Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Evénements

Evénements


Evénement
Publié le 08/06/2015

Des fermes s'ouvrent aux écoliers

Menée à l’initiative de la FNSEA, l’opération Fermes Ouvertes a fait son lancement dans la Marne, le 19 mai. Riche en découvertes, la journée a montré que les échanges avec les scolaires et le monde agricole étaient appréciés et nécessaires.

La FDSEA de la Marne s’investit depuis 70 ans dans la promotion du métier d’agriculteur et la communication directe à destination de la société civile. L’objectif étant de parler vrai, par passion de ce métier, de délivrer des messages forts, de rétablir les vérités et aussi de sensibiliser les consommateurs à la saisonnalité des produits.

Depuis 25 ans, Fermes ouvertes permet à des agriculteurs de recevoir des classes d’enfants du CE2 au CM2 sur leur exploitation pour faire découvrir leur travail quotidien. Pour la première fois, deux exploitations ouvraient leurs portes : Céline et Damien Martin-Prin à Braux-Saint-Remy et Sébastien et Eric Rabot à Saint-Loup.

L’opération s’est déroulée du 18 au 22 mai et a mobilisé 55 départements dont la Marne où l’inauguration officielle s’est tenue le 19 mai sur l’exploitation de Céline et Damien Martin-Prin.

14 classes ont bénéficié de ces journées en plein air accompagnées par les membres de la toute nouvelle Commission des agricultrices du département et d’une vingtaine de professionnels.

Retour en images sur la semaine écoulée...

Un grand Merci

à Céline et Damien Martin-Prin, à Sébastien et Eric Rabot, aux enseignants des différentes écoles, au Syndicat Betteravier du Nord Est, au Cniel, pour le don de lait, à Coop’Alliance, pour le don de brick de lait, à Passion Céréales, pour le don de documentation, à la Communauté de Communes de Sainte-Menehould, pour le prêt de structures et de barrières, à tous les bénévoles.


Béatrice Vasset

Chargée de mission Communication
bvasset@fdsea51.fr


Bernard Jesson promu chevalier de l’ordre du mérite agricole

À l’occasion de l’inauguration de la 25e édition nationale des fermes ouvertes, Bernard Jesson, agriculteurs à St-Martin-sur-le-Pré et engagé à la FDSEA a reçu la médaille de chevalier de l’ordre du mérite agricole.

Xavier Beulin, Bernard Jesson et Hervé Lapie
Agriculteur à St Martin sur le Pré depuis 1977, sur l’exploitation familiale, Bernard Jesson s’est investi très jeune dans le syndicalisme agricole. Il a remis sur pied le centre cantonal des jeunes agriculteurs de Châlons en Champagne puis est devenu délégué aux productions animales de son canton.

En 1996, il devient président du canton de Chalons-en-Champagne et rentre ainsi au Conseil d’administration de la FDSEA 51. Homme de réseau et de terrain, attaché au "bien commun" et à la défense de l’intérêt général, il fut très rapidement identifié et élu à la tête de l’arrondissement de Chalons-en-Champagne.

Organisateur, meneur d’hommes, fédérateur, il fut sollicité à maintes reprises par le syndicalisme départemental, notamment pour l’organisation d’événements syndicaux au siège de la Préfecture de la région.

Bernard a toujours souhaité, grâce à son ouverture familiale et personnelle, privilégier la communication auprès du grand public. En clair, expliquer tout simplement son métier, le faire partager aux autres, afin que l’agriculture soit de mieux en mieux comprise par la société civile.

Après l’expérience réussie d’opérations de communication au coeur de Chalons-en-Champagne et au sein d’exploitations de la région, Bernard Jesson a été élu au bureau exécutif de la FDSEA 51, au titre de secrétaire général adjoint. Sa mission : responsable de la communication grand public.

Pendant 7 ans, il a porté l’organisation de l’opération "Campagne à la ville à Reims". Il fit également partie du comité de coordination de l’opération "Nuit verte" à Paris, organisée par la FRNBP, et a accompagné les deux premières éditions.

Bernard Jesson aura tout simplement donné 35 années au service de l’agriculture. Son implication personnelle est un bel exemple d’engagement au service des autres. Un bel exemple pour les futures générations de responsables.

C’est pour tous ces engagements que Bernard Jesson a été promu Chevalier de l’ordre national du mérite agricole. Comme un clin d’oeil à ses actions sur la promotion de l’agriculture, la médaille lui a été remise par Xavier Beulin, président de la FNSEA, lors de l’inauguration des fermes ouvertes, le 19 mai dernier.


Exploitation de Céline et Damien Martin-Prin à Braux-Saint-Rémy

Descriptif de l’exploitation : 

Grandes cultures, 
Panneaux photovoltaïques, 
Elevage d’ânes, 
Chambres d’hôtes.

4 classes sont venues sur la ferme de Céline et Damien. Pour Céline, il s’agit d’une "belle opportunité de parler de notre métier" en particulier aux petits citadins qui se montrent "plus étonnés et plus intéressés".

Sur l’exploitation, plusieurs ateliers expliquaient aux élèves les différentes facettes du métier : élevage d’ânes et produits réalisés à base de lait d’ânesse (bonbons, savonnettes…), cultures de blé, de pois, de betteraves, de colza…, machinisme agricole et photovoltaïque.

La thématique "Produire et manger Français" a été mise en avant via l’association Local Appro 51 qui a pour objectif de mettre en relation les producteurs avec les cantines scolaires.

 
Qu’est ce que c’est : un tracteur, un semoir, un déchaumeur ?
 
 
Explications des productions de maïs et de pois.
 
Dégustation de viande de lapin par Claire Francart, membre de Local Appro 51.
 


Pas une question sur l’âne n’est restée sans réponse de la part de Céline.
 

 
Damien explique le principe des panneaux photovoltaïques.
 

Explications sur la production de colza.
 

Dégustation de bonbons de luzerne : attention aux grimaces...

Dégustation de barbe à papa, un délice...


Exploitation de Sébastien et Eric Rabot à Saint-Loup

Descriptif de l’exploitation : 

 Grandes cultures,
 Vaches laitières avec robot de traite.

10 classes sont venues sur la ferme de Sébastien et Eric. Selon Sébastien, il est "essentiel de communiquer auprès des enfants pour qu’ils puissent engendrer un dialogue avec leurs parents". Sur mon exploitation, les enfants ont "pris conscience que le lait était produit par une vache" (et non pas dans la brick directement) et "qu’il fallait qu’elle ait un veau avant de produire du lait". Expérience enrichissante et à renouveler autant que possible.

Plusieurs ateliers expliquaient aux enfants le métier de Sébastien et d’Eric : la production laitière avec veaux, vaches et robot de traite…, cultures de blé, de pois, de betteraves, de colza…, machinisme agricole et présentation des différents aliments présents dans une ration à destination des vaches.

La thématique "Produire et manger Français" a été mise en avant par la distribution de brick de lait "Le lait d’Ici".


Sur une exploitation, on recycle aussi...
 

Explications sur la production de betteraves.

Pôle machinisme : télescopique, moissonneuse-batteuse...
 

Grande curiosité : le robot de traite...

Le processus de fabrication du yaourt ou du conditionnement de lait.
 

Explications sur la production de colza.

Une vue d’ensemble du cheptel.

Les différents aliments d’une ration.