle des Etats, de l’Europe et des traités internationaux.

Avec une question en toile de fond : l’agriculteur, que l’on désigne comme acteur majeur de l’avenir de la planète, peut-il vivre sereinement de sa propre production ?

Notre agriculture est performante mais des difficultés existent. Ce rendez apportera des éclairages précieux pour les surmonter ici et ailleurs, dans un monde protéiforme qui se cherche un futur économiquement compétitif et durable.

CEI : Communauté des Etats indépendants (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizstan, Moldavie, Ouzbékistan, Russie, Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine).


Par Jean-Michel Lobry - Carole Meilleur