Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Twitter

Retrouvez-nous sur YouTube

Accueil > Edito > Tous les éditos

Tous les éditos

12/09/2019 -
Chair à canon
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Suite à la loi EGA, la profession a respecté la loi en rédigeant des chartes engageantes pour les agriculteurs qui considèrent nos concitoyens.
05/09/2019 -
Ne rien lâcher
Par Hervé Lapie, Président de la FDSEA 51
Didier Guillaume a passé la journée du 2 septembre à la foire de Châlons. Échanges avec les syndicats, les filières, les coopératives… et intervention lors de notre conférence...
30/08/2019 -
Restons dans la course
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Chaque année, à l’heure des moissons, les images du Tour de France renvoient une vision spectaculaire de notre pays...
30/08/2019 -
Osez l'Agriculture
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Pendant toute la semaine de la Foire, votre FDSEA fera la promotion et la valorisation de vos métiers. Notre priorité : défendre et préparer l’avenir en se souciant de garder...
13/08/2019 -
Réponse à Aïna Kuric
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
À la lecture des arguments de la députée sur son vote EN FAVEUR de la ratification CETA, je ne conteste pas que l’accord dans sa globalité...
13/08/2019 -
Solidarité et organisation...un absent !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Les moissonneuses battent à plein régime depuis une dizaine de jours dans un épisode de sécheresse très marqué depuis mi- juin. Le risque incendie étant important...
19/07/2019 -
En jaune !
Par Eloi Taillefumier, président d’arrondissement de Reims FDSEA 51
Jaune comme la couleur des blés qui mûrissent en ce début juillet. Jaune, c’est aussi la couleur du maillot du meneur du Tour de France...
19/07/2019 -
Une rencontre très studieuse, mais à quoi bon ?
Par Jean-Marie Delanery, co-responsable de la commission environnement
Vendredi 12 juillet, la rencontre était très studieuse entre la profession agricole, le préfet, le directeur des territoires et les parlementaires. Deux sujets à l’ordre du jour...
04/07/2019 -
Mensonge et trahison
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
L’accord commercial négocié depuis plus de 20 ans avec le Mercosur est un coup très dur porté à notre agriculture et une trahison pour les consommateurs.
Pour parvenir à un compromis, le Mercosur a accepté d’ouvrir grand ses portes à l’industrie européenne, tout particulièrement ses voitures, mais aussi ses produits chimiques et pharmaceutiques ainsi que ses marchés publics.
L’UE consent cependant à de lourdes contreparties dans le secteur agricole : elle facilitera l’accès à son marché à quatre pays avides, d’écouler sucre, éthanol, volailles et boeuf, des produits bien loin des normes européennes !
27/06/2019 -
Une avancée pour les agricultrices
Par Valérie Dugois, présidente de la Commission des Agricultrices de la FDSEA 51
Le combat syndical dure depuis des années pour la Commission nationale des agricultrices de la FNSEA. C’est officiel, l’allongement de la durée d’indemnisation du congé maternité des agricultrices passe de 2 à 8 semaines. Il était temps ! Attention, tout n’est pas rose au pays de la justice sociale. L’indemnité journalière de 55,51 € est bien inférieure au coût de remplacement d’une journée qui s’élève de 147 € à 164 € ! Le combat continue donc et nous ne lâcherons rien. Le niveau de retraite est également une source d’inégalité pour toutes les agricultrices qui ont travaillé toute leur vie mais n’ont pas pu cotiser...
20/06/2019 -
Fier(e)s dans ses bottes
Par Laurent Champenois, secrétaire général de la FDSEA de la Marne
L’assemblée de notre syndicat. Les échanges du matin, francs, sans tabou et directs ont permis à chacun de s’exprimer. Vos inquiétudes sont justifiées. Les attaques que nous subissons au quotidien, la stigmatisation des systèmes de production, la remise en cause permanente de nos techniques et de notre savoir, mettent à mal notre métier d’agriculteur et nous perturbent tous. Nos revendications sont fortes pour défendre notre projet agricole sans opposer les systèmes de production ; chaque système répond à un marché, mais pourtant certains ne pensent qu’à nous diviser...
17/06/2019 -
Opérations réussies mais continuons !
Par Valérie Dugois responsable des opérations "Fermes ouvertes" et "Tous dans nos campagnes"
Du 20 au 24 mai, la FDSEA de la Marne a participé à l’opération "Fermes ouvertes" à destination des scolaires et les 25 et 26 mai à "Tous dans nos campagnes" pour tous les citoyens. Pour rappel, le syndicat marnais s’investit depuis 70 ans dans la promotion du métier d’agriculteur et dans la communication directe à destination de la société civile ; avec pour objectif de parler vrai, par passion, de ce métier, de délivrer des messages forts, de rétablir des vérités et aussi de sensibiliser les consommateurs à la saisonnalité des produits...
06/06/2019 -
Expression libre
Par Laurent Champenois, secrétaire général FDSEA 51
Une assemblée générale, c’est bien, un huis clos réservé aux adhérents, c’est mieux. C’est le choix que les élus FDSEA ont fait il y a déjà plusieurs années et que nous faisons encore perdurer : inviter ses adhérents pour une matinée avant l’assemblée générale "classique".
Nous tenons à ce moment auquel vous êtes toujours plus nombreux à participer. Pourquoi vous l’appréciez ? Vous nous le dites vous-mêmes…
On se retrouve entre nous : entre agriculteurs et entre adhérents de la même "maison", on se dit les choses simplement.
C’est plus facile de s’exprimer...
03/06/2019 -
Rendez-vous à l’AG de la FDSEA, le vendredi 14 juin 2019
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Cette journée consacrée à l’assemblée générale de votre FDSEA est toujours un moment important d’échanges, de dialogue et de perspectives pour nos adhérents. La matinée du huis clos sera exclusivement consacrée aux échanges, après la présentation des comptes de notre FDSEA.
Un bilan d’activité 2018 intense de travail, d’actions, de communication, dans un contexte bien agité concernant l’ambition que doit apporter l’agriculture en matière de dynamisme de nos territoires. Accompagner les plus fragiles, les plus innovants… oui, les écarts se creusent entre les exploitants...
24/05/2019 -
Europe et agriculture
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Le dimanche 26 mai, les citoyens français et européens vont élire leurs représentants au Parlement européen. Notre profession s’est trouvée au coeur de la construction européenne depuis ses débuts. Cette place privilégiée rend les agriculteurs, peut-être plus que d’autres, préoccupés par l’avenir de l’Union européenne. La construction démocratique de l’Europe a permis un espace de paix et de commerce mais il est nécessaire que l’Union européenne harmonise ses politiques. En effet, depuis une vingtaine d’années, l’Union européenne est entrée dans un jeu non coopératif qui a accentué la concurrence interne entre états membres...
20/05/2019 -
Agriculteurs + messages clairs = communication positive
Par Valérie Dugois, responsable des opérations "Fermes Ouvertes" et "Tous dans nos Campagnes"
L’occasion nous est donnée de communiquer sur notre métier et nos pratiques. En effet, la FDSEA 51 organise deux opérations de communication "Fermes Ouvertes" à destination des scolaires et "Tous dans nos campagnes" à l’attention du grand public.
Dans un premier temps, 950 enfants, certains pour la première fois, se rendront sur les six fermes qui ouvrent leurs portes. Cette sortie est l’aboutissement d’un projet pédagogique pour la classe...
06/05/2019 -
PAC d'hier, PAC de demain
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
1962. 17 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, l’Europe, qui cherchait à se reconstruire et à assurer sa sécurité alimentaire, créé la PAC. Les états fondateurs souhaitent se doter d’une Politique Agricole Commune pour augmenter la productivité du secteur agricole, améliorer le revenu des agriculteurs afin d’assurer les emblavements annuels et l’approvisionnement des consommateurs européens à des prix raisonnables.
Cette politique est basée sur trois principes fondateurs : un marché agricole unique, la préférence communautaire et une solidarité financière...
02/05/2019 -
Communiquons positivement
Par Laurent Champenois, secrétaire général FDSEA 51
Depuis de nombreuses semaines des attaques, des menaces, sont régulièrement faites envers nos activités d’élevage. Nos produits correspondent à la demande des consommateurs mais quelques associations, qui se disent défendre la cause animale sans connaître notre métier ni même l’avoir pratiqué, critiquent notre méthode de production.
Diverses actions en justice sont menées contre ces groupes d’individus...
26/04/2019 -
Incivilités, que faire ?
Par Eloi Taillefumier, président d’arrondissement de Reims FDSEA 51
Qui n’a pas été un jour concerné par un vol de GPS, de gasoil non routier, d’un crosskill dépouillé de ses disques en fonte, d’un pick-up volé pour un braquage... et j’en passe. La gendarmerie est souvent appelée car ces méfaits se déroulent à la campagne. Mais que se passe-t-il en périphérie des grandes agglomérations, quand les dégradations sur semis de betteraves et autres céréales ne viennent pas des lapins de garenne ? Comment va réagir un exploitant qui voit ses parcelles saccagées par des passages de motos, quads et autres véhicules ? Car au-delà des pertes financières, c’est souvent l’exaspération...
18/04/2019 -
Une charte de bon voisinage pour quoi faire ?
Par Laurent Lamort, co-responsable de la commission environnement de la FDSEA 51
Il ne se passe pas une seule semaine sans que l’un de nous, agriculteur ou viticulteur ne soit interpellé par des habitants forts mécontents de voir un pulvérisateur passer dans le champ voisin des habitations. Dans le cadre de la loi Egalim adoptée en 2018, il est précisé qu’une protection à proximité des zones habitées pourra être mise en place pour le 1er janvier 2020.
Pourquoi se précipiter ? Avant que l’on nous impose des contraintes toujours plus grandes, nous avons pensé qu’il fallait plutôt prendre les devants et proposer quelque chose...
11/04/2019 -
Sol, agronomie, innovation
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Loin des clivages, des idées reçues, du regard des autres… le conseil d’administration de la FDSEA a planché ce lundi sur un sujet pour lequel nous accompagnons des agriculteurs dans le cadre de Dynamique projets : l’agriculture de conservation des sols. Cette pratique interroge et convainc de plus en plus d’agriculteurs, face à des impasses techniques dans leur rotation, des interrogations sur la vie des sols ou des problématiques d’érosion et de battance par exemple. Les témoignages sont unanimes : la formation, l’accompagnement, les visites, les échanges entre groupes d’agriculteurs restent la meilleure des réponses pour apprendre et se lancer en prenant des risques mesurés...
05/04/2019 -
L'Europe au coeur des débats
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Comme très souvent, l’Europe tient une place importante dans nos débats au congrès de la FNSEA. Tous nos intervenants (Michel Barnier, Michel Dantin, Nicolas Bouzou, Jean Rottner, Jean-Dominique Giuliani) ont convergé pour redonner de l’espoir et construire un nouveau projet européen. Oui l’Europe se fragilise, les Chinois, les Américains, ont un oeil attentif à cette fragilité. Face à ces continents, Michel Barnier a rappelé "qu’aucun pays européen n’a la puissance de parler tout seul ou de se faire respecter tout seul". L’Europe, certains essaient de la fragiliser de l’intérieur comme de l’extérieur, l’unité est plus que nécessaire même en plein marasme...
28/03/2019 -
Contre l'Agribashing, pour l'agriacting !
Par Valérie Dugois, responsable de l'opération "Fermes Ouvertes"
On entend souvent que la communication en agriculture est indispensable. Il faut que chacun d’entre nous se saisisse de l’opportunité de communiquer positivement via "Fermes Ouvertes" ou "Tous dans nos campagnes". Expliquer ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons aux petits comme aux grands. C’est pourquoi, la FDSEA 51 vient de signer une convention avec la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale de la Marne afin de légitimer l’opération "Fermes Ouvertes" auprès des écoles marnaises. Cette convention s’inscrit dans la continuité des initiatives mises en place...
21/03/2019 -
Brexit... Report
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Les députés britanniques ont approuvé, jeudi dernier, une motion autorisant le report du Brexit initialement prévu le 29 mars. L’insoutenable compte à rebours de la sortie de l’Union européenne par le Royaume-Uni est suspendu à un accord ou non sur les conditions de sortie. Qu’elle soit reportée d’un trimestre ou non et qu’elle se fasse dans le cadre d’un accord négocié ou d’un Brexit sans accord "no deal", la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne ne sera pas sans conséquences pour l’agriculture européenne et française. Depuis que les députés britanniques ont rejeté l’accord négocié par Theresa May, le scénario du "no deal" est plus que jamais...
14/03/2019 -
Jouer collectif
Par Laurent Champenois, secrétaire général de la FDSEA 51
Elu secrétaire général lors du dernier conseil d’administration FDSEA 51, je succède à Béatrice Moreau qui a quitté la fonction pour la présidence de la Chambre d’agriculture. Je la remercie pour le travail accompli pendant cinq ans à la FDSEA de la Marne avec de nombreuses actions et de nombreuses victoires syndicales. Le travail pour les prochaines années reste important, avec une priorité : défendre notre projet agricole pour projeter notre métier dans un avenir plus serein. La réforme de la PAC, les réglementations, les normes, les interdits et les attaques incessantes sur notre profession, nous mettent à mal...
07/03/2019 -
Retour sur le SIA 2019

Une semaine de communication et de projets pour expliquer aux consommateurs, aux politiques, que les agriculteurs sont en train de relever les nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés. L’agriculture continue d’évoluer, il faut sortir des postures et des caricatures. Cessons d’opposer les modèles agricoles entre eux : le raisonné contre le bio, le labour contre le non-labour, les modèles passéistes contre les innovants… Nous préférons "l’agri-acteur" à "l’agribashing" en faisant confiance à la responsabilité des agriculteurs et de leurs organisations pour répondre à l’ensemble des marchés. Parmi les principaux sujets qui ont été abordés au salon : alimentation pour tous…
01/03/2019 -
En mode projets !
Par Béatrice Moreau, présidente de la Chambre d'Agriculture de la Marne
Présidente pour les six ans à venir, c’est un sacré challenge personnel comme certains ont pu me le dire ! Mais je ne suis pas seule, car j’ai avec moi 34 élus motivés. Et c’est bien ensemble que nous allons oeuvrer pour la Chambre d’agriculture de la Marne !
Tout d’abord un grand merci à ceux qui me font confiance aujourd’hui. Merci également aux élus de la mandature précédente, sous la présidence de Maximin Charpentier, qui nous confient une Chambre structurée, organisée et en bonne santé financière, avec une équipe de plus de 80 collaborateurs...
21/02/2019 -
Congrès des Céréaliers de Compiègne : au coeur des nouveaux enjeux
Par Benoît Piètrement, Responsable Commission Productions Végétales FDSEA 51
Le congrès des céréaliers 2019, organisé à Compiègne, a été l’occasion pour l’AGPB de présenter son projet pour la céréaliculture française, et de dévoiler la campagne de communication "les nouveaux céréaliers". Ce projet stratégique a pour ambition de relever trois grands défis : Arrêter cette spirale infernale de contraintes tout en répondant aux attentes de la société et du consommateur ; Gérer les risques face aux aléas sanitaires et économiques ; Rester compétitifs tout en assumant une transition agroécologique...
14/02/2019 -
Merci !
Par Hervé Lapie, président FDSEA 51, Timothée Appert-Collin, président JA 51 et Maxime Toubart, président SGV
En votant très majoritairement pour la liste et le projet porté par FDSEA, JA et SGV, vous avez reconnu le travail mené depuis ces six dernières années par des syndicats de proximité qui oeuvrent au quotidien dans une conjoncture difficile à défendre mais surtout préparer l’avenir de nos exploitations agricoles et viticoles.
En obtenant 79 % des suffrages, nous pourrions être euphoriques. Ce n’est pas le cas ; nous connaissons notre responsabilité dans une période où les défis sont majeurs afin de répondre à la croissance durable...
08/02/2019 -
Partageons notre métier !
Par Timothée-Appert-Collin, président des JA de la Marne
Chaque année, chez JA, nous souhaitons faire réagir le monde agricole en abordant des thèmes d’actualité forts lors de nos AG. Et quelle belle réussite cette année encore ! Avec plus de 150 personnes présentes, nous avons pu mettre en place un débat passionnant et important.
01/02/2019 -
GFAM : Rejoignez-nous !
Par Sébastien Mangeart Président du Comité de Liaison des GFAM
En ce début d’année ont lieu dans chaque canton les AG des GFAM (Groupement Foncier Agricole Mutuel), dont les dates vous sont communiquées ci-dessous. Nos GFAM combinent un placement mutualiste éthique pour les porteurs de parts et une sécurité d’exploitation pour les fermiers...
14/01/2019 -
Agriculteurs, citoyens français et européens : pour un même projet

Une promesse ! Le candidat Macron avait fait le pari de sauver l’agriculture française. Cette promesse électorale s’est traduite par l’organisation du grand chantier des États Généraux de l’Alimentation. Un remue-ménage sans précédent et risqué lorsque le politique décide...
20/12/2018 -
La persévérance va bientôt payer !

Le mois de novembre dernier nous apporte de vrais espoirs dans cette période compliquée. Les rendez-vous successifs avec Mme Hidalgo et le préfet Cadot, préfet coordinateur de bassin, nous permettent enfin d’envisager sérieusement la réalisation d’un fonds d’indemnisation pour services rendus pour nos concitoyens.
07/12/2018 -
Accompagnement collectif
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Votre FDSEA et le réseau JA sont mobilisés depuis fin juillet pour interpeller et sensibiliser les représentants de l’État, de la région et du département, concernant les conditions climatiques exceptionnelles ayant entraîné une sécheresse et un déficit fourrager important sur les exploitations d’élevage spécialisées en herbe et maïs. Face à cette situation, nous avons souhaité trouver des solutions ensemble.
29/11/2018 -
Elections Chambre d’agriculture : votons FDSEA, JA, SGV !

En janvier prochain auront lieu les prochaines élections à la Chambre d’agriculture de la Marne. Pourquoi voter ?
22/11/2018 -
Une provocation de plus
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Mercredi 14 novembre se tenait une réunion aux ministères pour nous présenter une nouvelle version du projet d’ordonnance sur la séparation capitalistique vente/conseil de produits de santé végétale. Ce projet va beaucoup plus loin que sa version de septembre dernier, il ne tient absolument pas compte des remarques de la majorité des acteurs de la profession. Pire, dès le début de la réunion, nous avons été prévenus que la profession ne serait pas satisfaite mais que l’on n’avait pas le choix et rien à dire !
16/11/2018 -
Energie renouvelable
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Et si on était un peu lucides et pragmatiques? Plutôt que de taxer les carburants fossiles, ne pourrait-on pas nous accompagner dans une véritable politique de long terme de la transition énergétique et la production d’énergie renouvelable?
Les agriculteurs ont toujours consacré une partie de leur assolement pour produire de l’énergie (avoine pour les chevaux, éthanol, diester pour les moteurs, et maintenant méthanisation, photovoltaïque...). Nous avons donc un rôle majeur pour répondre à l’enjeu de la transition énergétique.
08/11/2018 -
Irrigation et rivières à sec : attention aux idées reçues !
Par Bertrand Gomard
Après une longue période pluvieuse depuis août?2017, nous avons entamé le printemps 2018 avec des nappes phréatiques chargées comme jamais, atteignant parfois leurs plus hauts niveaux historiques selon les statistiques du BRGM.
Ensuite, dans de nombreux secteurs du département, après les derniers orages de fin avril, les pluies ont cessé tandis que les températures s’envolaient, entraînant de très fortes évaporations à une période de pleine croissance de la végétation.
25/10/2018 -
Rêve ou cauchemar
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
J’ai rêvé d’un projet fédérateur qui redonne vision, esprit d’entreprendre pour le maintien des agriculteurs sur les terroirs, face aux cauchemars que vivent les agriculteurs et la perte de repères vis-à-vis de notre métier.
Dans un premier temps, je me suis permis de poser un diagnostic :
- Côté agriculteurs : on rêve d’une politique agricole et d’un état pragmatique qui fasse confiance aux agriculteurs et leur assure un revenu décent afin de faire vivre leurs familles tout en satisfaisant les grands enjeux agricoles de ce siècle...
18/10/2018 -
Un nouveau ministre
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Le sénateur de la Drôme, Didier Guillaume a été nommé ministre de l’Agriculture ce mardi 16 octobre. Un ministre pas inconnu car il a été conseiller du ministre Jean Glavany de 1998 à 2002.
Il prend en charge un ministère qui doit afficher clairement son projet pour ses agriculteurs, en répondant aux attentes des consommateurs tout en étant pragmatique et dans l’action.
Action, afin de donner aux producteurs les outils concrets du juste retour de la valeur ajoutée et de la conquête d’un revenu digne.
11/10/2018 -
Réveil !
Par Hervé Lapie, président FDSEA51
L’État ne peut pas tout... Ça, il y a longtemps que dans le département nous en avons conscience, nous avons toujours souhaité partager nos projets agricoles avec l’administration. Mais lorsque les projets sont bloqués à cause des manquements de l’État, nous ne pouvons plus l’accepter, la coupe commence à déborder et notre patience également.
Patients, oui nous l’avons été... mais maintenant il est urgent de rattraper les retards toujours promis et jamais tenus ! Mesure agro-environnementale, aides à l’investissement (PCAE), aides Bio, à ce jour les dossiers déposés en 2016 ne sont toujours pas soldés et on ne parle pas des années suivantes...
04/10/2018 -
Action... Réponse ?
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Le 20 septembre dernier, au nom de la FRSEA Grand Est, nous avions adressé un courrier à Gérard Collomb, afin de sensibiliser l’État face à la recrudescence de la violence des mouvements vegans à l’encontre de toute la filière animale.
En effet, le 26 septembre, un appel à manifester d’associations veganes avait lieu devant plusieurs abattoirs français et nous nous inquiétons des conséquences de leurs types d’actions et «méthodes» utilisés.
27/09/2018 -
La saisonnalité
Michaël Jacquemin
Lorsque tout est remis en cause, de nos pratiques agronomiques à nos contraintes de production, souvent liées à la saisonnalité, il est légitime de se faire entendre au plus haut niveau de l’État.
Face à des décisions et des décideurs de plus en plus éloignés de nos réalités et dans un contexte concurrentiel sans précédent, il est difficilement acceptable...
20/09/2018 -
Calamité agricole, 3e année consécutive
Laurent Champenois, président de la FDB
Depuis plusieurs années, le climat ne nous facilite pas la tâche pour réaliser nos travaux dans les champs. Cette année, tous les excès ont été réunis. Les mêmes parcelles qui ont été sous les eaux pendant deux mois cet hiver se sont retrouvées complètement asséchées cet été. Ni les couverts, ni les colzas n’arrivent à lever dans cette terre devenue poussière. Malheureusement, les cultures qui seront récoltées cet automne auront des rendements très inférieurs aux moyennes quinquennales.
13/09/2018 -
Garder raison (épisode 2)
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Le 9 août dernier, nous appelions les agriculteurs et l’administration à rester sereins et à l’écoute des uns des autres afin de faire face à cet épisode de sécheresse très marqué dans le département.
Dans notre vie de chef d’entreprise, nous souhaitons prendre les bonnes décisions afin de répondre au mieux aux capacités agronomiques de nos sols. De nombreux colzas n’ont d’ailleurs pas été semés afin d’éviter un échec.
06/09/2018 -
Déterminée et usée
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Notre détermination reste identique à défendre les paysans et porter un projet agricole qui réponde aux attentes sociétales en redonnant une ambition et des perspectives à notre profession.

L’agriculture porteuse de solutions multiples
C’est le projet que nous portons collectivement : une agriculture de production qui réponde à la diversité des marchés, à l’adaptation, à l’évolution du climat, aux stockages du carbone dans le sol...
30/08/2018 -
Rentrée déterminée !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Dans la continuité de notre enquête syndicale réalisée cet hiver auprès de nos adhérents, nous serons présents et à votre écoute sur la foire de Châlons pour vous accompagner le plus efficacement possible.
Vous accompagner pour continuer à développer des projets créateurs de valeurs, d’emplois et d’attractivité de nos territoires ruraux.
S’organiser collectivement pour faire face aux politiques libérales seulement dictées par les intérêts des échanges commerciaux et le dogme de la libre concurrence.
S’organiser collectivement dans la société pour essayer de faire comprendre de quoi est fait le métier aujourd’hui.
24/08/2018 -
Quand les règles bureaucratiques dépassent les règles agronomiques…
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La réforme nous a conduits dans des mesures de verdissement dont nous atteignons les limites aujourd’hui… et demain, je n’en parle pas !!!
Les SIE nous imposent de faire des semis sans produits de santé végétale, avec comme conséquence la quasi-disparition dans nos assolements des féveroles, des pois, des vesces et de toutes les cultures fixatrices d’azote sauf la luzerne pour l’instant…
Les agriculteurs répondent donc aux exigences par l’implantation de mélanges de cultures intermédiaires après les moissons, pour un coût de 40 à 80 €/ha.
Je suis un fervent défenseur de ces cultures intermédiaires mais force est de constater que miser sur le verdissement par le climat est dangereux, nous ne maîtrisons pas la pluviométrie dans ces périodes estivales.
09/08/2018 -
Garder raison
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Comme tous les étés, nous subissons des périodes chaudes et de sécheresse plus ou moins prononcées. Cette année est particulièrement éprouvante pour les Hommes, les animaux, les plantes et le matériel qui souffrent des conditions climatiques
02/08/2018 -
Encore une année d’excès !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Le beau temps en agriculture est celui qui ne dure pas. Après les excès d’eau hivernale et printanière, la sécheresse aussi brutale que rapide sévit dans une grande partie de l’Europe et notre région n’est pas épargnée.
Les moissons nous ont apporté les fruits de notre travail annuel, avec son lot d’hétérogénéité, de quantité souvent inférieure à nos moyennes mais avec le plus souvent une bonne qualité. La France pourrait tirer profit du travail de ses agriculteurs et de leurs organisations de producteurs pour retrouver des marchés perdus en 2016 suite à la très mauvaise récolte, en espérant retrouver des prix rémunérateurs.
26/07/2018 -
La coupe est pleine, et elle pourrait encore déborder !

Après trop de pluie, trop de sécheresse.
Nous subissons la double peine?: des semis tardifs effectués quand cela a été possible et un climat estival qui pénalise les rendements. Si on ajoute les charges supplémentaires induites, des prix inférieurs aux coûts de revient et une assurance récolte à bout de souffle pour nos secteurs, il faut pouvoir garder le moral. D’autant plus que l’activation des DPB n’est pas encore garantie pour les surfaces non couvertes.
19/07/2018 -
Mesdames, Messieurs, les parlementaires

Suite à l’échec de la Commission Mixte Paritaire (CMP) du 10 juillet dernier, vous serez amenés à examiner, en nouvelle lecture, le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire.
À l’heure où les difficiles négociations commerciales de l’autonome se profilent, notre fédération souhaite attirer votre attention sur la nécessité d’aboutir à un texte respectant l’esprit des États Généraux de l’Alimentation (EGA) et limitant les charges supplémentaires dans un contexte de décrochage économique pour l’agriculture française.
Sur la question de la construction du prix en « marche avant », l’introduction par l’Assemblée nationale, confirmée par le Sénat, de la diffusion des indicateurs de coûts de production par les interprofessions demeure un point central dans le rééquilibrage de la chaîne de valeur au bénéfice des agriculteurs.
12/07/2018 -
Je communique. Nous communiquons. Ils découvrent
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
La moisson est souvent l’occasion d’échanger avec nos voisins. Ils viennent à la découverte de nos engins, de nos récoltes et de nos méthodes de travail. Osons ouvrir les cabines de nos tracteurs et celles de nos moissonneuses-batteuses. Pour vous accompagner des opérations existent telles que : moisson.fr ou encore #agridemain.
Osons parler de l’agriculture, des agriculteurs d’aujourd’hui et de demain…
02/07/2018 -
Proximité, défense et projets
Par Béatrice MOREAU, secrétaire générale FDSEA 51
Cette semaine, vous découvrirez avec ce numéro de La Marne Agricole le bilan d’activités de la FDSEA depuis 18 mois, à travers trois mots clés.
PROXIMITÉ, parce que plus que jamais la FNSEA est à vos côtés. Adhérer à la FDSEA, c’est être le premier informé et bénéficier de nombreux conseils, c’est aussi intégrer un réseau dynamique. La force de la FDSEA de la Marne, c’est le réseau de proximité dans les communes et les cantons, mais aussi les relations au niveau national, que ce soit via la FNSEA, les associations spécialisées ou les interprofessions.
08/06/2018 -
L'Etat sacrifie son agriculture et ses agriculteurs, mobilisation générale
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La manifestation syndicale est le constat d’une impasse de plus d’un an de lobbying pour construire un projet agricole qui nous engage dans l’avenir. L’État ne peut pas demander aux agriculteurs français de monter en gamme et accepter l’importation de produits ne respectant pas nos standards de productions. L’agriculture française ne doit plus être la variable d’ajustement des accords commerciaux bilatéraux. Face aux contradictions gouvernementales, comment rester compétitifs avec des concurrents qui ne font pas face aux mêmes charges ?
01/06/2018 -
Coup de gueule
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
À Châlons, à Reims, sur le terrain et même au dernier salon de l’agriculture : depuis des mois, la FDSEA et les JA de la Marne interpellent les élus du Conseil Régional, la DDT et le Préfet, pour accélérer le paiement des subventions à l’investissement PCAE. Subventions qui représentent des millions d’euros d’investissements déjà réalisés par les agriculteurs. Emprunts court terme qui s’éternisent, frais financiers qui s’accumulent, les enjeux sont très importants pour de nombreux exploitants...
24/05/2018 -
Les agriculteurs sont atteints et blessés…
Par Hervé Lapie, Président de la FDSEA 51
L’agriculture, considérée jusqu’à ces derniers temps comme une chance pour notre pays, serait-elle devenue un sujet de polémiques, de craintes et de conflits ? A l’heure des réseaux sociaux et des fausses informations, tous les moyens sont bons pour focaliser les pratiques d’une très faible minorité d’agriculteurs en voulant les faire passer pour le cas général. C’est ainsi que L214 et le binôme Rémi Gaillard / Brigitte Bardot remettent en ligne des vidéos insoutenables d’un élevage de volailles et d’un abattoir aux pratiques inacceptables et illégales. Non, l’élevage français n’a rien à voir avec ces images !
17/05/2018 -
50 ans...

Mardi 29 mai, l’assemblée générale d’AS Entreprises présentera les comptes du cinquantième exercice de votre centre de gestion et de comptabilité.
Depuis 50 ans, nous avons connu de fortes évolutions mais toujours avec la même ambition : mettre à disposition les moyens nécessaires dans l’accompagnement et la proximité afin que les chefs d’exploitations puissent prendre les bonnes décisions en recherchant à créer de la valeur ajoutée sur les exploitations agricoles et viticoles.
Dans tout projet, il y a une part de risque, notamment dans un contexte économique instable...
14/05/2018 -
Rendez-vous en terre inconnue près de chez vous !

Quatre exploitations ouvrent leurs portes au grand public le dimanche 13 mai et neuf au scolaire du lundi 14 mai au vendredi 18 mai. Nouveauté cette année, la coopérative Novagrain s’associe à la FDSEA de la Marne en ouvrant sa plate-forme d’essai le 8 juin aux enfants ainsi qu’au grand public. Un bon plan pour une sortie en famille ; rien de mieux qu’une visite à la ferme pour apprendre, tout en s’amusant !
Au-delà des clichés et des à priori, venez découvrir la vraie vie des agriculteurs et agricultrices !
Nous vous attendons donc nombreux...
03/05/2018 -
Excès de zèle, racket, dogmatisme et idéologie
Hervé Lapie, président de la FDSEA de la Marne
Comment rester constructif et force de propositions lorsque nos interlocuteurs politiques et administratifs pensent contraintes, interdictions et prélèvements fiscaux ?
Quand va-t-on se retrouver autour d’un projet qui permette à chacun de donner du sens à notre métier d’engagement et de passion ?…
Excès de zèle : alors que les agriculteurs ne peuvent plus être accompagnés par leur administration pour réaliser leur déclaration PAC (notion de service public…), cette même administration exige des documents non réclamés dans les circulaires européennes lors des clauses de transfert des DPB. Il ne faut pas confondre les conjonctions de coordination « ET» et « OU » ! Il a donc fallu hausser le ton pour être entendus… Inadmissible !
26/04/2018 -
Agriculture : et si on respectait la diversité ?
Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA
Le printemps est la saison où tout pousse, y compris de nombreux ouvrages et autres documentaires sur les meilleures méthodes pour pratiquer l’activité agricole. D’ailleurs, je devrais dire la meilleure méthode ! À longueur de lignes ou d’enregistrements, on explique aux paysans le bon et le mauvais, le faire bien et le faire mal. À défaut d’une vérité toute faite, il est temps de rappeler à nos concitoyens, une réalité bien ancrée : il n’y a pas un modèle agricole en France, une référence unique pour toutes les régions et toutes les productions..
19/04/2018 -
Députés à la dérive
Hervé Lapie, président de la FDSEA de la Marne
Alors que nous avons effectué plus de six mois de travail et de rencontres autour des états Généraux de l’Alimentation dans le but de trouver une solution autour des prix agricoles et une meilleure répartition de la valeur ajoutée allant du producteur au consommateur, les conclusions de la Commission Développement Durable de l’Assemblée nationale sont un véritable coup de poignard dans le dos des agriculteurs.
C’est hallucinant et démago, alors que nous n’avons rien obtenu pour l’instant sur le titre 1 (création et répartition de la valeur ajoutée), la Commission Développement Durable s’est lâchée sans recadrage ministériel.
11/04/2018 -
Avant de définir un budget, il faut un projet, une vision !
Hervé Lapie, président de la FDSEA de la Marne
Vous l’avez certainement déjà lu, et nous l’avons vécu avec notre délégation marnaise, le bilan du congrès FNSEA est mitigé au regard de l’écoute de notre ministre et du Gouvernement (à l’attention des corps intermédiaires).
Dans un contexte de réelles difficultés économiques vécues au sein de nos exploitations agricoles et de nombreuses filières, la FNSEA s’est engagée sur un projet agricole ambitieux afin de répondre à la nécessité de retrouver des prix pour nos productions et de satisfaire les enjeux de l’alimentation, du bien-être animal...
30/03/2018 -
En direct du congrès*
Hervé Lapie, président de la FRSEA Grand Est
En tant que président du Grand Est, je tiens à évoquer la mémoire de Jean-Paul Bastian, figure incontournable du monde agricole alsacien, dont les obsèques ont eu lieu hier après-midi dans sa commune du Bas-Rhin.
Du département à la région, et au national, Jean-Paul fait partie de ces responsables agricoles ouverts au dialogue et européen convaincu. Il a toujours œuvré pour faire entendre la voix de la France à Bruxelles, notamment grâce à ses relations précieuses avec l’Allemagne. La famille agricole était aux côtés de ses proches hier pour les soutenir dans cette épreuve.
22/03/2018 -
Contrat de solutions
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Le contrat de solutions est notre réponse aux attentes sociétales, aux besoins des agriculteurs et des filières sur l’utilisation, les risques et les impacts des produits de santé végétale.
Le contrat de solutions est notre réponse aux attentes sociétales, aux besoins des agriculteurs et des filières sur l’utilisation, les risques et les impacts des produits de santé végétale. Il s’agit de trouver des solutions alternatives avant toute interdiction afin de préserver la rentabilité, la productivité et la compétitivité des agriculteurs et de la ferme France. Une ferme malmenée par des interdictions et des distorsions de concurrence inacceptables au sein de l’Europe...
15/03/2018 -
Les anciens toujours actifs
Par Jean Notat, président de la section des anciens exploitants de la Marne
Plus on avance en âge plus le temps passe vite, les anciens le savent !
Preuve en est, nous sommes à quelques jours de notre assemblée générale 2018 alors que celle de 2017 est encore dans nos esprits?! Nous y avions abordé le vaste sujet des retraites agricoles et de leur avenir.
Avec la SNAE, nous avons à cœur de voir enfin évoluer ce dossier. Si nous avions espoir de voir augmenter nos retraites, dans les faits nous allons connaître une ponction supplémentaire avec la hausse de la CSG. Ce sujet a été largement commenté la semaine dernière lors de notre congrès national.
09/03/2018 -
Nouvelle élection chez JA = nouvelle équipe !
Timothée Appert-Collin
Le renouvellement des équipes et l’arrivée de jeunes qui s’engagent sont deux choses importantes chez JA. Car oui, JA est une superbe école de formation pour tous les futurs responsables ! Vous trouverez en pages centrales les nouveaux Bureau et Conseil d’Administration, composés de jeunes motivés qui croient en leur métier.
Mais tout d’abord, je tenais à remercier notre ancien président, Nicolas KUNYSZ, pour tout le travail qu’il a fourni pendant son mandat. Il a réussi à porter la voix des JA de la Marne auprès des élus et du monde agricole pour défendre les idées, les valeurs du syndicat et ainsi faire entendre que les jeunes ont des projets pour l’avenir !
02/03/2018 -
L'agriculture, une aventure collective
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La thématique du Salon de l’Agriculture qui se déroule actuellement à Paris ne fait que rappeler ô combien il est important de placer l’agriculture dans une ambition collective.
Dans cette période de crise et de doutes que nous traversons, nous savons bien que le collectif est plus que jamais nécessaire pour peser lors des négociations commerciales, amortir plus facilement les investissements mais aussi pour développer les outils de transformation et de valorisation de nos productions. Réfléchir ensemble rend plus fort pour anticiper l’avenir et créer de la valeur.
23/02/2018 -
Hors de question de fragiliser nos filières agricoles !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Cher(e)s collègues,
L’ensemble du réseau FNSEA et JA se mobilise et des actions syndicales fleurissent dans tous les départements. Sous l’égide du CAF marnais soutenu par de nombreux adhérents syndicaux, nous avons rencontré le préfet de la Marne ce lundi 19 février. Notre message est unanime?: avec une situation déjà tendue pour les exploitants, il est hors de question de fragiliser nos filières agricoles et de brader l’agriculture avec des accords de libre-échange comme le Mercosur.
15/02/2018 -
Mercosur : le gouvernement brade l'agriculture
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Les propos du président de la République du 30 janvier sont clairs : la France et l’Union européenne se préparent à lâcher l’agriculture dans la négociation en cours sur le Mercosur. Toutes les lignes rouges sont franchies : économiques, sanitaires et environnementales.
Sur le plan économique : le sacrifice des filières bovines (100 000 t de quota d’importation) et de la filière éthanol (600 000 à 1 000 000 t de quota d’importation) est une évidence.
Le Mercosur représente déjà les trois-quarts des importations de bœuf de l’UE.
15/02/2018 -
Chers adhérents, vous avez la parole !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Le bureau et le conseil d’administration ont décidé de consulter le réseau d’adhérents afin que nous bâtissions ensemble le projet syndical des adhérents de la FDSEA.
Quelle agriculture voulons-nous ? Quels projets et quelles valeurs voulons-nous porter ?
Le poids économique et l’orientation de l’agriculture d’un département sont le fruit du dynamisme des hommes, de leur synergie dans l’action.
01/02/2018 -
Amalgames et fausses informations
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA de la Marne
C’est un acharnement de tous les instants sur nos pratiques agricoles, l’organisation de nos productions et le respect des agriculteurs. Les attaques commencent à viser les hommes, c’est grave.
Un journaliste doit donner la bonne information et le téléspectateur doit se faire une opinion.
Pourtant, nous connaissons les pratiques d’Élise Lucet. En pleine crise économique de la filière laitière et face aux problèmes sanitaires chez Lactalis, France Télévisions se permet de raconter des mensonges sur le résultat de Sodiaal.
25/01/2018 -
La guerre du moins cher entraîne la mort de la production !
Par Laurent Champenois, président de la Fédération départementale bovine de la Marne
Depuis maintenant deux ans nous travaillons à la mise en place de la démarche "Éleveur & Engagé". Presque toutes les enseignes de la grande distribution ont signé cette démarche au niveau national, mais quels engagements tiennent-elles ? Sur le terrain, il semblerait que les directeurs des magasins n’aient pas tous connaissance de la démarche et donc tardent à la mettre en place dans les rayons boucherie.
19/01/2018 -
Hors de question de supprimer le contrôle des structures
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Il y a deux ans, l’administration régionale et nationale nous a emmenés dans le contrôle du passé, dans un schéma des structures sans corps, sans coeur, sans âme, en amenant de lourdes contraintes à la profession mais aussi dans nos administrations départementales.
Un schéma construit une fois de plus sans tenir compte de notre projet agricole construit autour d’un équilibre entre les hommes, les territoires, les productions.
Nous avions transmis aux autorités compétentes nos réclamations sur le fond et sur la forme...
11/01/2018 -
Proche de vous, de vos idées
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA51
La période de nos assemblées générales cantonales débute : un rendez-vous incontournable pour les adhérents FDSEA. Ce moment de débat et de réflexion permet de s’informer des positions syndicales et de participer activement au devenir de l’agriculture.
La proximité n’est pas qu’une ambition, évoquée parfois trop rapidement en agriculture, mais un véritable travail de terrain, d’écoute, d’échange.Que ce soit pour la conjoncture ou pour les problématiques locales, il nous faut être solidaires pour aller de l’avant.
04/01/2018 -
Notre souhait : une vraie bonne année 2018
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Les deux dernières années qui s’achèvent ont été particulièrement difficiles pour les agriculteurs.
Les composantes des rendements et des prix étant très dépréciées, nous portons beaucoup d’espoir pour retrouver une année agricole 2018 normale pour l’ensemble de nos agriculteurs.
Durant ces derniers mois, tout le réseau FNSEA (élus et collaborateurs) s’est fortement mobilisé aux État Généraux de l’Alimentation afin de faire reconnaître le travail des agriculteurs. Nous pouvons être satisfaits des conclusions du Premier ministre le 21 décembre. Un discours pragmatique, et des annonces qui reprennent de nombreuses propositions de la FNSEA. Attention, le travail ne fait cependant que commencer : nous allons rester vigilants et faire en sorte que les discours soient bien suivis des faits dans les prochains mois !
21/12/2017 -
Sur tous les fronts... pour défendre notre projet
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Directive nitrates, États généraux de l’alimentation, Ceta, Mercosur, PAC 2020, loi de finances, sécurité sociale, santé végétale, etc.
Cette fin d’année 2017 nous a amenés à agir auprès des parlementaires français et européens, des ministres, des administrations, pour clarifier et avoir une idée précise du projet agricole qu’ils envisagent.
Je suis persuadé qu’il ne faudra rien lâcher au premier semestre 2018 car les réponses ne nous satisfont pas.
14/12/2017 -
Consommateurs, agriculteurs, tous trompés !
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA51
La FNSEA a lancé pour le mois de décembre un appel à mobilisation sur la distorsion de concurrence afin de revendiquer l’égalité des chances pour les agriculteurs français et le droit à la transparence pour les consommateurs.
En effet, alors que d’un côté, l’État contraint, interdit, limite, taxe, freine et fragilise les entreprises agricoles dont dépendent 15 % des actifs français ; de l’autre, il ouvre les frontières, acceptant les molécules interdites, les pratiques frauduleuses et les relations sociales douteuses.
07/12/2017 -
Calamité agricole : un travail de longue haleine qui a payé
Par Laurent Champenois, vice-président FDSEA en charge des productions animales
Rappelons-nous, le printemps humide de 2016
et son incidence sur les prairies.
La FDSEA avait alors fortement sollicité le déclenchement de la procédure "calamité agricole", afin de permettre l’indemnisation aux éleveurs des pertes de récoltes subies sur les pâtures. Aujourd’hui, l’heure du bilan est arrivée, les éleveurs concernés ont reçu leurs versements !
Cette reconnaissance a permis de distribuer
782 329 € à 173 éleveurs herbagers
du département.
30/11/2017 -
Notre ministre à l'écoute
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
A l’initiative de Christiane Lambert et de Maximin Charpentier, nous avons invité notre ministre de l’Agriculture à venir découvrir les projets portés par les agriculteurs et leurs structures (chambre, coopération, syndicalisme, ARD et pôle IAR). Le ministre de la Transition écologique était également convié ; nous regrettons qu’il n’ait pas donné suite !
Accompagnés par nos partenaires territoriaux (collectivité, université, CCI, AgroParisTech, Institut technique), nous avons collectivement fait passer nos messages d’unité pour une ambition partagée sur ce territoire d’innovation.
23/11/2017 -
Omnibus / Réforme à mi-parcours de la Pac
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Le compromis auquel sont parvenues les trois institutions européennes sur le volet de l’omnibus constitue non pas une victoire mais une reconnaissance de notre travail de longue haleine qui commence à être reconnu et permet de redonner un cap stratégique pour la PAC post 2023.
L’Europe avait demandé à chaque état membre de faire le bilan de la PAC 2014 afin d’apporter des évolutions et répondre au mieux aux attentes des agriculteurs.
Malheureusement, seul l’État français n’a pu répondre à cette commande, car incapable de faire le bilan ! Je vous rappelle que 3000 dossiers du Grand-Est ne sont toujours pas instruits depuis 2015...
16/11/2017 -
Affichons nos progrès et notre projet
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
La contribution de l’agriculture au développement durable est décisive sur de nombreux aspects : la fourniture d’une alimentation en quantité suffisante par des exploitations agricoles économiquement viables, une offre diversifiée capable de répondre aux multiples critères de choix propres à chaque consommateur, la sécurité sanitaire des aliments, le bien-être animal, la préservation de l’environnement (eau, biodiversité, sols, air, etc.), la lutte contre le changement climatique (stockage du carbone, énergies renouvelables...), l’aménagement du territoire (paysages, emploi).
09/11/2017 -
La pseudo pénurie de beurre
Par Bruno Lancelot, président de la Fédération départementale des producteurs de lait de la Marne (FDPL)
Des rayons de beurre vides dans les supermarchés ! Nous sommes en 1980 dans un magasin d’État de l’Union soviétique ? Non, nous sommes en 2017 à Reims ! Nous sommes en 1980 dans un kolkhoze où l’agriculture est complètement administrée ? Non, nous sommes en 2017, les producteurs sont des entrepreneurs familiaux. Alors pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Les grandes et moyennes surfaces (GMS) défendent le pouvoir d’achat des consommateurs ? Non, elles défendent leurs parts de marchés de la consommation de masse.
02/11/2017 -
Le couvert c'est fantastique !
Par Mathias BENOIST, responsable Dynamique Projets
Comme vous avez pu le voir et le lire depuis plusieurs semaines, la FDSEA de la Marne et ses partenaires ont créé le concours "Sors tes couverts". Vous pouvez suivre l’évolution de cette réussite sur la page Facebook dédiée.
L’objectif de ce concours est de créer une dynamique sur le sujet, vous faire échanger et partager vos expériences. Et pour cette première session, nous sommes 84 agriculteurs à y participer...
Alors n’hésitez plus, inscrivez-vous et soyez encore plus nombreux que l’année passée?!
26/10/2017 -
Le buzz du beurre
Bruno Lancelot
Depuis le printemps dernier, on s’interroge sur la disponibilité du beurre dans les rayons des supermarchés. Les fabricants de viennoiseries s’inquiètent de la flambée de leur prix d’achat. Bref, il ne se passe pas une semaine sans que ce sujet ne soit abordé dans les médias. Et le mouvement s’emballe depuis quelques jours. Comment en est-on arrivé là ?
Il y a 20 ans le beurre avait mauvaise presse ; il était responsable de l’excès de cholestérol et de l’obésité. Une étude scientifique récente aux États-Unis le réhabilite en montrant les bienfaits de sa consommation.
19/10/2017 -
Unité et diversité : notre devoir
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Je ne vais pas revenir sur la première phase des États généraux de l’alimentation, Christiane Lambert vous a délivré son analyse et celle de la FNSEA.
À la fin de son discours à Rungis, le président de la République a ouvert la voie vers la deuxième phase des États généraux : celle d’une agriculture plus durable. Il a conclu ses propos en réaffirmant l’objectif de "transformer le modèle agricole dans lequel nous nous sommes enferrés et qui n’est pas durable".
Derrière ces mots, nous avons des difficultés à cerner le projet du gouvernement pour son agriculture...
12/10/2017 -
L'agriculteur actif au cœur des débats fonciers
Par Vincent Godin, responsable de la commission Gestion des Territoires et secrétaire général adjoint de la FDSEA51
Historiquement, l’agriculture marnaise a créé sa richesse en s’appuyant sur un mode d’exploitation familiale dirigée par des agriculteurs autonomes, libres et responsables de leurs choix professionnels.
Aujourd’hui, préserver notre modèle nécessite de définir ou redéfinir la notion d’agriculteur professionnel ou plutôt celle d’agriculteur actif.
En effet, le renouvellement des générations doit être vu comme une priorité en privilégiant l’installation de jeunes agriculteurs...
28/09/2017 -
Cacophonie idéologique contre agriculture durable
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Depuis la rentrée, et notamment les déclarations de M. Hulot, les sous-entendus du Premier ministre à la foire de Châlons sur l’utilisation des produits de santé végétale, le monde agricole est en ébullition.
Mesdames et messieurs les responsables politiques, ayez le courage politique et l’honnêteté d’affirmer que les agriculteurs français ont besoin de soigner leurs plantes avec des solutions efficaces et pragmatiques, plutôt que de laisser une ombre de soupçons !
21/09/2017 -
Mobilisez vous !
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
M comme Mieux vivre
O comme Objectifs
B comme Bâtir ensemble
I comme Initiative
L comme L'autre
I comme Idées
S comme Solidarité
A comme Ambiance
T comme Travail de groupe
I comme Innovations
O comme Organisations
N comme Naissance d'un groupe
08/09/2017 -
Un projet ne s'écrit pas avec des interdictions
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Après une incompréhension majeure lors de l’inauguration de la Foire de Châlons, nous avons invité le Ministre de l’agriculture à revenir chez nous, dans nos territoires, pour pouvoir lui expliquer notre dynamique territoriale de durabilité environnementale. Je peux vous assurer que les responsables agricoles mouillent la chemise pour les paysans mais aussi pour l’ensemble de ces territoires ruraux qui méritent que l’on s’y intéresse de manière forte et de manière positive. Nous avons de beaux projets avec des agriculteurs investis pour répondre à ces enjeux de durabilité.
31/08/2017 -
Venez nous rencontrer !
Hervé Lapie, président de la FDSEA51
La deuxième Foire Agricole de France ouvre ses portes aujourd'hui à Châlons-en-Champagne. Cet événement incontournable pour la profession est une occasion unique d’échanger avec les agriculteurs, nos concitoyens, les responsables professionnels et politiques. Dans un contexte difficile pour l’agriculture mais aussi pour les territoires ruraux, notre obligation est de proposer un projet crédible aux décideurs qui doivent accompagner les initiatives collectives qui permettent de se projeter dans l’avenir.
Le travail syndical s’inscrit toujours sur le long terme, les décideurs doivent faire confiance aux agriculteurs et leurs organisations...
24/08/2017 -
Je produis, je consomme, je réponds...
Par Béatrice Moreau, Secrétaire générale de la FDSEA 51
Depuis le 20 juillet dernier sont engagés les États généraux de l’alimentation. Annoncés par le président de la République en juin dernier, ils visent à "relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition, permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail par le paiement de prix justes, accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs, et enfin promouvoir les choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable".
21/08/2017 -
J'explique, tu expliques, il explique...
Mickaël Jacquemin, Secrétaire général adjoint FDSEA51
Dans ce monde où tout va toujours plus vite, il est primordial de rester en veille et d’être actif sur la communication de nos métiers. Certains penseront : vivons cachés, vivons tranquille.
Mais la dure réalité médiatique viendra nous rattraper. Quelle que soit la filière, la production, la région, il est important de rester maître de la communication sur nos activités. L’actualité, une fois encore vient nous le rappeler. Nous, producteurs Français, n’avons rien à nous reprocher. Mais régulièrement, des affaires soient disant sanitaires viennent noircir notre image...
11/08/2017 -
Arrêté phytosanitaire : bonne ou mauvaise nouvelle ?
Jean-Marie DELANERY, Co-responsable de la commission environnement FDSEA 51
Ça y est ! Le nouvel arrêté phytosanitaire est paru. D’abord, nous avons dû informer nos parlementaires et nous avons eu de nombreuses discussions avec l’administration sur le sujet en 2016. Ensuite, des promesses du gouvernement Valls ont été validées aux forceps par la Corena (comité de rénovation des normes en agriculture) fin 2016. Des ouvertures laissées par les ministres de l’Agriculture, M. Le Foll, et de l’Environnement, Mme Royal, ont dérangé et dérangent encore les préfets de la région Grand Est qui veulent une position commune..
03/08/2017 -
L’histoire du HOLD UP et de l’AMATEURISME
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA de la Marne
Au lendemain du hold-up inacceptable sur les soutiens à l’agriculture (4,2 % de prélèvement du premier pilier), il convient de vous rappeler le contexte afin de mieux comprendre pour éviter un affrontement stérile entre les agriculteurs, les productions,… Ne tombons pas dans le piège tendu et voulu par le précédent gouvernement !!!
En 2013, le président de la République et son ministre de l’Agriculture avaient tenu des promesses en dehors du cadre budgétaire de la PAC sur la programmation 2014–2020...
27/07/2017 -
La révision de la carte des cours d'eau est enfin terminée
Laurent Lamort et Jean-Marie Delanery Co-responsables de la commission environnement
Àprès 2 ans d’expertise, de réunions terrain et d’innombrables coups de téléphone avec les agriculteurs, cette nouvelle cartographie est maintenant adoptée. Nous vous rappelons qu’elle servira à la fois de référence pour les BCAE (mise en place des bandes enherbées) et la police de l’eau (entretien des cours d’eau).
Nous pouvons être fiers du travail réalisé. L’administration avait la volonté de reclasser une bonne partie des fossés en cours d’eau. Grâce au travail des élus communaux, cantonaux et de vos responsables environnement...
20/07/2017 -
SIE = sanction incompréhensible pour les exploitants
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
La gestion de la PAC en France n’a toujours pas trouvé son régime de croisière que déjà l’Europe en change les règles. En effet, depuis juillet 2016, la Commission européenne, dans le cadre de ses mesures dites de « simplification » a proposé des évolutions du verdissement. Si certaines propositions sont de réelles simplifications pour les agriculteurs, comme pour l’administration, plusieurs points étaient inacceptables pour la FNSEA.
Depuis presque un an, la FNSEA s’est ainsi battue contre 3 propositions : augmenter à 10 % les SIE...
13/07/2017 -
Le temps de la moisson
Par Hervé Lapie, Président de la FDSEA 51
Depuis des siècles, les moissons ont rythmé la vie de générations d’hommes, de femmes, mais aussi d’enfants qui étaient mobilisés chaque été pour faucher, lier et battre le blé. La transition mécanique a laissé progressivement place à des moissonneuses-batteuses de plus en plus équipées d’outils informatiques embarqués. Mais ces évolutions technologiques ne doivent pas briser le lien vital et ancestral qui doit unir population agricole et population citadine quand vient l’heure tant attendue des moissons.
06/07/2017 -
1000 jours de galère
Par Bruno Lancelot, président de la FDPL51
1 000 jours de galère, voici
comment on pourrait décrire la situation des producteurs de lait dans notre pays. Sans vouloir faire d'analyse macroéconomique poussée, qu'observe-t-on ?
- une forte dégradation des prix payés aux producteurs ;
- une forte augmentation des résultats des industriels (surtout privés) ;
- pratiquement pas d'impact sur les prix des produits laitiers dans les rayons des super ou hyper marchés.
30/06/2017 -
Simplification !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
En août 2016, la Commission européenne nous avait présenté des mesures de simplification du verdissement de la PAC !
Nous avons été sur nos gardes très rapidement sur ce sujet en se souvenant du combat que l’on avait mené en 2014 pour faire reconnaître dans les SIE, les cultures fixatrices d’azote de l’air (pois, féveroles, luzerne, soja…).
Depuis août dernier, la FNSEA a entrepris plusieurs actions avec nos collègues Allemands et les AS spécialisées (AGPB, AGPM, CGB, FOP).
Ce lobbying avait conduit la Commission Agricole du Parlement à émettre un avis contre...
22/06/2017 -
Innover en gardant nos valeurs
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Tel était le thème de notre assemblée générale vendredi dernier, débutée le matin par un huis clos réservé aux adhérents et en présence des présidents de onze filières pour valoriser les perspectives d’avenir, de développement et de diversification des exploitations marnaises.
Les débats du huis clos, animés, étaient légitimes face aux questions d’actualité et de perspectives de notre activité.
La table ronde de l’après-midi, consacrée à Dynamique Projets, a mis en avant plusieurs projets portés par des exploitants.
15/06/2017 -
Arrêté phytosanitaires : danger
Par Laurent Lamort, coprésident de la commission environnement de la FDSEA51
Exit l’arrêté de 2006, vive l’arrêté phytos du 4 mai 2017. Les délais sont extrêmement courts. L’ordre a été donné au préfet des départements de signer au plus tard le 7 juillet prochain ces arrêtés préfectoraux pour déterminer la notion de "points d’eau". Cette définition implique le respect d’une zone non traitée (ZNT) d’une largeur minimale de 5 mètres. Nous venons d’effectuer un gros travail durant l’année écoulée sur la mise en place de la nouvelle cartographie des cours d’eau dit "loi biodiversité". Cette carte qui servira également de carte BCAE, doit constituer la base pour la mise en place de ce nouvel arrêté.
09/06/2017 -
Projets de filières, projets d'exploitants
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Cher(es) adhérent(es), l’assemblée générale est toujours un moment important de la vie de votre syndicat. Cette année, nous consacrerons toute la matinée du huis clos à échanger avec 11 de nos responsables d’organisations professionnelles, regroupant différentes filières : grandes cultures, sucre, chanvre, luzerne, graminées porte-graine, élevage et transformation. Il s'agit pour chacun de présenter, les perspectives d'avenir de la structure ou de la filière qu’ils représentent : quels enjeux ? quelle vision ? quelle stratégie ? Nous laisserons ensuite la place aux échanges, avec vos questions...
01/06/2017 -
Dynamique projets : ça bouge !
Par Mathias Benoist, responsable Dynamique projets et responsable de l'arrondissement de Sézanne pour la FDSEA 51
Dynamique projets est né en 2012 de vos besoins, de vos idées de développement et de conversion de vos exploitations ainsi que de la volonté de vos élus de vous représenter à travers un syndicalisme de projet. Aujourd'hui, que de chemin parcouru et encore tellement à faire ! Léa et Guillaume vous accompagnent et animent les six clubs existants.
18/05/2017 -
Un projet pour nos agriculteurs et nos consommateurs !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA de la marne
À l'heure d'écrire ces lignes nous apprenons tout juste que M. Jacques Mézard vient d'être nommé ministre de l'Agriculture. Voici le message que nous lui adressons.
Monsieur le ministre, nous souhaitons travailler et proposer un projet pour notre secteur et les territoires ruraux afin de donner un nouvel élan à un secteur qui participe au rayonnement de la France dans le monde et contribue positivement à la balance commerciale de notre pays. Forts de cette grande diversité, les agriculteurs français souhaitent entreprendre..."
12/05/2017 -
Bienvenue dans nos fermes !
Valérie Dugois, présidente de la Commission des agricultrices
Huit fermes ouvrent leurs portes du lundi 15 au vendredi 19 mai pour les élèves et sept fermes le samedi 20 mai pour le grand public. Pour les instituteurs et les familles c'est une bonne idée de sortie pédagogique, et pour nous, l’occasion de pouvoir expliquer notre métier et notre activité dans sa diversité, moderne et pleine d’avenir ! Les citoyens montrent une réelle curiosité pour le monde agricole, et s’intéressent de plus en plus à l’origine, aux modes de production et à la qualité de leur alimentation. À nous d’expliquer, de montrer, d’échanger… avec sincérité, simplicité, convivialité et passion...
04/05/2017 -
Responsables
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Le second tour de l’élection présidentielle engage l’avenir de la France. Un choix doit se faire. Ce choix peut être, pour chacun d’entre nous, un choix de conviction, un choix responsable mais ce sera un choix individuel, en son âme et conscience.
L’agriculture n’est pas un secteur d'activité comme un autre, c’est un des fondements de toute société qui concerne tous les citoyens.
Le secteur agricole traverse une crise importante et longue qui met en difficulté les Hommes.
27/04/2017 -
Le temps de la campagne... PAC
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
Alors que la télé déclaration 2017 suit son cours jusqu’au 15 mai 2017, les dossiers 2015 ne sont toujours pas clos ! Nous entrons dans une phase de négociations et d’arbitrages pour définir les grandes lignes de la PAC de l’après 2020. La commission européenne a lancé début février une consultation publique de trois mois, dans le but de proposer, à la fin de l’année, une refonte de la plus ancienne des politiques communautaires. Mais les aides 2015 ne sont toujours pas soldées. Trois campagnes vont donc se superposer… Bien difficile de s’y retrouver.
21/04/2017 -
Votons !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Dès ce weekend, les Français sont appelés à voter pour élire un président de la République.
Dans la Marne agricole de cette semaine, vous retrouverez une synthèse des mesures que notre syndicat porte depuis plus de 6 mois pour redonner un nouveau souffle à l’agriculture française et européenne, dans le cadre des élections présidentielles et législatives.
Depuis toujours, les agriculteurs sont des citoyens actifs. Syndiqués, élus dans les collectivités locales, membres d’associations et d’organisations économiques ou engagés dans le monde rural. Nous sommes aussi des électeurs qui votons historiquement en nombre.
13/04/2017 -
Construire de nouvelles relations commerciales
Par Laurent Champenois, président de la Fédération départementale bovine de la Marne
Retrouver de la valeur ajoutée pour notre viande et notre lait est nécessaire pour gagner de la rentabilité sur nos exploitations.
Pour atteindre cet objectif, depuis plusieurs mois, la Fédération départementale bovine travaille à mettre en place la stratégie " Éleveur et Engagé ". Récemment, nous avons rencontré la direction régionale de Carrefour afin de connaître sa situation par rapport à l’engagement pris en septembre 2016 par M. Plassat, directeur général de Carrefour.
30/03/2017 -
L'agriculture au féminin
Par Valérie Dugois, présidente de la Commission des agricultrices de la FDSEA51
L’agriculture a longtemps été considérée comme un métier d’homme. Pourtant, les femmes ont toujours travaillé sur les exploitations, surtout pendant la Première Guerre mondiale puisqu’elles remplaçaient les hommes sur les exploitations pendant qu’ils étaient au front. Mais les mentalités évoluent. Les femmes représentent près d’un quart des chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole. En 2014, elles étaient 113 200 cheffes d’exploitation ou d’entreprise agricole, soit 24 % de l'ensemble de la population*. Leur métier d'agricultrice constitue pour elles un vrai choix de vie, un vrai projet.
23/03/2017 -
Des solutions pour sortir de la crise ?
Par Bruno Lancelot, président de la Fédération départementale des producteurs de lait de la Marne
"Le 73e congrès de la FNPL s'est tenu à Langres les 15 et 16 mars derniers. La morosité était bien présente mais la colère aussi. Le redressement des cours des produits laitiers, même plus timide pour les poudres, ne se traduit pas dans les prix à la production. Nos transformateurs ne seraient-ils pas tentés de nous faire payer en 2017 ce qu'ils nous ont cédé en 2016 ? Comme tous les ans, le congrès est un moment privilégié pour échanger.
Une question était sur toutes les lèvres ; comment faire pour sortir de cette crise interminable ?
16/03/2017 -
Présidentielles
Par Hervé Lapie, présdient de la FDSEA51
Dans à peine deux mois, les Français éliront leur président de la République. Alors que nous n'avons jamais eu autant besoin d'unité afin de proposer un projet cohérent aux Français, cette campagne est catastrophique sur le plan des propositions. L'agriculture et la ruralité sont pour l'instant absents des débats.
Pourtant notre agriculture a de nombreux atouts et notre gastronomie est unanimement reconnue dans le monde entier. Le réseau FNSEA a proposé à tous les candidats treize mesures pour donner un nouveau souffle à l'agriculture française.
Nous vous présenterons en détail l'ensemble de ces mesures.
09/03/2017 -
Une équipe au service des adhérents
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
La dynamique de votre FDSEA et de ses équipes réside dans les valeurs que nous donnons à nos actions. Votre fédération a toujours mis en avant le respect, l'écoute et l'accompagnement nécessaires au développement de vos projets individuels et collectifs. En cette période où chacun a tendance à se renfermer, à ne défendre que ses intérêts individuels, l'esprit d'équipe est une vraie dynamique à impulser ensemble. J’en suis convaincu, à l'image de notre journée de vendredi dernier où nous avons réalisé notre conseil départemental et notre conseil électif. Tous les élus, à différents niveaux, jouent leur partition et œuvrent pour la défense individuelle et collective avec une vision partagée de l'évolution de notre métier. N'oublions pas notre histoire.
02/03/2017 -
Ayez le réflexe Carte Moisson !
Valérie Dugois, présidente de la Commission des agricultrices
Vous êtes adhérent à la FDSEA : vous allez bientôt recevoir votre Carte Moisson 2017. La Carte Moisson, " le plus à l'adhérent ", a été créée en 2005 par la FDSEA 51. Elle compte 8 700 détenteurs marnais et est utilisée dans 75 départements français. Elle offre des avantages tarifaires sur vos loisirs et dépenses professionnelles.
Bien plus qu’une carte d’adhérent, la Carte Moisson est une carte privilège qui permet aux exploitants (es) et anciens exploitants, ainsi qu’à leur famille, de bénéficier tout au long de l’année de centaines d’avantages tarifaires.
23/02/2017 -
Un homme de convictions et de vision
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Nous sommes tous sous le choc, l’agriculture est en deuil. Cette belle et grande famille que représente la FNSEA, dans la diversité des agriculteurs, des agricultures, des productions, des territoires, va une nouvelle fois exprimer son unité et rendre hommage à Xavier Beulin...
Un homme d’une sincérité incroyable, exigeant avec lui-même et donc avec nous, avec le goût du travail bien fait, engagé au service de la profession et toujours à l’écoute de nos propositions.
Un homme de convictions et de vision pour notre agriculture qui ne supportait pas que la France perde régulièrement des parts de marché dans notre environnement européen.
16/02/2017 -
Sortir la tête de l'eau
Par Laurent Champenois, secrétaire général adjoint en charge des productions animales
Pour la deuxième année consécutive le climat a perturbé la pousse de nos surfaces fourragères pénalisant notre production d’herbe mais aussi la qualité des stocks de fourrage. Ajouté à cette météo, des marchés peu rémunérateurs en lait et viande bovine mettant à mal les trésoreries. Des dispositifs sont mis en place par les banques et les coopératives pour passer cette année difficile. Dommage que certaines structures ou firmes travaillant exclusivement avec le monde agricole n’aient pas accompagné les agriculteurs pour sortir de cette crise.
09/02/2017 -
Europe : notre passé, notre présent, notre avenir
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
L’Europe est devenue au fil du temps et de son fonctionnement un bouc émissaire. Accroissement des distorsions au sein de l’UE, substitution de la politique par les interprétations juridiques, absence de vision stratégique partagée sur le rôle de l’agriculture : il devient de plus en plus difficile de parler d’Europe aux agriculteurs, et pourtant chacun convient que le repli sur soi serait mortifère et sans avenir.
Ce n’est pas raisonnable. Non aux tracasseries administratives, oui à l'ambition collective.
02/02/2017 -
Révision du statut du fermage en faveur de l'installation
Par Jean-Baptiste Desruelle, JA en charge des débats de notre AG
Nous JA, premiers acteurs à vouloir nous installer avons décidé de travailler sur le dossier foncier.
Encore et toujours nous essayons d’identifier les freins à l’installation.
Effectivement il y a la rareté des terres disponibles, il y a aussi leur prix qu’elles soient à céder ou à vendre mais il y a, à notre sens, deux phénomènes nouveaux et très concrets qui sont intimement liés.
27/01/2017 -
Agriculture, bioeconomie et territoire
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Fort des investissements réalisés par la profession et nos agriculteurs sur notre territoire, la bioéconomie s'impose comme un enjeu prioritaire pour la France. La bioéconomie correspond à l’économie de la photosynthèse et du vivant. Elle repose sur notre capacité à valoriser la biomasse. Elle valorise une énergie abondante, renouvelable et gratuite : l'énergie solaire. Ce développement permet de limiter la dépendance aux énergies fossiles en captant le carbone renouvelable, en respectant l'équilibre entre les besoins alimentaires et non alimentaires tout en apportant des solutions durables aux défis économiques, sociétaux et environnementaux...
19/01/2017 -
Redonner de la valeur à l'acte de production
Bruno Lancelot, Président de la Fédération Départementale des Producteurs de Lait 51
Faute d’un prix rémunérateur… Lidl fait sa com’ ! Notre filière laitière est en crise depuis maintenant deux ans et demi. Toute notre filière ? Non. Certains industriels affichent des performances économiques records, en les expliquant même par une baisse de leurs coûts d’approvisionnements, c’est-à-dire une baisse de leurs prix d'achat du lait… pendant que les producteurs accumulent les pertes. Des voix s'élèvent : "il faut aider nos éleveurs…" Au printemps dernier, au plus fort de la crise, Lidl a constitué un fond de 4 millions d'€ sur ses ventes de lait, qu'il a reversés de façon ciblée aux éleveurs. Coup de com’ ou coup de pouce ?
12/01/2017 -
En assemblée générale, je peux parler !
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
L’équipe syndicale, les élus syndicaux et moi-même sommes heureux de vous présenter nos meilleurs voeux pour 2017.
Notre année débute traditionnellement par les assemblées cantonales.
Ce n’est pas seulement une tradition syndicale ou statutaire, ces rencontres sont un véritable moment où nous avons plaisir à nous retrouver entre paysans ; on échange, on a des débats sur des idées ou des projets.
À l’heure du tout numérique où grand nombre ne communique plus que face à un téléphone ou un ordinateur, il nous semble indispensable de privilégier l’humain dans nos activités. Notre plus-value, la proximité !
05/01/2017 -
Promouvoir un projet ambitieux dès 2017
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
L’année 2017 devra marquer un tournant stratégique afin que les élus politiques repensent un nouveau projet agricole européen ambitieux.
Dans cette période d’incertitudes et de turbulences, l’agriculture doit rester un enjeu stratégique pour l’Union européenne et ne doit pas être considérée comme une variable d’ajustement budgétaire, politique ou commerciale.
22/12/2016 -
Adhérer et travailler ensemble
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Depuis plus de 70 ans, des équipes d’agriculteurs et d’agricultrices s’engagent et se succèdent, tant dans les syndicats locaux qu’au niveau départemental pour défendre vos intérêts et quotidiennement pour faire avancer la profession.
La FDSEA, c’est chaque année des acquis pour toute la profession, un accompagnement et des services pour les adhérents. La cotisation FDSEA, c’est un vrai levier pour nos exploitations et notre métier ! Pour la seconde année consécutive, le conseil d’administration a décidé de ne pas augmenter le prix de la cotisation, et pour faire face aux difficultés de trésorerie le règlement peut être fait en plusieurs fois.
08/12/2016 -
Une dernière lettre avant le Père Noël
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
À l’heure où les enfants écrivent la lettre au Père Noël, la DDT nous poste une dernière lettre : les micro-doublons sont de retour. Près de 4000 doublons dans la Marne soit 2060 courriers qui vont partir avant le 25 décembre.
On croyait cette histoire terminée, mais dès le premier are, Telepac fait parler de lui. Tout le monde a cherché (et à juste titre) à dessiner ses parcelles à sa surface cadastrale, celle qui est dans son bail. Si le RPG avait une sous-couche d’aide au dessin s’appuyant sur le cadastre, les doublons seraient peut-être moins nombreux, voire inexistants...
01/12/2016 -
Saint-Eloi
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La fête de la Saint-Éloi est l’occasion, pour les agriculteurs et les acteurs du monde rural, de se retrouver.
Fêter notre saint patron doit nous permettre de prendre le temps, dans notre vie d’agriculteur, de se réunir, de faire un bilan de l’année écoulée et, surtout, de se rassembler autour de nos valeurs.
Dans cette période difficile, il est important de prendre le recul nécessaire et de se remettre en mémoire les valeurs qui ont toujours fait la réussite et la richesse du monde agricole.
24/11/2016 -
Le droit à l'erreur n'existe plus
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Parce que l’outil administratif est déconnecté de l’agronomie, parce que l’administration n’a instruit que trop tardivement nos déclarations PAC 2015, la pression syndicale s’exerce à nouveau. Et la vis restera serrée le temps qu’il faudra.
Une centaine d’exploitants marnais n’ont pas leur 100% de verdissement, car pour beaucoup ils ont oublié de cocher la case Cipan SIE. Pourtant, ils ont bien réalisé leurs Cipan, les preuves existent.
Le délai d’instruction de la PAC 2015 est une honte pour l’état français. Et ce serait aux paysans français de supporter l’amateurisme du ministère de l’Agriculture ?
17/11/2016 -
Rendre à César ce qui revient à César
Bernard Maloiseaux
Les accidents climatiques, les conditions de marché de la récolte 2016 conduisent à des résultats calamiteux pour les exploitants de nos régions.
Parmi toutes les actions entreprises par la FDSEA 51 afin d’amortir les pertes de revenu des agriculteurs, une demande a été effectuée auprès des pouvoirs publics afin d’alléger la charge que représentent les taxes foncières sur le non bâti (TFNB).
Nous avons obtenu un dégrèvement de 35 % pour notre département. Cela représente au global un montant de 2,3 millions d’euros (estimation)....
10/11/2016 -
Grues cendrées agriculture = variable d'ajustement
Sébastien Delanery, responsable de la commission faune sauvage de la FDSEA 51
Le 19 septembre dernier, le comité de pilotage grues» se réunissait sur la demande de la présidente de la Commission Agriculture de la région Grand Est, Pascale Gaillot. La profession agricole des départements Aube, Marne, Haute-Marne et Meuse était représentée par leurs Chambres d’agriculture et FDSEA respectives.
Le bilan des dégâts causés aux cultures pendant la saison 2015-2016 est le suivant : 55 parcelles impactées, 23 ha totalement détruits pour 21 181 € (85 % des dégâts étant causés sur des parcelles de blé).
08/11/2016 -
Une première avancée
Par Hervé Lapie, Président de la FDSEA 51
Le courrier de la ministre de l’environnement adressé au président de la FNSEA constitue une première avancée sur les incohérences que soulève le projet de révision de l’arrêté du 12 septembre 2006 relatif aux règles d’épandages des produits de santé végétale. Ceci est le résultat d’une mobilisation sans faille des réseaux FNSEA et JA contre cette nouvelle provocation mise en place par les ministères de l’agriculture, de l’environnement et de la santé.
27/10/2016 -
L'organisation et l'approche collective clés de la réussite
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Depuis plus d’un an, nous gérons les crises les unes après les autres. Quelle que soit leur nature (climatique, économique ou politique), les agriculteurs et notre secteur économique sont en difficulté.
Et pourtant, il ne faut pas perdre de vue les atouts de l’agriculture française et notre capacité à nous organiser collectivement afin de répondre à tous les marchés.
Dans un marché mondial ultra-concurrentiel et en l’absence d’outils de régulation, il est urgent d’instaurer de véritables outils de gestion de la volatilité des prix et de gestion des risques. Ce doit être une priorité des négociations de la future PAC.
20/10/2016 -
Pas de pays sans paysans, engagez-vous !
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
Vivre dans un territoire n’est pas quelque chose d’anodin pour nous agriculteurs et agricultrices de France. Aujourd’hui, notre réseau départemental entame son renouvellement au travers des élections communales. L’histoire de la FNSEA, son fonctionnement et sa force se fonde sur la notion de proximité. Elle ne se résume pas à l’approche géographique. Au contraire, la proximité est une notion vaste et complexe, car seul l’agriculteur peut juger du niveau de proximité entre sa FDSEA et lui.
Les présidents de syndicat communal ont un rôle central ; ce sont les relais des valeurs et des orientations départementales notamment...
13/10/2016 -
Affligeant et consternant
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Les ministères de l’Agriculture, de l’Environnement, de la Santé et du Travail viennent de rédiger un projet de nouvel arrêté bafouant les principes de base de l’élaboration des nouvelles normes définis en 2015 par le premier ministre à la suite de l’action syndicale du 3 septembre 2015. Le nouveau texte rédigé par les ministères imposerait aux agriculteurs des zones non traitées, non seulement le long des cours d’eau mais également le long des forêts, bosquets, bandes enherbées, haies, fossés et habitations... et ce jusqu’à 50 mètres dans certains cas.
06/10/2016 -
Crise agricole : des premières avancées grâce à une action syndicale intense
Par Hervé Lapie, Président de la FDSEA 51
En pleine crise agricole, votre fédération est sur tous les fronts pour accompagner l’agriculture marnaise. J’ai convoqué, pour la deuxième fois consécutive, un CAF Marne regroupant les organisations agricoles afin d’harmoniser l’ensemble de nos mesures d’accompagnement. Chaque structure, en fonction de ses moyens et de ses missions respectives, oeuvre pour soutenir les agriculteurs. Par ailleurs, un certain nombre d’entre elles m’a accompagné pour une rencontre avec le Premier ministre jeudi dernier à Reims. Un rendez-vous d’1h30 avec sa conseillère agricole, Mme Guittard, a ensuite permis d’approfondir l’ensemble des mesures que nous souhaitons voir activées.
29/09/2016 -
Un engagement verbal à tenir sur la DJA !
Nicolas Kunysz, Président JA51 & Timothée Appert-Collin, Secrétaire général JA51
D’ailleurs c’est quoi une DJA ? C’est une Dotation Jeune Agriculteur, c’est-à-dire une aide numéraire versée aux jeunes qui s’installent et qui leur permet principalement de compléter la trésorerie indispensable au démarrage de l’activité agricole. Le montant de cette DJA est fixé par la CDOA (Commission départementale d’orientation agricole) et est versé par l’État après le constat de l’installation. C’est un très bon coup de pouce pour un jeune, à condition qu’on ne lui demande pas de la rendre au bout de cinq ans. Eh oui ! C’est surprenant mais possible ! L’administration peut demander la déchéance de la DJA...
26/09/2016 -
Alerter, expliquer, proposer... et répéter
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Parfois les victoires syndicales se dessinent en huit jours, c’est plutôt rare. La Directive Nitrates et l’interdiction
de fertiliser les pentes nous ont mobilisés pendant quatre ans ! Autant dire que le syndicalisme est une affaire de conviction, de temps, de persévérance, à répéter souvent les mêmes messages en prenant en compte les attentes de la société et des consommateurs.
Cela se construit autour d’une équipe avec un objectif précis : améliorer le quotidien de nos agriculteurs...
15/09/2016 -
Avis de recherche
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Alors que nous nous organisons, avec les responsables agricoles de la Marne (CAF du 5 août et le prochain le 30 septembre), pour accompagner tous les agriculteurs du département, le ministre de l’Agriculture a choisi d’être très distant vis-à-vis d’une profession qu’il est censé représenter.
La crise que nous connaissons n’épargne aucun secteur de nos activités, tous les agriculteurs attendent des réponses concrètes aux demandes que nous martelons depuis plus d’un mois. Le courage de notre ministre ne l’a pas amené jusqu’au 2e événement agricole de France, la Foire de Châlons ! Certainement en raison d’un emploi du temps surchargé en tant que porte-parole...
08/09/2016 -
Impulsion
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA de la Marne
Aujourd’hui est un moment fort de notre réseau. C’est l’impulsion pour trouver la solution individuelle, pour apporter la réponse adaptée». C’est par ces mots que Xavier Beulin a commencé son discours de clôture du meeting FNSEA/JA le 1er septembre.
En ce jour de rentrée, il fallait envoyer un signal fort. Pas de discours populistes, mais des discours exigeants vis-à-vis de la puissance publique, de nos organisations professionnelles (banques, MSA, coopératives...).
En marge de la réunion des ministres européens de l’Agriculture à Chambord le 2 septembre, la profession prend son destin en mains...
01/09/2016 -
Un combat plus que légitime !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Encore une fois, l’action syndicale construite sur le respect des producteurs, organisée par les fédérations départementales, et orchestrée par la FNSEA/ FNPL et JA, a eu raison du groupe industriel méprisant ses fournisseurs.
Certes, cela ne règle pas le problème de surproduction mondiale de production de lait (environ 2 %) mais le leader européen de la collecte de lait envoie enfin un signal positif au marché.
Le groupe Lactalis a été contraint de lâcher et de revaloriser le prix du lait. Les termes de l’accord commencent à 280 €/ 1000 l pour le mois d’août pour finir progressivement...
25/08/2016 -
Unité et propositions
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La Foire de Châlons ouvre ses portes. L’agriculture a toujours souhaité montrer son meilleur visage en profitant de cette occasion unique qui nous est offerte. Et pourtant, l’exaspération est bien présente, la Ferme France vacille. Les éleveurs connaissent une crise économique sans précédent. Les grandes cultures, le maraîchage, subissent un aléa climatique conjugué à des marchés dépréciés. Des milliers d’agriculteurs sont en difficulté. Alors l’urgence est de retrouver de la trésorerie et des prix rémunérateurs, rapidement pour engager l’avenir. Nous demandons des mesures simples et faciles à mettre en oeuvre pour tous les agriculteurs...
19/08/2016 -
Prendre le temps d'analyser sa situation
Par Constant Floquet, président de l'Adasea
La moisson 2016 restera longtemps dans nos mémoires d’agriculteurs. Il faudra, pour certains d’entre nous, quelques années pour absorber ces mauvais résultats. L’heure de faire ses comptes est arrivée, et il s’agit pour nous agriculteurs de les appréhender avec calme malgré le contexte actuel. S’entourer de son comptable ou conseiller de gestion pour échanger avec lui est fondamental. Il vous aidera à prendre les bonnes décisions, et surtout il sera en mesure de différencier, avec vous, une situation économique compliquée due à la moisson 2016, ou bien si la situation s’aggrave une année de plus.
12/08/2016 -
Le bon sens paysan
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA de la Marne
À l’heure où les récoltes approchent tant bien que mal de la fin, chacun d’entre nous pense à la prochaine. Lors du CAF départemental du 5 août dernier, l’ensemble des responsables marnais a relaté une moisson catastrophique qu’il sera difficile de valoriser. "Ne rien lâcher vis-à-vis des acheteurs, un blé PS 70 et 13 de protéine, cela vaut quelque chose ! Il faudra regarder à tous les niveaux pour ramener le plus vers nos adhérent" tels sont les mots de responsables de coopératives.
Tous ont été unanimes sur le besoin de ne pas hypothéquer la récolte 2017...
04/08/2016 -
Priorité à l"agronomie
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Alors que la moisson très décevante de l’année n’est pas terminée, il nous faut préparer avec efficacité la prochaine récolte.
Tous les ans, à cette période, les questions se posent autour de l’intérêt des obligations réglementaires (directive nitrates et surfaces intérêts environnementales).
Quelle stratégie adopter concernant
les cultures intermédiaires et le travail du sol ? L’intérêt des cultures intermédiaires n’est plus à démontrer, notamment leur capacité à produire de la biomasse et fixer l’azote dans l’horizon superficiel alors que les objectifs de rendement n’ont pas été obtenus cette année.
28/07/2016 -
Entre crise et accompagnement, l'année 2016 devra rester dans les annales
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Au fur et à mesure de l’avancement de la récolte, chaque paysan prend clairement conscience sur sa ferme de la situation difficile qu’il va rencontrer. L’année 2016 s’inscrit malheureusement dans les annales et il convient désormais d’être le plus réactif possible.
J’ai informé par courrier l’ensemble des parlementaires marnais pour les alerter et les informer rapidement.
L’agriculture française va être déficitaire de plus de 30 à 40 % de son volume de collecte d’une année normale. Dans nos exploitations, les volumes récoltés sont proches de moins 50 %...
21/07/2016 -
Quelle moisson !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Tous les agriculteurs attendent ce moment avec impatience : récolter les fruits de son travail, d’une année d’observation, d’adaptation de son itinéraire cultural face aux aléas climatiques et sanitaires. Nous sommes en plein chantier de récolte mais l’ambiance dans la plaine reflète certainement l’une des plus mauvaises récoltes de ces cinquante dernières années. Suite à un hiver doux, nous avons connu un printemps exceptionnellement mauvais, froid et humide jusqu’au 20 juin. Nous savions que le potentiel de rendement était revu nettement à la baisse, mais la maturité de ces derniers jours confirme la situation très inquiétante du niveau des récoltes.
18/07/2016 -
De qui se moque t'on ?
Par Béatrice Moreau, Secrétaire Générale de la FDSEA 51
La Commission des comptes de l’agriculture vient de rendre son verdict : le revenu de la Ferme France aurait augmenté de 8 % en 2015. Monsieur le ministre, j’ai vraiment du mal avec les chiffres que vous laissez sortir de votre ministère. Doit-on le prendre encore comme un acte de défiance vis-à-vis d’une profession que vous devriez défendre haut et fort ? Votre mode de calcul a-t-il pris en compte des aides de la PAC dont les montants "dûs" individuels ne sont pas encore connus ? Le choix de ne plus afficher les résultats par production mais de ne retenir qu’un résultat global ressemble à une provocation...
07/07/2016 -
Néonicotinoïdes, les députés confirment l'interdiction contre l'avis de l'ANSES !
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Depuis plusieurs mois, les néonicotinoïdes font l’objet d’une grave controverse. Le Gouvernement et les députés ont, une nouvelle fois, cédé aux diverses pressions d’organisations environnementales et d’un nouveau lobbying (Internet et ses réseaux sociaux).
Le Gouvernement acte une nouvelle distorsion de concurrence entre les agriculteurs français et le reste des agriculteurs européens. Les députés n’ayant pas acté nos positions, nous incitons les sénateurs à revenir à la rédaction de l’article adopté en première lecture au Sénat dès le 11 juillet...
30/06/2016 -
Hommes de dialogue et de conviction
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
En l’espace de quinze jours, nous avons appris avec tristesse, le décès de deux personnalités qui ont marqué la révolution silencieuse et l’extraordinaire mutation vécues par l’agriculture française dans la construction européenne souhaitée par nos dirigeants Français et Allemands.
Edgard Pisani et Georges Garinois ont participé, chacun dans leur rôle, à la mise en place d’un projet, à la vision d’une agriculture moderne adaptée aux défis de leur temps face à un monde en pleine mutation. Ils firent entrer le monde rural dans la modernité.
23/06/2016 -
Inondations : obtenir le dispositif catastrophe naturelle !
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Suite aux intempéries qui touchent durement le secteur agricole, nous mettons tout en oeuvre pour accompagner les agriculteurs, les éleveurs, les maraîchers. Nous vous solliciterons rapidement pour participer à des réunions d’échanges dans les arrondissements. Ceci afin d’envisager toutes les solutions pour les agriculteurs les plus en difficulté et qui ont besoin d’un effort de solidarité pour passer ce moment difficile.
Pour l’instant, nous mettons tout en oeuvre sur le volet PAC afin que le cas de force majeure permette aux exploitants ....
16/06/2016 -
Quand la FNSEA et le réseau s'en occupent, les résultats sont là !
Par Béatrice Moreau, Secrétaire Générale et Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
L’agriculture française traverse une crise grave. Crise économique, crise identitaire, provoquée par une multitude d’attaques contre les pratiques, qui au final, ciblent les paysans eux-mêmes. Et parce que le rôle de l’agriculteur est avant tout de nourrir les Hommes, il ne faut pas laisser notre secteur d’activité être noyé dans un système économique où seuls comptent la responsabilité et le profit facile et rapide. La France doit faire plus pour redonner confiance aux paysans, et plus globalement aux entrepreneurs...
09/06/2016 -
Vendredi 17 juin dès 9 heures
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Chers adhérents, l’assemblée générale est toujours un moment important de la vie de votre syndicat. Nos travaux commenceront dès le matin, en huis clos, en présence de Christiane Lambert, 1re vice-présidente de la FNSEA.
M. Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, interviendra l’après-midi. Il nous donnera sa vision sur les impacts de la géopolitique sur l’agriculture et nos territoires.
La matinée sera consacrée à un long temps d’écoute et d’échanges. C’est un moment privilégié afin de partager les sujets de préoccupations mais aussi de mettre en avant...
02/06/2016 -
La Campagne à la Ville bientôt au cœur de Châlons-en-Champagne
Par Béatrice Moreau, Secrétaire Générale de la FDSEA 51
Les Châlonnais vont accueillir les agriculteurs et leurs produits fermiers au cœur de leur ville.
La "Campagne à la Ville" s’installera place Foch pendant trois jours, du jeudi 9 au samedi 11 juin 2016. Ce rendez-vous est proposé par la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de la Marne (FDSEA) en partenariat avec la ville de Châlons, l’UCIA – Vitrines de Châlons, et de nombreux acteurs du monde agricole.
Le grand public est les enfants pourront profiter du marché fermier...
26/05/2016 -
Sur fond de campagne électorale...
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Les agriculteurs seraient-ils ignorés à ce point ? Madame la Ministre, notre métier mérite un peu plus de considération et moins de décisions prises à la hâte dans un bureau sur le seul principe de précaution, mais ô combien populaires en ce moment sur les produits de santé végétale.
L’annonce prise d’interdire le glyphosate par Madame la Ministre de la santé, fait suite à une étude menée par le CICR (centre international de recherche sur le cancer), organisme indépendant ayant classé ce produit comme "cancérogène probable". L’EFSA (Autorité européenne de la sécurité des aliments) estime que le risque est "improbable"…
17/05/2016 -
Dans la forêt un grand cerf...
Sébastien Delanery, responsable de la commission faune sauvage de la FDSEA 51
Ça, c’était avant. Aujourd’hui, le cerf ne se cantonne plus à la forêt. Et ce n’est pas un grand cerf mais des dizaines voire des centaines de cerfs qui pâturent dans nos cultures. Officiellement, 1263 cervidés ont été prélevés dans la Marne au cours de la dernière saison de chasse. Si on ajoute les prélèvements Aube du Camp de Mailly, le nombre passe les 1 500. Pour rappel, il y a 10 ans, pour la saison de chasse 2005-2006, 700 cervidés étaient prélevés.
Et ce n’est pas fini : pour la saison prochaine, le nombre augmente encore.
12/05/2016 -
Des accords ambitieux
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51 et Luc Smessaert, président de la FRSEA Nord Bassin Parisien
La fin des quotas betteraviers est un vrai défi pour la filière sucre. Dans ce contexte, nous souhaitons le maintien d’une filière betteravière forte et structurante pour nos régions. Nous avons la chance que les coopératives représentent 80 % du marché français, avec deux groupes solides.
La CGB, de son côté, a démontré toutes ces années son expertise et l’intérêt pour les agriculteurs d’avoir un syndicat de filière fort.
29/04/2016 -
A quoi ça sert de cotiser ? L’exemple à travers un sujet tel que la biodiversité !
Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
À travers un seul exemple, sur la loi biodiversité, les agriculteurs comprennent l’intérêt d’exercer un lobbying intelligent et constructif. Depuis mars 2014, la FNSEA suit attentivement ce dossier. Les processus sont classiques : dépôt d’un projet de loi par le Gouvernement, puis les étapes à suivre syndicalement de renvoi de balle entre l’Assemblée nationale et le Sénat. À chaque phase, cela nécessite de formaliser les amendements, d’exercer du lobbying auprès de l’ensemble des groupes politiques des différentes assemblées, d’envoyer des experts en audition pour expliquer les enjeux et conséquences...
21/04/2016 -
Ma phobie administrative me reprend...
Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
Depuis le 1er avril, la campagne PAC 2016 est ouverte, alors que la PAC 2015 n’est pas encore close !! Première question : quel est le rétroplanning de notre DDT pour être sûr que tous les agriculteurs seront payés avant le 30 juin 2016, sachant que tout le monde n’a pas encore accès à son dossier ?
Pour tout le monde c’est "zéro papier". Y a-t-il un accompagnement pour ces nouveaux télé déclarants ? Et puis, il y a le problème du débit internet et des zones blanches...
14/04/2016 -
Agir pour construire
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La FNSEA a également fêté ses 70 ans, 70 ans déjà que les paysans ont choisi de se réunir, de se regrouper, de se rassembler, dans l’intérêt du collectif, de l’unité et de la solidarité.
L’engagement dans un syndicat peut paraître aujourd’hui paradoxal, dans une société où le monde agricole est aussi rattrapé par des excès d’individualisme.
Il s’agit en effet de renoncer à agir pour son propre compte et ainsi reconnaître que l’action collective a un pouvoir plus efficace.
Rester isolé, renoncer au collectif, revient à confier à d’autres le soin de décider à notre place.
07/04/2016 -
Pas de bravos !
Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
Le 70e congrès FNSEA s’est déroulé à Laval les 30, 31 mars et 1er avril. Nous aurions pu y dire "Tout va très bien, monsieur le Ministre ! Poisson d’avril !". Nous avons préféré quitter la salle dès le début du discours. D’autres se sont levés, dos à la scène, où Stéphane Le Foll récitait son texte, imperturbable, hué par des congressistes : certains avaient même la tête recouverte d’un grand parapluie jaune "pour se protéger de ses paroles".
Vous pourriez nous dire que c’est un manque de respect vis-à-vis d’un membre du gouvernement. Mais les mots de conclusion de Xavier Beulin, après le départ en trombe de Stéphane Le Foll...
01/04/2016 -
Relations API - AGRI : dialogue ou incompréhension
Par Francis Etienne, président de la Fédération des groupements et syndicats apicoles marnais
30 à 28. Le résultat et les conséquences du dernier match API-AGRI n° 1257 qui s’est joué le 17 mars à l’Assemblée nationale est aujourd’hui bien connu de tous ; apiculteurs et agriculteurs. La sélection des 577 joueurs de l’équipe nationale était bien peu représentée lors de cette rencontre. Le match retour sera prochainement joué par les équipes seniors du Palais du Luxembourg. Quel en sera le résultat ?
24/03/2016 -
Europe : une réponse collective
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Quatre mois après s’être déchaînée dans Paris, la violence terroriste s’est abattue sur Bruxelles, au coeur des institutions européennes. L’Europe s’est construite dans un espace de paix. Le continent va devoir apprendre à vivre avec cette menace mais, surtout, apprendre à la combattre. Les messages d’unités et de soutien adressés à nos voisins européens sont évidemment nécessaires et légitimes à l’adresse de la Belgique, meurtrie par tant d’angoisse. Le contexte global auquel fait face l’Europe est particulièrement difficile en ce moment. La gestion de la crise migratoire, du conflit syrien, et, à notre niveau, de la gestion de la crise agricole, nous laisse perplexes face à l’unité nécessaire...
17/03/2016 -
Du local dans les assiettes !
Laurent Champenois, secrétaire général adjoint de la FDSEA
Manger local, manger français, devrait être une réalité quotidienne dans toutes les cantines scolaires, les restaurants d’entreprise ou la restauration commerciale ! Et pourtant, tous les consommateurs, petits et grands, ne sont pas logés à la même enseigne face à leurs assiettes !
La restauration hors domicile (RHD) représente un boulevard pour augmenter la demande en produits alimentaires français. En effet… En viande bovine, par exemple, la RHD absorbe 61 % de toutes les importations, alors qu’elle ne consomme que 8 % de la production française.
10/03/2016 -
#agridemain
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Une quinzaine d’organisations agricoles dont la FNSEA, Coop de France, l’APCA…, a lancé une plate-forme de communication nommée #agridemain. Le réseau Farre, par l’intermédiaire de son président, est en charge de la coordination de la plate-forme.
L’objectif est de démystifier les clichés autour de l’activité agricole, reconnecter l’image que le grand public se fait de l’agriculture avec la réalité et réaffirmer les atouts stratégiques du secteur agricole français. Pour ce faire, des ambassadeurs sont en cours de recrutement partout sur le territoire...
03/03/2016 -
Tension
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
L’inauguration du Salon de l’agriculture a été mouvementée, le ton était donné pour la semaine.
Ces incidents traduisent tout simplement l’expression d’une colère, d’un désespoir, que bon nombre d’agriculteurs n’arrivent plus à contenir. Et pourtant, ces éleveurs ont fait le choix d’être présents à Paris afin d’exposer leurs plus beaux animaux. Ils souhaitent communiquer avec les consommateurs sur les difficultés mais aussi sur l’importance de garder une agriculture diverse et variée en France, afin de répondre à l’ensemble des marchés (filières courtes et longues) mais aussi de rappeler l’importance d’un secteur économique qui occupe et emploie sur les territoires ruraux 15 % des actifs en France.
25/02/2016 -
Construire en période de crise
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Nous le savons tous, l’avenir de l’agriculture passe par un retour de prix rémunérateurs pour toutes les productions. Certes, nous avons obtenu des avancées, le gouvernement a fini par admettre qu’une solution devait être trouvée chez nous en France. Malgré de véritables progressions syndicales (baisse de 7 % des cotisations sociales, faisant suite aux 3 % obtenus en 2015, année blanche pour les très faibles revenus, normes,...) le désarroi des agriculteurs qui n’ont plus de revenus est loin d’être réglé. La question centrale reste l’Europe. Quel projet défendent nos chefs d’état européen ?
18/02/2016 -
Action n°2 : le Préfet, les parlementaires et encore les GMS...
Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA51
Depuis la semaine dernière, nous avons, de nouveau, ciblé la grande distribution et les consommateurs : Vitry, Sainte Ménehould, Reims, Montmirail, Sézanne et ce n’est qu’un début. Le contact avec les consommateurs est plus que positif. Les contacts avec les directeurs de magasins, quant à eux, n’ont pas toujours été très constructifs. Nous continuons ces actions sur les autres secteurs du département dans les jours qui viennent. Si les affiches sont retirées avant le 6 mars, localement, les élus de la FDSEA prendront leurs dispositions et sanctionneront les magasins.
11/02/2016 -
Agir à tous les niveaux action n°1 : les GMS

Voilà près d’un an que nous nous mobilisons, partout en France, en ciblant tous les échelons : GMS, parlementaires, préfet, DDT, ministres, industriels… Certains entendent, d’autres écoutent, quelques-uns agissent, mais il y en a encore beaucoup qui font la sourde oreille. Dans ces conditions, nous reprenons tout à 0 et agirons à tous les niveaux : les discours politiques, parfois vides de pragmatisme mais enrobés de belles paroles, ne passeront plus. Élus politiques de tout échelon du territoire, représentant de l’État, directeurs d’administration, directeurs de GMS, directeurs d’industries agroalimentaires...
04/02/2016 -
Agir à tous les niveaux
Par Bertrand Laurent, Comité Elevage Marne et Hervé Lapie, Président FDSEA 51
Mesdames, Messieurs, Cela fait des années que nous dénonçons, et maintenant avec une certaine lassitude, le sort qui est réservé aux éleveurs de ce pays. Avec l’air, et l’eau, l’alimentation est un élément essentiel et incontournable de la vie. Il est inacceptable que les producteurs de nourriture soient traités avec si peu de considération.
Les décisions politiques successives depuis de nombreuses années nous ont amenés à cette impasse. La volonté d’avoir une alimentation pas chère, a conduit, entre autres, au développement hégémonique des grandes surfaces.
28/01/2016 -
Seul
Par Dominique Barrau, secrétaire général FNSEA
L’agriculteur se sent souvent seul. Seul dans son tracteur, seul dans sa ferme : certainement parce que le métier est comme cela. Seul face à Bruxelles qui au lieu de le comprendre, le soumet à une politique libérale seulement dictée par les intérêts des échanges commerciaux et le dogme de la libre concurrence. Seul dans la société pour essayer de faire comprendre de quoi est fait le métier aujourd’hui. Seul face à la politique qui ne tend parfois la main qu’au moment du vote et oublie le coup de main ensuite.
21/01/2016 -
Foncier, l'écho des premières AG Cantonales
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Le foncier agricole a toujours été un moyen de production de biens alimentaires et non alimentaires indispensable à la survie des femmes et des hommes qui peuplent notre planète. Il est un des facteurs qui contribuent au développement d’une croissance durable. La location de terres dans le cadre du statut du fermage reste la voie qui facilite l’installation des jeunes agriculteurs et le développement des exploitations existantes.
14/01/2016 -
Il y a de la friture sur la ligne !
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA de la Marne
C’est à se demander en quelle langue il faut parler maintenant. Cela fait pourtant plus de huit mois, depuis les blocages des abattoirs en mai 2015, que nous annonçons l’évolution économique catastrophique des éleveurs. Depuis le 3 septembre, la situation s’est dégradée, avec des prix toujours plus bas. C’est le cas pour l’élevage, mais aussi pour les grandes cultures.
Alors quand j’entends le porte-parole du gouvernement, accessoirement ministre de l’agriculture, qui annonce seulement que la crise est plus grave que ce qu’il prévoyait...
07/01/2016 -
Espoir ou crise profonde
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Au regard de la situation actuelle des filières animales, il est nécessaire de faire un constat, tant au niveau français qu’européen.
- Au niveau français : Nous venons de subir une vingtaine d’années d’empilement de contraintes de toute nature qui finissent par paralyser les filières. Les éleveurs n’ont de cesse d’améliorer la productivité de leur élevage, mais force est de constater que les gains de productivité ont été confisqués et captés par le consommateur. La France a été le théâtre du développement de systèmes de distribution où la concurrence fait rage en permanence...
04/01/2016 -
Meilleurs voeux pour 2016
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Les fêtes de fin d’année sont un moment privilégié pour se retrouver en famille. Nous aurions espéré finir cette année avec plus de sérénité. L’année 2015 a été difficile, tant du point de vue d’un citoyen que d’un agriculteur.
Notre métier est l’un des plus nobles et aussi l’un des plus passionnants, mais la passion ne doit pas cacher la réalité actuelle de l’agriculture : nous prendrons le temps nécessaire d’écoute et de proximité à l’occasion de nos AG cantonales de début d’année.
Il est important que la profession agricole poursuive ses efforts d’unité et de structuration...
18/12/2015 -
Dégâts de gibier : entre prélèvements et sérénité
Par Sébastien Delanery, responsable de la commission faune sauvage de la FDSEA
Comme l’a si bien dit le président de Fédération des chasseurs de la Marne, le dossier dégâts de gibier n’a pas toujours vécu dans le climat de sérénité que nous connaissons depuis deux saisons. Bien évidemment, les dégâts aux cultures et aux pâtures existent toujours mais dans des proportions bien plus raisonnables. Pour le sanglier, les objectifs de prélèvements, fixés en CTL, sont en partie respectés. Plus aucune chasse n’est classée "point noir", mais quelques-unes restent tout de même "chasses à surveiller"...
10/12/2015 -
L'agriculture a des solutions
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Contrairement aux autres activités humaines qui ne font qu’émettre des gaz à effet de serre, l’agriculture est une véritable pompe à carbone et peut contribuer à réduire ses émissions grâce à une adaptation de ses pratiques culturales et alimentaires dans le secteur de l’élevage.
Il est vrai que l’agriculture se situe au quatrième rang après le transport, le résidentiel, l’industrie manufacturée, en terme de contribution aux gaz à effet de serre en équivalent CO2, soit 17 à 19% des émissions totales.
En 22 ans, l’agriculture a baissé ses émissions de 12% grâce aux efforts de toutes les filières...
04/12/2015 -
Elections régionales
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Ce week-end, nous sommes appelés aux urnes pour élire nos futurs conseillers régionaux. Ces élections sont les premières de la nouvelle région. L’Alsace, la Lorraine et la Champagne Ardenne se démarquent par la puissance agricole et agroalimentaire. Cette région représente plus de 10 milliards d’euros de valeur ajoutée. 50 000 exploitations et plus d’un actif sur vingt travaillent au service de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Le prochain Conseil régional tiendra une place importante dans l’orientation des prochaines politiques agricoles, notamment au regard du "deuxième pilier" de la PAC.
26/11/2015 -
Trois critères qui ne coulent pas toujours de "source"
Jean-Marie Delanery, coresponsable de la commission environnement FDSEA
Les demandes appuyées et argumentées de la FNSEA ont abouti en mai dernier : le ministère de l’Écologie a accepté que les cours d’eau français puissent être recartographiés sur la base de trois critères définis nationalement (présence d’une source, d’un lit naturel à l’origine et d’un débit suffisant une majorité de l’année). Cette cartographie est une vraie avancée syndicale, car elle permettra de clarifier la réglementation applicable sur le terrain (règles d’entretien, travaux…) et de sécuriser les agriculteurs...
16/11/2015 -
Commémoration
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Mercredi, dans nos communes, nous avons salué l’héroïsme et le dévouement de ces hommes qui ont défendu notre pays.
La moitié des hommes mobilisés dans la guerre de 1914 étaient de jeunes agriculteurs et des ouvriers agricoles. Ils ont laissé leur ferme et leur famille à l’appel de la République.
Toute la ruralité française a rejoint nos territoires, dans nos plaines en août 1914 sur lesquelles se préparaient les moissons…
Les plus robustes parmi les travailleurs du sol sont sur la ligne de feu défendant cette terre de France si belle, si riche, objet de tant de convoitises...
05/11/2015 -
Les hommes... une richesse pour nos territoires
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Dans un contexte de refonte de l’organisation territoriale de la France, où l’on observe l’émergence de grands pôles de décisions, se pose la question de l’impact de la nouvelle architecture territoriale sur les organisations agricoles. Par ailleurs, la prise en compte des intérêts du monde rural devient encore plus que nécessaire. À l’heure des fusions en grande région en intercommunalités, prendre en compte les territoires ruraux dans leur représentation c’est apporter la nécessaire force et l’équilibre à nos territoires...
29/10/2015 -
La complémentarité entre filières, où en est-on ?
Par Bruno Lancelot, président de la FDPL51
Cette année encore, les éleveurs sont durement impactés par la sécheresse sévère de l’été dernier. Le rendement du maïs fourrage a chuté d’environ 40%. Cette baisse est d’ailleurs confirmée par les résultats du maïs grain. Les éleveurs doivent trouver des solutions pour "passer l’hiver". Cette année encore les sucriers et les déshydrateurs sont sollicités pour pallier à cette conjoncture rendue encore plus difficile par la dégradation des prix de la viande et du lait. Et cette année encore, les éleveurs qui ne disposent pas de droits pulpes auront du mal à être livrés...
22/10/2015 -
Filière en désordre
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Après 10 jours passés sans nouvelle cotation au marché du porc breton, certains abattoirs ont décidé de fixer leurs propres prix de base. Désormais, il y a autant de prix que d’abattoirs, une situation que n’ont pas connue les éleveurs depuis plus de 40 ans, avec un prix de référence pour l’ensemble de la production française sous l’égide du marché au cadran. Les écarts de prix deviennent très importants et risquent de semer la désunion dans les groupements de producteurs. Les négociations sont compliquées depuis la fin du mois de septembre entre les abatteurs et les groupements de producteurs...
15/10/2015 -
Victoire syndicale pour tous les agriculteurs
Par Hervé Lapie, président FDSEA 51
Décidément, cette réforme de la Politique Agricole Commune est vécue comme un vrai calvaire administratif dans sa mise en œuvre, aussi bien du côté des agriculteurs que du côté de l’administration !
Nous savons désormais que les aides compensatrices 2015 ne seront versées qu’en 2016 sans savoir précisément l’échéance (mars-avril-mai-juin !).
Face à cette situation, nous avions demandé un acompte de 50% début octobre. Nous avons été écoutés...
08/10/2015 -
Surpopulation - Régulation !
Par Sébastien Delanery, responsable de la commission Faune sauvage de la FDSEA51
Apparemment ces mots ne font pas partie du vocabulaire de la LPO. Celle-ci se plaint de ne pas être appréciée à sa juste valeur par le monde agricole, mais les agriculteurs n’ont pas à se faire dicter leurs pratiques culturales. Agronomie, assolement, rotation, c’est notre métier. L’agriculture ne doit pas, une fois de plus, être la variable d’ajustement. Il est hors de question de remettre en herbe les parcelles cultivées qui bordent le Lac du Der, comme l’a suggéré le représentant de l’association de protection des oiseaux.
01/10/2015 -
Une PAC sans vision stratégique
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Depuis 1992, nous assistons au détricotage d’une politique agricole européenne qui s’éloigne de plus en plus des réalités économiques de nos exploitations. Les propositions de la Commission européenne présentées au Conseil européen début septembre n’apportent aucune réponse structurelle aux difficultés durables du monde agricole européen. Face à la volatilité des prix et à l’effondrement tendanciel des prix, les réponses apportées sont dérisoires. Les 500 millions d’euros annoncés représentent 42 euros par agriculteur européen (12 millions d’agriculteurs en Europe) ! Par ailleurs, la Commission européenne persiste...
17/09/2015 -
Incompréhensible !
Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA 51
Les Terres de Jim, la plus grande fête agricole de plein air (organisée par les JA de Moselle), et pour la première fois depuis au moins vingt ans, pour le Space, aucun ministre de la République ne sera venu inaugurer ces deux événements agricoles, espaces d’échanges pour la profession. Cela aurait été un autre signe en période de crise.
Ils sont pourtant 12 ministres autour de François Hollande pour parler ruralité à Vesoul. Oui, le climat est tendu entre les paysans et le gouvernement. La "déclaration d’amour" de Manuel Valls, lors du blocus de Paris le 3 septembre, ne serait-elle que de belles paroles ?
10/09/2015 -
Châlons, Paris, Bruxelles... Restons mobilisés !
Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Merci aux Marnais qui ont accepté de donner de leur temps pour la défense collective de notre métier durant tout l’été, à Paris et à Bruxelles.
A Paris, nous étions plus de 1 700 tracteurs et plus de 7 000 paysans, mobilisés en moins de dix jours. Notre réseau a réalisé une véritable démonstration de force, dans le respect des biens et des personnes. Qui aurait pu imaginer une mobilisation d’une telle ampleur en si peu de temps ? L’opinion publique, c’est très important, nous soutient fortement (86 % d’opinion favorable)...
03/09/2015 -
Après Paris, direction Bruxelles
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
Depuis les États généraux de février 2014, en passant par le 5 novembre 2014, date à laquelle nous nous sommes mobilisés et avons appelé à la mise en oeuvre de huit mesures d’urgence, la FNSEA et Jeunes Agriculteurs alertent le Gouvernement sur l’urgence de redéfinir une ambition pour l’agriculture française. Le constat était déjà accablant : perte de compétitivité, perte de parts de marché au profit de nos voisins européens, revenus en berne, absence de visibilité pour les agriculteurs français, diminution des installations.
27/08/2015 -
Quelle rentrée !
Par Hervé Lapie, Président FDSEA 51
Traditionnellement, la foire de Châlons-en-Champagne donne le ton de la rentrée autour de nos projets syndicaux. Comme tous les ans, nous vous attendons nombreux pour venir échanger avec les élus et consulter les offres de services.
Vous êtes invités à venir chercher le livre célébrant les 70 ans de notre syndicat mais aussi jouer à la roue de la moisson avec la possibilité de gagner le magnifique cadeau offert par nos partenaires cette année… une voiture ! Autre moment fort, notre conférence du lundi 31 août, en partenariat avec le Crédit Agricole...
20/08/2015 -
Arrêtez d'emmerder les français !
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
À Jacques Chirac, alors jeune chargé de mission, qui lui soumettait décrets sur décrets, le premier ministre Georges Pompidou avait répliqué, excédé : "Arrêtez donc d’emmerder les Français ! Il y a beaucoup trop de lois, trop de règlements dans ce pays. On en crève ! Laissez-les vivre un peu et vous verrez que tout ira mieux. Il faut libérer ce pays". C’était en 1966. Et en 2015, l’anecdote me sert aujourd’hui encore à dénoncer l’excès de lois, l’inflation d’interdictions et la multiplication de précautions. Une tradition française ? Sans nul doute...
13/08/2015 -
La solidarité, une solution !
Par Hervé Lapie, Président FDSEA 51
Les sujets d’actualité sont particulièrement nombreux en cette période estivale. Face à la situation très compliquée, sur le plan économique, de toutes les filières d’élevage, les agriculteurs se trouvent confrontés à une sécheresse exceptionnelle venant se rajouter aux autres difficultés. Les conséquences sont évidemment côté récolte des fourrages. Les éleveurs sont déjà obligés d’affourager aux champs. Certes, les cultures d’hiver n’ont pas été touchées, mais la sécheresse frappe les cultures de printemps, dont le maïs...
06/08/2015 -
Trop de paperasse tue le paysan
Par Laurent Champenois, secrétaire général adjoint FDSEA 51
Souvenez-vous le 5 novembre 2014, nous étions devant la préfecture pour dénoncer la suradministration de notre agriculture et le ras le bol d’une profession qui n’en peut plus de subir la pression de son administration. Après la difficile mise en place de la PAC avec des rebondissements jusqu’au dernier jour du dépôt, il a fallu pour certains d’entre nous garder le contrôle de ces nerfs. Eh bien voilà la dernière nouveauté pour cet été 2015 : le formulaire apport de trésorerie remboursable (ATR) 2015 pour percevoir l’acompte PAC en octobre.
23/07/2015 -
Elevage, état d'urgence
Par Hervé Lapie, président FDSEA 51
Les éleveurs français sont en action partout sur le territoire depuis plus d’un mois à l’appel de la FNSEA. Désespoir et colère se conjuguent face à l’injustice.
Sollicité par Xavier Beulin, qui avait demandé un débat parlementaire pour répondre à la situation dramatique vécue aujourd’hui par les éleveurs, seul le Sénat a accepté une conférence agricole pour redonner des perspectives aux filières animales.
L’Assemblée nationale ayant décliné l’invitation. La première urgence c’est le prix...
17/07/2015 -
Maintenir la pression
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA51
La semaine dernière, le ministère de l’Agriculture a publié les chiffres officiels des revenus agricoles français pour l’année 2014. Apparemment +7,8 % au global. Prudence par rapport à ce chiffre qui cache une grosse disparité entre les filières et les territoires.
L’agriculture s’enfonce dans une crise dramatique, que certains craignent irréversible. Les raisons sont connues et reconnues : pas assez de prix, trop de normes, des paysans qui servent de variable d’ajustement à tous ceux qui ne veulent pas prendre leurs responsabilités politiques, économiques et sociales.
À cela s’ajoutent sécheresse et canicule. L’interpellation de l’opinion et des pouvoirs publics varie selon les départements...
09/07/2015 -
Fédérer plutôt que de souffler sur les braises !
Par Hervé Lapie, président du Groupe FDSEA
Si le syndicalisme doit fédérer et réunir les Hommes, il ne doit en aucun cas s’ingérer dans la gestion économique de nos outils coopératifs. C’est ma vision. Et encore moins être le relais, par le biais de nos outils de presse, de tensions ponctuelles entre deux coopératives, en l’occurrence Tereos et Cristal Union. C’est en famille que l’on lave le linge blanc et pas sur les bancs de la presse. C’est pourquoi je suis toujours ouvert à réunir l’ensemble des opérateurs en y apportant toute la sérénité possible...
02/07/2015 -
Merci !
Par Hervé Lapie, président du Groupe FDSEA
Le vendredi 19 juin 2015, le Groupe FDSEA a marqué une page de son histoire.
Un moment fort et de convivialité, partagé avec les adhérents, les collaborateurs et les invités.
Le 70e anniversaire a été vécu comme une grande fête de famille, avec un retentissement important dans le milieu agricole : 2500 personnes présentes.
Le syndicalisme engendre parfois des critiques que nous acceptons, mais lorsque les échos sont bons et les remerciements nombreux, il faut savoir les apprécier à leur juste mesure. L’histoire nous a permis de faire la transition pour préparer l’avenir...
25/06/2015 -
Une action syndicale très positive
Par Laurent Champenois, président de la Fédération départementale bovine 51
Quand on débute une action syndicale de trois jours devant un abattoir, l’inquiétude est toujours sur la mobilisation potentielle. Les éleveurs ont su se mobiliser pour tenir 3 jours. Cet effet de masse sur 17 sites en France a poussé tous les acteurs de la filière à se réunir au Ministère de l’Agriculture et à faire des propositions très satisfaisantes pour nos exploitations. Les éleveurs, aidés par des céréaliers, qui ont participé aux blocages pourront dire "on y était et on est fier de notre mobilisation", les autres peuvent remercier ceux qui ont pris de leur temps...
18/06/2015 -
70 ans de progrès et de solidarité au service des hommes
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La FDSEA de la Marne a été créée il y a 70 ans et nous célébrerons cet événement le 19 juin avec pour invité de marque : les adhérents et clients. Oui, vous, adhérents au syndicat ou chez AS Entreprises, vous clients de TER’Informatique ou de la Camda... Le Groupe FDSEA est le vôtre, piloté par des représentants que les exploitants marnais ont élus. C’est pour moi l’occasion de saluer l’œuvre de nos prédécesseurs et la justesse de leurs intuitions, qui ont conduit à un développement sans précédent de l’agriculture marnaise...
11/06/2015 -
Préparez-vous, on va bouger !
Par Laurent Champenois, président de la Fédération départementale bovine 51
L’ultimatum avait été fixé à un mois par le ministre de l’Agriculture pour qu’il y ait un sursaut de la filière. Aujourd’hui, les prix de la production ont peu évolué et la situation des éleveurs ne s’améliore pas. Un mot d’ordre national (FNSEA - FNB et JA) de bloquer les abattoirs avant la prochaine table ronde est tombé. De grosses perturbations dans les abattoirs sont à prévoir la semaine prochaine. De ce fait, nous conseillons de reporter les chargements des animaux. L’action de rétention des animaux permettra de perturber tous les abattoirs.
08/06/2015 -
Cultiver un lien avec la société
Par Valérie Dugois, présidente de la Commission des Agricultrices
Un fossé se creuse entre les gens des villes et des campagnes. Il est donc très important pour nous de communiquer.
Via l’opération Fermes Ouvertes, lancée par la FNSEA voilà maintenant 25 ans, nous avons reçu 200 élèves du CE2 au CM2 sur deux exploitations (Braux Saint Remy et St Loup).
21/05/2015 -
Ne pas résumer la Pac à un dossier administratif
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
La Pac est la priorité numéro un de la FDSEA actuellement. Permanence téléphonique par les animateurs du département syndical, remplissage par les conseillers d’entreprise et réalisation des clauses de transferts par les juristes de FDSEA Conseil… Toutes nos équipes sont aujourd’hui mobilisées pour accompagner les exploitants dans cet imbroglio administratif. Mais la Pac ne doit pas se résumer qu’à un dossier, même s’il est bien compliqué de le voir dans la globalité en ce moment.
20/05/2015 -
Un mois pour revaloriser les prix
Par Laurent Champenois, président de la Fédération Départementale Bovine 51
Je souhaite revenir sur notre action de blocage du lundi 11 mai. Suite au mot d’ordre de la FNB, les actions de blocage des abattoirs depuis plusieurs jours ont permis l’organisation en urgence d’une table ronde de toute la filière tant demandée.
Il semblerait que la table ronde ait permis de constater la véritable crise qui touche notre activité ; chose que l’on savait.
Le ministre de l’Agriculture a pris ses responsabilités et a demandé un sursaut collectif de la filière. Il donne un mois à la filière pour rebondir...
23/04/2015 -
JA veut un futur pour l'installation aidée !
Par Xavier Dufour et Jean-Baptiste Prévost
250. Ce chiffre ne vous parle certainement pas. Mais il y a six mois, il a pourtant été le coeur de l’une des rencontres les plus importantes de l’automne, le Comité régional installation transmission (Crit) du 20 novembre 2014. Il s’agit de l’objectif du nombre d’installations aidées en 2020 pour la Champagne-Ardenne. Quotidiennement, JA s’attache à l’élaboration et la mise en œuvre de politiques servant cet objectif. Le Conseil régional partage lui aussi cette finalité et étant aujourd’hui autorité de gestion des fonds européens, regarde de très près notre travail sur ce sujet. Ce Crit était le point de lancement de la nouvelle politique de l’installation aidée. En effet, depuis le 1er janvier 2015, les règles ont changé.
16/04/2015 -
Encore une victoire syndicale
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA
C’est une victoire et il faut la nommer comme telle. Les transferts de DPB entre fermiers seront possibles ! La France vient d’obtenir de Bruxelles la possibilité pour les agriculteurs fermiers de transférer leurs DPB (droits à paiement de base) en accompagnement de la cession de leur exploitation. Je rappelle que dans le département, il y a annuellement environ 400 transferts entre fermiers entrants et fermiers sortants. C’est une bonne nouvelle pour les fermiers et les jeunes en particulier...
13/04/2015 -
14 réunions de proximité sur la Pac : entre information et colère...
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA51
Dès mardi prochain, nous entamons les réunions d’information en amont des déclarations PAC. S’il est bien une obligation pour la FDSEA de la Marne, c’est celle d’informer ses adhérents. Mais comment préparer une déclaration PAC alors que les questions posées n’ont encore aucune réponse du ministère de l’Agriculture. Personne ne sait répondre sur les cas pratiques : alors, on peut faire des suppositions… mais la déclaration PAC n’est pas un jeu !
02/04/2015 -
Pas de chèque en blanc
Par Hervé Lapie, président FDSEA51
Le Schéma régional de cohérence écologique, qui contient le projet de trame verte et bleue pour la Champagne-Ardenne, est à l’enquête publique jusqu’au 20 mai. Compliqué, flou… les questions et les inquiétudes sont nombreuses dans la plaine. L’enjeu est important pour nous, agriculteurs, mais aussi les maires, les propriétaires ou encore les forestiers. Alors je vous incite vivement à lire le dossier spécial trame verte et bleue et à répondre à l’enquête publique...
26/03/2015 -
Une projection dans l'avenir
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
C’est le thème de ce 69e congrès de la FNSEA, organisé par nos collègues de la Loire.
Le présent nous préoccupe, mais nous devons nous intéresser à l’avenir pour identifier des leviers d’actions.
Cette démarche se situe dans un contexte de marché international et de complexité de plus en plus prégnante de procédures normatives et réglementaires...
19/03/2015 -
La commission Européenne veut-elle encore des jeunes agriculteurs ?
Par Nicolas Kunysz, secrétaire général JA 51
La PAC 2014-2020 a été votée en juin 2013. Les délais étant très courts pour réussir à sortir les textes d’application, une année de transition a donc été mise en place en 2014. La France et les régions avaient donc 18 mois pour rendre leur copie sur l’installation à la Commission européenne. Des négociations entre l’ARF (Association des régions de France) et l’État ont été nécessaires ; un cadre national a été établi, mais sur la DJA, la définition des critères de modulation nationaux pouvait être revue par les régions, et ces dernières pouvaient...
12/03/2015 -
70 ans de proximité et de progrès
Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Durant cette année 2015, à l’occasion des 70 ans de la FDSEA de la Marne, nous vous proposerons des articles concernant l’histoire de la FDSEA et sa contribution au développement de l’agriculture marnaise. Cette histoire sera plus largement racontée dans un livre en cours de réalisation, qui sera remis à tous les agriculteurs marnais. De la création de votre syndicat au mouvement collaboratif et mutualiste, l’histoire est souvent la même. C’est le plus souvent l’engagement des Hommes à travers le syndicalisme qui a placé ce département, depuis 70 ans, sur une notion...
05/03/2015 -
Le compte n'y est pas
Par Laurent Champenois, président Fédération départementale Bovine 51
Enfin les nouvelles règles de l’Aide aux bovins allaitants (ex PMTVA) sont connues. Après de nombreuses discussions, la nouvelle PAC devait être orientée vers l’élevage, mais elle ne soutiendra pas l’élevage comme on pouvait l’espérer.
Le soutien à la vache baissera entre 15 et 25 % en fonction des ateliers. Ajouté à la baisse des DPB sur les surfaces en herbe, l’addition va être lourde.
Notre action collective a permis de maintenir un budget global de 670 millions d’euros...
26/02/2015 -
Un projet !
Par Hervé Lapie, président Groupe FDSEA51
Le bilan des Assemblées Générales cantonales est révélateur de l’état d’esprit des agriculteurs marnais. La période est certes difficile pour pratiquement tous les secteurs de notre activité. Les éleveurs, les céréaliers, sont tous impactés par des cours dépréciés et contraints par des règles et une inflation normative qui sont un verrou à l’initiative...
20/02/2015 -
Nouvelle manœuvre politique où réel amateurisme ?
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA
Réunis en conseil lundi dernier, les administrateurs de la FDSEA 51 ont exprimé leur exaspération vis-à-vis d’un ministère absent de tout. Tous les professionnels ayant des responsabilités dans des structures nationales sont unanimes : "il n’y a pas de pilote. Et les peu d’apparition que Le Foll réalise, il annonce des mesures dogmatiques sans se soucier des conséquences et des moyens nécessaires pour atteindre ses ambitions"...
13/02/2015 -
GFA mutuel : portage du foncier
Par Hervé Lapie, président Groupe FDSEA51
Nos assemblées cantonales se terminent, les participations ont été bonnes et les débats riches de la diversité des sujets abordés par votre FDSEA. Un des sujets souvent abordés est celui des relations entre bailleur et preneur.
Les assemblées de GFA Mutuel ont pris le relais depuis le 3 février. La vie de nos GFA Mutuels est souvent liée à la vie syndicale dans nos cantons. Votre syndicat a choisi de renforcer la proximité au réseau de manière significative. Nos élus cantonaux sont invités à participer aux travaux des groupements fonciers agricoles mutuels...
05/02/2015 -
Trame verte et bleue : fin de la consultation le 4 mars
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Cette mesure, issue une nouvelle fois du Grenelle de l’environnement, prévoit d’instaurer, via le schéma régional de cohérence écologique (SRCE), la Trame Verte et Bleue pour préserver et remettre en état les continuités écologiques "tout en prenant en compte les activités humaines, notamment agricoles, en milieu rural".
Votre syndicat a décidé d’accompagner les élus et les collectivités dans leur prise de décision au travers de leur document d’urbanisme (PLU, Scot, carte communale)...
29/01/2015 -
Enfin, peut être...
par Julien Valentin, responsable de la commission Économie et Développement de la FDSEA
Ce sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit. Le nouveau commissaire à l’Agriculture et à l’Agroalimentaire, Phil Hogan, a pris la parole devant les agriculteurs irlandais (son pays) pour les voeux, et quels vœux...
22/01/2015 -
MSA, votez pour vous
par Thierry Huet, président FRSEA
Du 12 au 27 janvier ont lieu les élections de vos représentants MSA. Pour certains, la MSA est considérée comme un collecteur d’impôt. Pour d’autres, elle représente une charge. Pour d’autres enfin, elle accompagne les difficultés de nos territoires ruraux (les hommes, les services, les projets)...
16/01/2015 -
Unité et fraternité
Par Hervé Lapie, président Groupe FDSEA 51
La France, terre de liberté, a été frappée au cœur de ses fondements républicains.Notre "11-septembre" et ses horreurs auront permis de nous unir. Ces messages de fraternité, de solidarité, d’humanité, entre toutes les origines, religions, resteront gravés dans nos mémoires collectives. Ce mouvement historique, vous y avez contribué, dans vos communes, à Châlons, Reims, Paris. La République doit être défendue par le rassemblement et l’unité, sans arrière-pensée, sans état d’âme et sans ambiguïté...
08/01/2015 -
"Moi, agriculteur, ce n'est pas facile"
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA51
Moi, éleveur laitier , ce n’est pas facile. Un dérapage budgétaire, c’est le cours du lait, et les décisions unilatérales non négociables des groupes laitiers qui font que les vaches maigres se succèdent sans pouvoir mettre du beurre dans les épinards. Moi, producteur de fruits ou de légumes, ce n’est pas facile. Une déclaration de guerre, et les sanctions de M. Poutine font qu’il y a surproduction : on est dans la compote quand deux pommes sur trois sont exportées !...
18/12/2014 -
Ne déshabillons pas Pierre pour habiller Paul !
Par Laurent Champenois, secrétaire général adjoint de la FDSEA
Les divergences de point de vue de nos dirigeants et de notre structure syndicale ne cessent de s’accroître. En effet, la nouvelle directive nitrates va obliger certains éleveurs à investir de nouveau dans du béton pour stocker les effluents d’élevage, du fait d’un allongement des capacités de stockage. Ces éleveurs sont souvent dans des zones où il n’y a pas de problèmes de nitrates dans l’eau et souvent avec des mises aux normes déjà en cours du programme précédent.
11/12/2014 -
SIE : la FDSEA réitère sa demande
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA 51
Le Premier ministre a clôturé la conférence environnementale en précisant que la lutte contre le réchauffement climatique serait qualifiée de grande cause nationale en 2015. Manuel Valls a également précisé que l’écologie ne devait pas être un frein à l’économie. C’est un beau discours qui peut séduire au premier abord.
Néanmoins, nous ne pouvons, à ce jour, compter les actes prouvant sa bonne volonté. Combien de mesures, de règles, souvent franco-françaises, sont aujourd’hui en phase d’application et venant à l’encontre de l’économie agricole ?
04/12/2014 -
La solution ?
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA51
Après les agriculteurs, les pharmaciens, les notaires... les patrons de PME sont sortis dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol. Le mot d’ordre est toujours le même, symbolisé par le "trop plein de réglementations". Nous réclamons tous de pouvoir travailler sans être écrasés de taxes ou entravés par cette machine à créer des normes ; machine symbolisée par notre administration centrale. La conjoncture économique exacerbe la tension. Nous avons l’impression de nous faire flouer par les beaux discours de nos responsables politiques sur la simplification dont la Marne est dans le dispositif expérimental...
28/11/2014 -
Les politiques ont-ils encore une vision pour notre agriculture ?
Par Hervé Lapie, Président de la FDSEA 51
Les paysans et les éleveurs ne se laisseront pas faire, ils ont compris qu’il fallait se battre pour assurer leur survie. Car, si l’esprit de capitulation devait l’emporter demain, nous irions, dans des régions entières, vers une terre sans paysans. Pourtant, nous avons non seulement le sentiment mais aussi la conviction d’être abandonnés par nos représentants politiques qui ne s’expriment plus sur notre métier, encore moins notre ministre. Dans une société en manque de repères, abandonner son agriculture est ressenti comme une faute grave pour le pays...
21/11/2014 -
L’opération "stop contrôles" est sur cales ! Nous avons été entendus
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale de la FDSEA 51
Le saviez-vous ? Notre action "stop contrôles" est allée très loin. Le 5 novembre, jour de la mobilisation nationale, Manuel Valls mettait en place une mission parlementaire pour simplifier les contrôles dans les exploitations agricoles et proposer une nouvelle charte des contrôles. Le président de la République en a parlé lors de sa dernière intervention télévisée. La photo choc de la voiture sur cales et la mobilisation des adhérents lors de l’opération "stop contrôles" a atteint son objectif ; celui de faire réagir et de sensibiliser...
14/11/2014 -
Mobilisation syndicale : une vraie réussite jusqu'à 16h30
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Toutes les régions de France se sont mobilisées
le 5 novembre à l’appel de la FNSEA.
92 départements ont mis en avant l’ensemble des points durs sur lesquels nous attendions des avancées.
Il a fallu cette mobilisation nationale pour que le Premier ministre, suite à sa rencontre avec Xavier Beulin, prenne l’ampleur des difficultés par de nombreux agriculteurs sur tout le territoire. Vous trouverez dans "Quelles avancées suite à la mobilisation syndicale du 5 novembre ?" l’évolution et les acquis obtenus par notre réseau...
30/10/2014 -
Laissez-nous travailler !
Par Thierry Lahaye, vice-président de la FRSEA Champagne-Ardenne
Organiser une manifestation d’envergure nationale est un geste fort envoyé à l’État. Il y a urgence.
Tous les décideurs politiques et administratifs qui gravitent de près ou de loin autour de l’agriculture doivent comprendre que nous arrivons à un point de rupture : celui ou l’empilement de mesures contraignantes, généralement sans justification scientifique, contraint le développement et même le fonctionnement de nos exploitations.
Nous ne pouvons pas l’accepter. Nous avons le devoir de faire évoluer les mentalités...
23/10/2014 -
Unis et solidaires le 5 novembre à Châlons-en-Champagne
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA 51
Notre syndicalisme continue son travail de prospective et de solution pour la Profession agricole. L’agriculture est un secteur stratégique de notre économie nationale et régionale. La capacité de ses entrepreneurs à créer de l’activité et des ressources est une évidence. Nous avons toujours privilégié l’Homme comme acteur incontournable du développement et des solutions à moyen et long terme. N’oublions pas la capacité d’emplois que les agriculteurs représentent dans nos territoires ruraux...
16/10/2014 -
Traitements en floraison : une mesure aberrante de plus
Hervé Lapie, président de la FDSEA51 & Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA et président de la FNSEA Nord Bassin Parisien
Cela fait des mois que nous ne cessons de dénoncer l’empilement de mesures réglementaires totalement déconnectées de la réalité. C’est d’ailleurs l’objet principal de la stratégie syndicale actuelle, des huit points durs définis par le Conseil fédéral de la FNSEA et de l’appel à mobilisation du 5 novembre prochain. Le ministre de l’Agriculture et les plus hautes autorités de l’État disent nous entendre...
08/10/2014 -
Re… mise aux normes des stockages d’effluents d’élevage
Par Bertrand Laurent, président du Comité Elevage Marne
VRAIES (avancées syndicales et professionnelles) ou FOSSES ? Tous les éleveurs viennent de recevoir un formulaire à renvoyer à la DDT pour connaître leur situation vis-à-vis de la nouvelle capacité de stockage exigée. Mais comment peut-on leur envoyer ce type de courrier alors qu’ils n’ont pas été informés des modalités de la nouvelle directive nitrates. Cette dernière est soi-disant applicable depuis fin 2013. La Marne a été à l’époque en pointe pour dénoncer les conséquences qu’elle allait avoir...
06/10/2014 -
Phobie administrative
Par Béatrice Moreau, secrétaire générale FDSEA 51
Et si c’était une maladie contagieuse ? En cette période automnale, une nouvelle maladie a fait son apparition : «la phobie administrative». Le premier cas constaté en France a été repéré dans les rangs du gouvernement. Quel dommage que le seul individu atteint de cette «nouvelle» maladie n’ait pas eu le temps de faire un passage au ministère de l’Écologie et au ministère de l’Agriculture afin de contaminer et de dégoûter définitivement toutes ces administrations qui produisent plus de règlementations, plus d’arrêtés et de circulaires que la cohérence n’en autorise...
24/09/2014 -
Responsable !
Par Hervé Lapie, président du Groupe FDSEA
Comme chaque année, nous avons, avec la Chambre d'Agriculture, rencontré lors de la foire de Chalons, l'ensemble des Parlementaires marnais, moment opportun pour présenter certaines revendications syndicales, voire les projets techniques, portés par la Chambre d'agriculture. Pendant ces échanges, un ancien ministre de l'agriculture, en campagne, s'est furtivement invité dans nos débats. Il nous a exhortés à bouger, en allant jusqu'à nous dire que nous étions "mous du genou" !!! Quelques semaines plus tard, coïncidence malheureuse, la MSA et le centre des impôts de Morlaix étaient incendiés...
18/09/2014 -
Nitrates : jusqu'où ?
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA
Que doit-on encore écrire au sujet d’une directive nitrates instaurée en 1991, si ce n’est que l’Europe, qui donne des directives, et la France, qui réglemente, ne prennent jamais en compte les progrès réalisés par les agriculteurs, et font abstraction des travaux de recherche et d’innovation mis en place par la profession sur les territoires. La directive nitrates a perdu la tête ! Les agriculteurs et notamment les éleveurs ne peuvent plus comprendre le sens de cette directive tant nous sommes placés dans une instabilité permanente.
11/09/2014 -
Bilan et perspective
Par Hervé Lapie, président de la FDSEA
Pendant 10 jours, à l’occasion de la Foire de Châlons, nous avons diffusé une image positive de notre métier avec une volonté affichée de placer l’agriculture sur le capital confiance dont toute la société est en attente. L’objectif est de retrouver des perspectives qui nous permettent de répondre à l’équation économique, sociale et environnementale de notre pays. Vous avez été nombreux à venir échanger avec les élus et les collaborateurs sur le stand, dans la convivialité, mais aussi nous exprimer ce que la FDSEA affirme régulièrement...
04/09/2014 -
Excès de zèle
Par Béatrice MOREAU, secrétaire générale de la FDSEA
Après la relecture du RPG, voici la télédétection. Le département est gâté. Encore une fois le cadastre français est remis en cause. En plus, nous devons tenir à la culotte notre administration car les contrôleurs poussent le bouchon un peu loin lors des contrôles BCAE. Apparemment, les accords sur la cartographie des cours d’eau ne sont pas connus des contrôleurs. La peur de l’amende européenne doit pousser à l’excès de zèle. Cela donne la sensation qu’il n’existe que la politique du gendarme en France.
28/08/2014 -
Sommet du végétal ?
Par Hervé Lapie, président du Groupe FDSEA
La Foire de Châlons-en-Champagne est l’événement majeur pour l’agriculture régionale et nationale. La 68e édition de la Foire fait le "pari du végétal", comme le titrait la dernière Marne Agricole. C’est un beau projet qu’il faut mener en équipe afin d’aboutir à une reconnaissance nationale. Ainsi, la foire se dessine autour d’un futur Sommet du Végétal à l’image du Space à Rennes et du Sommet de l’Élevage à Clermont-Ferrand. Dans un contexte où la planète aura de plus en plus besoin du végétal pour répondre à ses besoins alimentaires et non alimentaires, la FDSEA s’investira dans ce projet...
21/08/2014 -
Bureau de l’Entrepreneur, allié 2.0 des chefs d’entreprises
Par Mickaël Jacquemin, secrétaire général adjoint FDSEA 51
Cette aventure a démarré il y a cinq ans avec pour motivation d’apporter aux agriculteurs un service leur permettant d’accéder à une multitude d’informations et d’outils d’aide au pilotage de leur entreprise, via leur ordinateur. Pour faire simple : organiser un Bureau "virtuel" en ligne. Les avantages y sont nombreux : réactivité, mise à jour instantanée, autonomie, etc.
14/08/2014 -
Une absence d'historique qui coûte cher
Par Jean-Baptiste Prévost Président JA 51
En passant du Droit à Paiement Unique (DPU) au Droit à Paiement de Base (DPB), l’administration locale faisant son travail en se basant sur vos références historiques qui vous donnent droit à un "ticket d’entrée" (au paiement de la nouvelle PAC), bon nombre d’entre vous ne verront pas la transition. Bon nombre mais pas tous, effectivement il n’a pas été prévu de "ticket d’entrée" pour les jeunes agriculteurs qui seront installés entre le 16 mai 2014 et le 15 mai 2015 puisqu’ils auront un nouveau numéro pacage et donc pas de référence historique DPU…
08/08/2014 -
2009-2012-2014 - Instabilité - Volatilité - Prudence
Par Hervé Lapie, président du Groupe FDSEA
À l’exception de quelques parcelles, nous avons terminé de récolter le fruit d’une année de travail. Il est certes encore un peu prématuré de dresser le bilan de la moisson 2014 et des perspectives de résultats de nos exploitations agricoles. Globalement, la moyenne de rendement plutôt bonne cache des écarts de productivité et de qualité importants ce qui occasionnera de gros écarts de résultats. Ce qui semble certain, c’est que les résultats économiques seront en forte baisse malgré les volumes importants...
31/07/2014 -
La subsidiarité amène de l'intelligence
Par Hervé Lapie, président du Groupe FDSEA 51
Lorsque l’on a plus de projets pour occuper le terrain on réglemente à tour de bras pour exister et faire croire que l’on a la solution !!!
Pour tenter d’éviter une condamnation par la cour de justice de l’Union européenne, la France a choisi de répondre à ce premier contentieux européen nitrates en augmentant de plus de 3800 communes françaises et 63000 exploitations son classement en zones vulnérables. Certes, le département de la Marne n’est pas concerné...
24/07/2014 -
Aménagements routiers ratés ! A vos clichés !
Par Vincent Godin Responsable de la commission Aménagement et Territoire de la FDSEA de la Marne
Alors que la taille du matériel agricole a tendance à s’élargir et devenir XXL, dans le même temps les municipalités mettent en place des obstacles pour ralentir la circulation et sécuriser les abords des agglomérations. Résultat : les agriculteurs sont contraints d’allonger leurs parcours pour contourner les obstacles.
18/07/2014 -
Le paritarisme en danger !!!
Par Sylvie Le Brun et Bernard Maloiseaux
Le ministre passe en force et assassine la représentation démocratique sur le mode de désignation des assesseurs aux Tribunaux paritaires des baux ruraux. Le gouvernement vient de réformer le mode de désignation des assesseurs aux TPBR sans aucune concertation préalable de la profession agricole, et de nos parlementaires. Les TPBR sont aujourd’hui composés d’un magistrat professionnel et de représentants élus par les bailleurs et les preneurs...
11/07/2014 -
Un an pour tout revoir
Par Mickaël Jacquemin, secrétaire général adjoint en charge de l'emploi
"Le compte de prévention de la pénibilité doit permettre à ceux dont le travail est jugé pénible d’accumuler des points pour partir en retraite plus tôt". Telle est la définition simplifiée de l’usine à gaz que les parlementaires étaient sur le point de voter !
03/07/2014 -
Un tour de France de communication
Par Thierry Poncelet, président cantonal FDSEA de Reims
La communication est un vaste sujet qui peut prendre différentes formes. La semaine prochaine, nous avons la possibilité de mener une opération, visible par des millions de personnes.
Nous aurons le plaisir d’être vus par l’intermédiaire des caméras du Tour de France par des millions de Français, de rentrer chez eux par le petit écran en faisant passer ce message : "NOUS CULTIVONS VOTRE PAIN".
26/06/2014 -
Plus que jamais, jouons collectif
Par Sébastien Francart, Responsable professionnel de la Cellule REAGIR
L’assemblée générale de l’Adasea a été consacrée à l’accompagnement des agriculteurs en situation fragile. Une table ronde a réuni des partenaires partie prenante dans l’appui des exploitants. Projet régional porté par les Adasea à la fin des années 2000, la cellule Réagir s’est mise en place en 2010 dans notre département. Détecter, diagnostiquer, coordonner et suivre le plan d’action pour sortir l’agriculteur de ses difficultés sont les missions de la cellule REAGIR.