Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Flash Infos > Evénements

Evénements


Evénement
Publié le 01/10/2009

La Campagne à la Ville : une belle vitrine pour l'agriculture

La campagne à la ville pendant quatre jours
au coeur de Reims.
Pour sa 14ème édition, la Campagne à la ville a su encore une fois séduire les rémois. Un public nombreux et plus de 1500 élèves sont venus visiter la Maison Verte et le marché fermier. Montrer, expliquer, étonner, tels étaient les objectifs des agriculteurs aidés par les étudiants du lycée LaSalle Reims-Thillois.

Dès l’inauguration, le mercredi 16 septembre, le ton était donné. La campagne à la ville, c’est une belle vitrine pour l’agriculture de notre région qui permet aux visiteurs d’apprécier la qualité des productions locales à travers le marché fermier et d’acquérir des connaissances sur un secteur économique de plus en plus méconnu.

Adeline Hazan a écouté avec attention les
explications données par les agriculteurs.
Le concept de la Maison Verte a beaucoup plu aux petits comme aux grands car il est simple et ancré dans le quotidien de tous. Beaucoup ont été étonnés d’apprendre que l’on fabrique dans la Marne des cosmétiques à base de céréales et de colza, des sacs en plastiques biodégradables et du gel feu à partir de fécule de pomme de terre.

Beaucoup de succès pour ce couple
d’agriculteur de Charente qui transforme
40 hectares de maïs en "roller pops" jeu
créatif pour les
enfants.
Tout au long de sa visite, Adeline Hazan, maire de Reims a écouté avec attention les explications données par les agriculteurs et a rendu un bel hommage à la manifestation : "ludique, pédagogique, l’opération la campagne à la ville est le meilleur vecteur pour montrer les richesses de la région et l’agriculture au quotidien."

Sur le stand de Reims Métropole,
des animateurs expliquaient
comment réussir son compost.
Benoît Piétrement , relayé par des représentants des différentes productions ( lait, viande, fruits et légumes, céréaliers…), en a profité pour souligner la gravité de la crise traversée par le monde agricole. "Du jamais vu depuis 30 ans." Gérard Raverdy, co-président de la FDPL, a remis un cahier de doléances aux élus présents.

Mais Benoît Piétrement a tenu à rappeler que les agriculteurs sont toujours ravis d’expliquer leur façon de produire aux citadins qui ne comprennent pas toujours le pourquoi de telle ou telle pratique par méconnaissance.

Si l’on en juge par les nombreuses questions posées par les visiteurs et l’intérêt porté par les enfants des écoles et leurs enseignants à cette manifestation, on se dit que rien ne vaut la communication en direct. Les efforts de tous ceux qui contribuent à la réussite de cette opération sont largement récompensés.

Les enseignants apprécient le fait de repartir avec un kit pédagogique qu’ils peuvent exploiter pendant plusieurs mois avec leur classe.

La Maison Verte : les étudiants motivés

Le lycée LaSalle Reims-Thillois, partenaire de la manifestation "Campagne à la Ville" a permis aux Rémois de se rapprocher du monde agricole.

Dans la salle de bain, un étudiant de BTS explique à une
classe tous les produits que l’on peut fabriquer à partir
du blé, notamment les cosmétiques.
Pour la 14ème édition cette année, la manifestation "Campagne à la Ville" a souhaité mettre en avant le rôle de l’agriculture dans notre environnement familier en reconstituant une Maison Verte.

Cinq pièces à traverser : cuisine, salle de bain, chambre, bureau, garage et jardin, pour faire découvrir les débouchés des plantes phares de la région : pomme de terre, blé, chanvre, maïs et betterave.

Le lycée LaSalle Reims-Thillois a mobilisé deux classes : BEPA Travaux paysagers pour accompagner les groupes scolaires dans leur parcours de la Maison et la classe de BTSA ACSE (Analyse et conduite des systèmes d’exploitation).

Cette dernière a eu pour mission et pédagogiques en soulignant l’importance de l’agriculture dans notre quotidien. Une expérience enrichissante Les étudiants, au contact du public jeune des écoles maternelles et primaires de Reims, ont ainsi eu l’occasion de faire découvrir, très concrètement, les plantes utilisées dans l’agriculture champenoise.

Une étudiante montre à une jeune
visiteuse comment fabriquer des
animaux avec des flocons de maïs
produits par un agriculteur.
Au travers de quizz et d’animations, le public a appréhendé et réagi sur les principales étapes de transformations des produits agricoles : la betterave devenant un biocarburant ; le blé entrant dans la composition de produits cosmétiques et pharmaceutiques ; le maïs utilisé pour la fabrication d’emballages et de stylos par exemple.

Un étudiant rapporte : "c’est un exercice de communication pas forcément facile car il faut trouver les mots simples et être très concret avec les enfants, mais l’enthousiasme et l’envie de découverte se lisent dans leurs yeux, c’est alors motivant d’essayer de leur transmettre ainsi quelques connaissances".

Ouvert à tout public, cette présentation a également suscité un grand nombre de questions, prouvant l’intérêt, plus largement, pour le développement durable et les produits dits plus écologiques. Le lycée : des formations diverses à découvrir Le lycée, présent sur le pôle "métiers et formation", a permis aussi d’informer le grand public sur les formations professionnelles, générales et technologiques de la 4e au BTS autour de ses trois pôles de compétence : agronomie-environnement, laboratoire-transformation et aménagement paysager.

Ces formations sont à découvrir également lors des portes ouvertes proposées les samedis 30 janvier (14h-17h), 13 mars et 29 mai 2010 (9h- 12h). Heureux de sa participation à cette manifestation populaire, le lycée LaSalle Reims-Thillois et ses élèves espèrent avoir contribué au développement de la connaissance des valeurs du monde agricole, si précieux, et présent dans notre quotidien.

S.Jurek - Enseignante

Par Carole Meilleur, Responsable Communication FDSEA51